Prix de la ministre responsable de l’enseignement supérieur : Annie Denoncourt parmi les lauréats

Partager cette page à un(e) ami(e)

Votre courriel : * 
Courriel du destinataire : * 
Nom du destinataire : * 
Commentaire (facultatif)

Le site devenirinfirmiere.org mis en lumière dans la catégorie ouvrage multimédia 

IMG_4814Vendredi soir, au cours d’une cérémonie tenue au Parlement de Québec, l’enseignante en Soins infirmiers Annie Denoncourt et quatre de ses collègues ont reçu le Prix de la ministre responsable de l’Enseignement supérieur. Ceux-ci ont mérité les éloges en reconnaissance de la qualité exceptionnelle de leur travail, au sein d’un projet de recherche collaboratif ayant mené à la mise en ligne du site Web devenirinfirmiere.org.

Parmi les 123 dossiers soumis au concours, l’ouvrage présenté par l’équipe de cinq pédagogues de l’Université du Québec en Outaouais (UQO), du Cégep de Saint-Jérôme et du Cégep de Saint-Laurent s’est vu décerner les honneurs dans la catégorie ouvrage multimédia. 

Le projet, initié en janvier 2012 par la chercheure Dominique Houle de l’UQO, visait d’abord à mettre en commun les efforts des trois maisons d’enseignement, en vue d’acquérir une meilleure compréhension des représentations professionnelles des étudiantes infirmières en formation. En utilisant les données collectées à cet effet, l’objectif final était d’élaborer des outils éducatifs et de les rendre disponibles au personnel enseignant de même qu’aux étudiants des deux ordres d’enseignement (cégep et université), sur la plateforme devenirinfirmiere.org.

Photo.équipe.et sous-ministre

Crédits photo : François Nadeau

Une démarche réfléchie, des outils efficaces et adaptés
Pour ce faire, le groupe de recherche a développé un outil de mesure, le Q-IPIÉ, permettant de mieux comprendre l’identité professionnelle des étudiantes infirmières, durant les cinq années d’études, soit, dès le début de leur entrée au DEC en Soins infirmiers jusqu’à la fin de leur BAC en Sciences infirmières. Au total, 839 étudiantes des cinq années du continuum de formation ont répondu au questionnaire, lequel abordait entre autres l’autodétermination, la perception de la compétence et de l’engagement, le rapport au personnel enseignant, le rapport aux infirmières en période de stage, le rapport aux autres professionnels de la santé et les moyens pour faire face aux difficultés. Puis, 23 membres du corps professoral et 46 étudiants ont participé à des groupes de discussion. Les échanges portaient sur leurs perceptions des difficultés, des remises en question ainsi que des défis vécus en cours de programme. 

Le deuxième volet du projet consistait à construire du matériel pédagogique, en regard de l’analyse des témoignages recueillis et des données compilées. Six thèmes illustrant les enjeux éducatifs ont conduit au développement de ces outils et du site Web.

Six thèmes pour les étudiantes : Aperçu de la formation, outils pour l’étude et le stress, défis en stage, pensée critique et travaux, droit à l’erreur, et remise en question.

Six thèmes pour les enseignantes : Continuum de formation, conciliation famille-emploi-études, relation pédagogique en milieu clinique, pensée critique et méthodologie, droit à l’erreur, et remise en question.

Intégrés à travers les pages d’un site Web dynamique, les outils se veulent accessibles, utiles et gratuits. Et puisqu’il est facilement accessible pour tous, le matériel est susceptible d’être adopté par plusieurs institutions, à travers le réseau d’enseignement supérieur.

Le comité salue les qualités innovatrices de l’ouvrage
Le comité de sélection a reconnu la compétence des pédagogues qui se sont investis dans ce défi exigeant, c’est-à-dire celui d’élaborer et de mettre en œuvre de nouvelles stratégies d’enseignement pour mieux guider la relève vers la réussite. Le traitement du contenu, la qualité de la langue et l’utilisation judicieuse de différents médias – lesquels mettent l’accent sur l’interaction entre le système d’apprentissage et l’apprenant – ont également retenu l’attention.

« Ces gens qui placent la réussite de leurs étudiants au cœur de leurs priorités méritent toute notre admiration », a fait savoir la ministre Hélène David.

Félicitations à tout le groupe!

Dominique Houle, directrice du projet (UQO, campus de Saint-Jérôme)
Annie Denoncourt (Cégep de Saint-Jérôme)
Pascale Reny (Cégep de Saint-Laurent)
Dominique Therrien (UQO)
Éric Tchouaket (UQO, campus de Saint-Jérôme)