« Pimpe mon texte » : quand les enseignants jouent les comédiens

Partager cette page à un(e) ami(e)

Votre courriel : * 
Courriel du destinataire : * 
Nom du destinataire : * 
Commentaire (facultatif)

cstj_carrousel_page_pimpeMonTexteLe 15 octobre dernier avait lieu le lancement des capsules « Pimpe mon texte », à la bibliothèque du Cégep de Saint-Jérôme. Ces capsules, créées par des enseignants de français du Collège, ont pour but d’aider les étudiants à améliorer leurs dissertations.

L’instigateur du projet, Alexandre Lefebvre, enseignant au département de français, était fier d’enfin présenter le résultat de son travail et de celui de ses collègues, travail qui a pris deux ans à concrétiser. Le titre des capsules fait référence à l’émission américaine « Pimp My Ride », aussi diffusée sur les ondes de Musique Plus. Alors que dans cette émission on modifie de vieilles voitures, « Pimpe ton texte » vise à aider les étudiants à faire de leurs dissertations des chefs-d’œuvre, le tout présenté d’une façon humoristique. Comme le souligne M. Lefebvre, les capsules peuvent autant servir pour les cours de littérature que pour n’importe quel cours où les étudiants doivent faire une rédaction.

M. Lefebvre résume le scénario ainsi : un étudiant en première session au cégep, qui vient d’échouer son examen de dissertation, va rencontrer des « experts du texte ». Ces « experts » sont nul autre que d’autres enseignants qui ont donné leur temps bénévolement à la réalisation de ce projet. On retrouve Charles-Étienne Gil dans le rôle du « parrain du capital textuel », Louis-Alexandre Saumur qui interprète Léon, le « vendeur d’introduction », Alexis Vaillancourt Chartrand jouant Stéphane, le garagiste et Marie-Ève Dubé alias Charlène, la réceptionniste « concluante ».

Alexis Vaillancourt Chartrand, qui joue le personnage du garagiste, insiste sur le fait que les capsules sont avant tout ludiques et qu’elles ont pour but principal de dédramatiser la dissertation qui est redoutée par bien des étudiants. Il ajoute qu’elles peuvent également servir d’outil pédagogique.

Le public a définitivement été charmé. À la suite de la projection des capsules, les personnes présentes se sont empressées d’aller féliciter les enseignants responsables.

Les capsules sont en ligne ici :
https://www.cstj.qc.ca/capsules-pimpe-mon-texte

Source :
Arianne Auger
Texte publié sur le trouble-tete.com