LE CSTJ DANS LE TOP 50 DES MEILLEURS COLLÈGES DU PAYS EN RECHERCHE

Partager cette page à un(e) ami(e)

Votre courriel : * 
Courriel du destinataire : * 
Nom du destinataire : * 
Commentaire (facultatif)

Canadas-Top-50-Research-Colleges9e au Québec et 22e au Canada

Sorti aujourd’hui, le palmarès 2015 des 50 meilleurs établissements collégiaux du Canada, sur le plan de la recherche, place le Cégep de Saint-Jérôme (CSTJ) au 22e rang. Initiée par le magazine spécialisé Research Infosource Inc., cette compilation a été réalisée dans le cadre du cahier Canada’s innovation leaders.

Pour une troisième année consécutive, la nomination du CSTJ dans ce palmarès met en lumière son excellence en matière de recherche et développement. D’ailleurs, parmi les 17 cégeps du Québec ayant fait leur entrée dans le top 50, le Collège se classe 9e.

Notons que c’est grâce aux activités d’innovation du Centre de développement des composites du Québec (CDCQ) et de l’Institut du véhicule innovant (IVI) auxquels il est affilié, que le CSTJ s’est hissé à cette position enviable. Les expériences de ces deux Centres collégiaux de transfert de technologie (CCTT) dynamisent les activités de toute la communauté collégiale et trouvent écho bien au-delà des frontières de la province.

L’exercice de classement auquel s’est attaqué Research Infosource Inc. s’appuie sur des données obtenues grâce à une enquête effectuée auprès des collèges publics du pays. La hauteur des investissements dédiés par chaque établissement à ses projets de recherche a notamment été prise en compte. À cet effet, le CSTJ a reçu la confiance du ministère de l’Éducation, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (MEESR), du ministère de l’Économie, de l’Innovation et des Exportations (MEIE) et, au fédéral, du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG). Grâce à ces appuis, le montant injecté pour soutenir la recherche scientifique et appliquée du CDCQ et de l’IVI a totalisé 2 811 000 $ pour l’année fiscale 2014.

Si l’on octroie autant d’importantes subventions au CSTJ, c’est que les instances gouvernementales reconnaissent le bien-fondé des projets présentés, de même que l’expertise avec laquelle ceux-ci sont menés. En 2014, les fonds ont notamment servi à appuyer des projets de recyclage et de mise en forme des composites (avec des renforts de fibres naturelles et avec des fibres de carbone recyclées), du côté du CDCQ, ainsi que de développement de technologies dédiées à l’électrification de plusieurs types de véhicules (autobus scolaire et urbain, motocyclette, véhicule hors route autonome, etc) chez l’IVI.

« Au Cégep de Saint-Jérôme, la recherche occupe un rôle central. Les résultats auxquels parviennent les chercheurs du Collège profitent aux enseignants, aux étudiants, aux entreprises et à toute la population de la région. Leurs découvertes ont des retombées importantes sur le développement pédagogique, mais ont également un impact concret sur l’économie. », a précisé Mme Francine Paquette, directrice du Cégep de Saint-Jérôme.

Le Cégep de Saint-Jérôme est fier d’accueillir entre ses murs des agents de changements dont les projets sont synonymes de progrès!

 

Haut de la page