Partenariat avec le Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue : première cohorte du programme Technologie d’analyses biomédicales

Partager cette page à un(e) ami(e)

Votre courriel : * 
Courriel du destinataire : * 
Nom du destinataire : * 
Commentaire (facultatif)

Analyses-biomédicales-Abitibi-Val-orC’est officiel, cette rentrée automnale marque l’arrivée des 13 premiers étudiants de l’histoire du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue en Technologie d’analyses biomédicales. Ce 20e programme offert au sein du collège a été rendu possible grâce à un partenariat unique avec le Cégep de Saint-Jérôme, l’Agence ainsi que les cinq centres de santé et de services sociaux de l’Abitibi-Témiscamingue.

La première année de la formation est présentement en cours au campus de Val-d’Or dans de nouveaux laboratoires à la fine pointe de la technologie, inaugurés au printemps dernier. La deuxième sera dispensée au Cégep de Saint-Jérôme et la troisième année du programme sera constituée de stages dans l’un ou l’autre des cinq centres de santé et de services sociaux de la région. À l’heure actuelle, cet ajout à l’offre de programmes du collège implique la venue de quatre nouveaux employés, bientôt cinq.

« C’est avec beaucoup de fierté que les deux collèges accueillent ces nouveaux étudiants. Les besoins de main-d’œuvre comme techniciens en analyses biomédicales ont été nettement identifiés partout sur le territoire, la formation d’une relève est donc très attendue », souligne le directeur général du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue, M. Sylvain Blais.

L’alliance avec le Cégep de Saint-Jérôme est plus que profitable pour les deux institutions. « Ce travail de collaboration est propice aux échanges d’idées, au partage de connaissances et à la consolidation de nos milieux de stages pour nos étudiants. Nous sommes fiers de contribuer à la formation de ces étudiants qui poursuivront une carrière riche et passionnante au sein des différents établissement de santé de la région », affirme la directrice générale du Cégep de Saint-Jérôme, Mme Francine Paquette.

« Cet ajout à l’offre de formation dans la région constitue un atout précieux pour le réseau de la santé et des services sociaux. En formant ce type de professionnels en Abitibi-Témiscamingue, nous pourrons répondre encore plus adéquatement aux besoins de main-d’œuvre des établissements et continuer d’améliorer la qualité des services offerts à la population », explique le directeur des ressources humaines et informationnelles à l’Agence de la santé et des services sociaux, M. Normand Mongeau.

Par ailleurs, ce partenariat n’aurait pas été possible sans la contribution financière de l’Agence de la santé et des services sociaux, des cinq centres de santé et de services sociaux de la région, de la Conférence régionale des élus, de la Table interordres en éducation de l’Abitibi-Témiscamingue, de la Corporation de développement de l’enseignement supérieur de la Vallée-de-l’Or, de la Fondation du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue ainsi que des deux institutions collégiales, évaluée à plus de 120 000 $.

« La réalisation de ce projet est la preuve concrète que lorsque le milieu se mobilise vers un même objectif, nous sommes capables de grandes choses, et ce, malgré les obstacles », renchérit le président du conseil d’administration du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue, M. Marcel H Jolicoeur.

Rappelons que les techniciens médicaux effectuent des prélèvements auprès des patients ainsi que des tests et des analyses en laboratoire permettant aux médecins de poser un diagnostic dans le cadre de la prévention, du traitement et du suivi des maladies. Il s’agit d’une profession
essentielle au coeur des sciences de la santé.

Source :
Karine Aubin
Conseillère en communication
Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue
819 762-0931, poste 1243
karine.aubin@cegepat.qc.ca