Un stage ATE en France pour un étudiant en Gestion d’un établissement de restauration

Partager cette page à un(e) ami(e)

Votre courriel : * 
Courriel du destinataire : * 
Nom du destinataire : * 
Commentaire (facultatif)

151030_tger_stageFrance_001On dit que les voyages forment la jeunesse… C’est précisément dans cette optique que Nicolas Branchaud-Thomas, finissant en Techniques de gestion d’un établissement de restauration, s’est envolé vers la France, dès la fin de la session d’hiver 2015, pour y réaliser un stage culinaire. Durant les deux mois du congé estival, ce dernier s’est installé dans les cuisines du restaurant de l’hôtel Eychenne, situé dans la région des Midi-Pyrénées.

Et c’est aux commandes de nul autre que le chef Jean-Marc Granger que Nicolas répondait. Celui-là même qui a propulsé la renommée du restaurant, en décrochant durant huit ans la seule étoile Michelin du territoire de l’Ariège, à l’époque. Un chef très dédié à la formation de la relève, qui a pris Nicolas sous son aile.

restaurant-eychenne1C’est donc conseillé par un mentor d’exception -réputé pour travailler des produits naturels, frais et locaux- que Nicolas a vécu son immersion dans l’univers de la gastronomie du terroir français. Et en termes d’apprentissages, son séjour fut savoureux!

Il a notamment fait la découverte de la fleur de courgette (qu’il servait farcie au crabe) ; a apprêté la sauce tomate (façon marbrée) et appris à travailler les spécialités de l’endroit, dont le canard, le foie gras et le cassoulet. Il peut par ailleurs maintenant préparer un plat de sole meunière avec confiance, un classique de ce coin de pays.

Bref, avec la volonté de servir des assiettes dignes des standards élevés du chef et l’objectif de ravir la clientèle touristique -dont les attentes sont à la hauteur de la réputation de l’établissement-, Nicolas a usé de son talent, sa passion et son dévouement pour briller derrière les fourneaux.

L’Alternance travail-études (ATE) : une option payante!
Nicolas en était à son deuxième stage avec le programme ATE du Cégep de Saint-Jérôme. Celui-ci avait déjà complété une session de travail l’été précédent, au sein de l’équipe du traiteur Cuisine spontanée, à Saint-Sauveur. Il participait alors à l’administration et à la standardisation de recettes, un rôle qui faisait appel à ses compétences de gestion, acquises durant sa première année d’études.

Puis, c’est son enseignant, Jean-Régis Graziano, qui l’a incité à se tourner vers l’international. Enthousiaste à l’idée, Nicolas a entamé des démarches pour concrétiser le projet, avec l’aide de la responsable de l’ATE et du placement étudiant du Collège. C’est sur le site letudiant.fr, où sont affichées des offres de travail dans une multitude de domaines, à l’attention d’étudiants de partout, que l’opportunité s’est présentée.

Somme toute, grâce à ces deux expériences concrètes en milieux de travail, Nicolas a confirmé son choix de carrière, élargi son réseau de contacts, ajouté une valeur à son diplôme, et ce, en ayant été rémunéré pour le travail accompli.

Il est revenu de chez nos cousins avec un carnet de plus de 30 recettes, mais surtout avec une vision du métier et des techniques affinées!

Pour en savoir plus sur les stages d’été de l’Alternance travail-études (ATE), une option offerte pour plusieurs programmes techniques, cliquez ici.

Pour ceux et celles ayant la fibre d’un gestionnaire et un intérêt pour l’art culinaire
Le programme Techniques de gestion d’un établissement de restauration permet de développer les qualifications indispensables à la gestion et au succès d’entreprises de services alimentaires. Un programme d’études complet qui allie compétences supérieures en gestion et mise en marché, de même que des compétences requises en cuisine, service et sommellerie.