Le CSTJ se réjouit du dépôt d’un projet de loi véhicules zéro émission

Partager cette page à un(e) ami(e)

Votre courriel : * 
Courriel du destinataire : * 
Nom du destinataire : * 
Commentaire (facultatif)

Un projet de loi qui tient la route!
931952620Le Cégep de Saint-Jérôme accueille avec enthousiasme le projet de loi véhicules zéro émission, dévoilé aujourd’hui, par le ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, M. David Heurtel. En incitant les constructeurs automobiles à offrir un inventaire plus vaste de véhicules électriques sur le marché québécois, l’adoption de cette loi facilitera la transition vers l’électromobilité.

Depuis plus d’une décennie, le Cégep de Saint-Jérôme et son centre collégial de transfert de technologie – l’Institut du véhicule innovant (IVI) – soutiennent le développement de l’électrification des transports.

Heureuse de constater que ce dossier passe en vitesse accélérée, la directrice générale du Collège, Mme Nadine Le Gal, a salué le leadership gouvernemental en la matière « À l’instar de notre province qui est la première au Canada à présenter une loi zéro émission, notre cégep entend demeurer à l’avant-garde des solutions mises en place pour stimuler l’industrie du transport durable. Nos efforts en ce sens trouveront certainement un nouveau souffle avec l’annonce d’aujourd’hui! ».

D’une part, le Cégep de Saint-Jérôme offre de la formation aux travailleurs de ce champ d’expertise et, d’autre part, l’IVI accompagne les entreprises dans la recherche, le développement, l’évaluation et l’implantation de technologies novatrices. Pionnières en Amérique du Nord, les deux entités ont travaillé, conjointement avec le Cégep de Rivière-du-Loup, à l’élaboration d’un programme d’attestation d’études collégiales (AEC) en Technologie des véhicules électriques. Par ailleurs, deux perfectionnements sont offerts en entreprises, soit « Interventions sécuritaires lors d’un incident impliquant un véhicule électrique » et « Manipulation sécuritaire des batteries haute tension ». D’autres formations sont également en route, notamment pour les recycleurs automobiles.

Ces opportunités de perfectionnements professionnels arrivent à point, car, le Plan d’action en électrification des transports (PAET) du gouvernement du Québec a pour objectif de créer 2 000 nouveaux emplois dans ce secteur.

Connec-TÉ : un nouveau fournisseur officiel de formations sur mesure
À ce chapitre, la filière québécoise du véhicule innovant peut désormais se tourner vers un guichet unique pour ses besoins en formation. En effet, les cégeps de Saint-Jérôme et de Rivière-du-Loup ont créé le Consortium national d’enseignement des compétences en transport électrique (Connec-TÉ) pour servir les entreprises intéressées par cette voie d’avenir. Pour tous les détails, visitez le cstj.qc.ca/connec-te.

La tournée Branchez-vous initiée par l’IVI : un levier pour atteindre les cibles fixées
En plus de développer des solutions technologiques visant à réduire l’empreinte écologique du transport, l’IVI joue un rôle de sensibilisation et d’information auprès du grand public. Instigateur de la tournée Branchez-Vous, un événement d’essais de véhicules électriques tenu dans quatre villes cette année (Montréal, Gatineau, Lévis et Drummondville), l’IVI contribue à démocratiser les véhicules rechargeables.

« Branchez-Vous favorise l’adoption de véhicules rechargeables en regroupant les professionnels de la filière, les constructeurs automobiles et les électromobilistes pour offrir à la population la possibilité d’essayer et de comparer les modèles offerts au Québec » a indiqué M. François Adam, directeur général de l’IVI.

Bref, en accord avec la cible que s’est fixée le gouvernement d’en arriver à ce que 15,5 % des voitures vendues au Québec soient des véhicules non polluants d’ici 2025, ces rencontres permettent aux consommateurs de faire un choix éclairé, en fonction de leurs besoins.

Cliquez ici pour plus d’information sur le projet de loi.