Le CSTJ se classe dans le « top 5 » à l’examen de l’OIIQ!

Partager cette page à un(e) ami(e)

Votre courriel : * 
Courriel du destinataire : * 
Nom du destinataire : * 
Commentaire (facultatif)

Le Cégep de Saint-Jérôme a fait belle figure, lors de l’examen d’admission à la profession de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ). Grâce aux excellentes notes obtenues par les 72 finissantes en Soins infirmiers, le CSTJ s’est classé 4e parmi les 40 établissements (collèges et universités) dont les résultats ont été comptabilisés.[1]

Selon Mirelle Beaudet, enseignante en Soins infirmiers au CSTJ, cette entrée au « top 5 » s’expliquerait par les modifications apportées au programme au cours des dernières années!

« On a fait l’acquisition de simulateurs haute-fidélité, on a réorganisé nos stages – on en a ajouté dès la première session et on a transformé le stage final en un stage d’intégration qui compte plus de journées sur le terrain –, on a revu nos examens pour s’arrimer aux modifications apportées à celui de l’Ordre, on a aussi revu notre modèle conceptuel et, par le fait même, le contenu de nos cours lors de la dernière révision de notre programme. On a travaillé sur tous les fronts en même temps. Bref, ç’a vraiment été un effort collectif de la part de tout le département », fait-elle valoir, visiblement fière de ce tour de force réalisé par son équipe.

Tous ces efforts en auront finalement valu la peine, si on considère que la note moyenne des étudiantes du CSTJ a été de 63, 6 % alors que la note moyenne la plus élevée enregistrée a été de 66 %!

« On a vu nos résultats tant en « évaluation » qu’en « intervention » augmenter de façon phénoménale. Ça corrobore nos hypothèses et nous démontre qu’on avait raison de faire ces changements. On est vraiment contente de ce résultat », conclut-elle.

Félicitations à toute l’équipe du Département de Soins infirmiers!

 

[1] Pour que les résultats d’un établissement scolaire soient comptabilisés dans le palmarès, celui-ci doit présenter au moins 20 candidates à l’examen.


Une année exceptionnelle pour la Fondation du Cégep de Saint-Jérôme !

Sur la photo, les membres du conseil d’administration :

1ere rangée, de gauche à droite :

Jacques Gariépy, Laurent Bersner, secrétaire, Me Alexandre Lebeau, Carole Marchand, présidente, Me François Parizeau, vice-président, Me Jean-François Piché

2e rangée, de gauche à droite :

Alain Aubuchon, Luc Marcoux, trésorier et Nadine Le Gal, Directrice générale du Cégep de Saint-Jérôme

Absent sur la photo : Richard Campeau et Guylaine Gagner

La Fondation du Cégep de Saint-Jérôme a tenu son assemblée générale annuelle, le 24 janvier. La présidente du conseil d’administration, Carole Marchand, et le directeur de la Fondation, Joël Bouchard, ont présenté les résultats ainsi que le bilan des activités de la dernière année.

« Nous sommes particulièrement fiers des résultats obtenus cette année. Grâce au travail exceptionnel d’une équipe et d’un conseil d’administration dévoués et engagés, la Fondation été en mesure de connaître ses meilleurs résultats depuis ses débuts en 1994 avec des revenus totalisant 790 300 $. Je profite de l’occasion pour remercier chaleureusement chacun de nos donateurs, nos partenaires ainsi que les membres de la communauté du Cégep pour leur appui, leur soutien et leur confiance », a mentionné Mme Marchand.

Retombée des dons

Les résultats de l’année 2017-2018 ont permis à la Fondation d’attribuer un montant record de 496 030 $ aux campus de Saint-Jérôme et de Mont-Tremblant. Ce sont plus de 2000 étudiants qui ont bénéficié des retombées des dons qui ont servi, entre autres, pour notre programme de bourses et de soutien financier, l’acquisition et le renouvellement d’équipement, le financement de projets étudiants et de stages d’études à l’international. Nous avons également effectué nos deux premiers versements au Collège en lien avec notre campagne majeure régionale « Voir grand pour soigner » portant sur le Centre de simulation haute fidélité. Cette campagne de 1,6 M$ vise à soutenir le Collège dans l’acquisition d’équipements de pointe pour le programme de Soins infirmiers. Au 30 juin, c’est 80 % de l’objectif qui était atteint.

À propos de la Fondation du Cégep de SaintJérôme

La Fondation a remis plus de 4,35 M$ à la communauté du Collège depuis 1994. Notre mission est de favoriser et d’encourager la réussite scolaire de l’ensemble des étudiants du Cégep de Saint-Jérôme et du centre collégial de Mont-Tremblant par l’octroi de différentes bourses ainsi que de soutenir des projets spéciaux afin que les étudiants acquièrent des connaissances et des compétences répondant aux exigences du marché du travail ou des différents programmes universitaires.

 


INCROYABLEMENT GRANDISSANTS

Le talent de trois étudiantes en Techniques d’intégration multimédia du Cégep de Saint-Jérôme (CSTJ), a non seulement été récompensé, mais a également été mis au service de la communauté entière. En effet, le regroupement de citoyens nommé Les Incroyables Comestibles, jouit maintenant d’un nouveau site Web ainsi que d’une image fraîche et poignante, grâce au travail remarquable des étudiantes.


UN VENT DE FRAÎCHEUR SOUFFLE POUR BIEN COMMENCER LA SESSION HIVERNALE 2019

Une autre belle session s’amorce pour le Cégep de Saint-Jérôme (CSTJ), qui accueille une fois de plus, près de 4700 étudiants -au secteur régulier- dans ses trois campus (4286 à Saint-Jérôme, 129 à Mont-Tremblant et 277 à Mont-Laurier). Les chiffres ne mentent pas : l’engouement pour le CSTJ est toujours aussi palpable!

Tous pour tous

Le 17 janvier dernier (veille de la rentrée), il était possible de sentir dans le gymnase du CSTJ, toute l’effervescence du grand rassemblement organisé dans le cadre de l’élaboration de la planification stratégique. Cette année, ce gros remue-méninge, ayant pour but de réfléchir sur l’avenir du CSTJ, a regroupé plus de 400 employés. La mise en commun d’idées fraîches exprimées par tous a donc donné naissance à des projets prometteurs pour les années à venir (2019-2024). Alors que les consultations se concluront, en mars, avec la rencontre des différents partenaires du Centre collégial de Mont-Laurier et celui de Mont-Tremblant, nous attendons avec impatience le dévoilement officiel de la planification stratégique du CSTJ qui se fera en juin 2019!

Pour connaître tous les détails de celle-ci, consultez le cstj.qc.ca/ps

Une nouveauté durable

Ce n’est un secret pour personne, le CSTJ a le développement durable très à cœur. Déterminé à diminuer son empreinte écologique, le Cégep a multiplié ses initiatives écoresponsables au cours des dernières années. En effet, une nouveauté pratique et accessible est maintenant offerte par le Cégep pour l’ensemble des trois campus! Il s’agit de la création d’une page Facebook Développement durable – CSTJ, par laquelle la communauté peut suivre les dernières nouvelles en la matière ainsi que trouver réponse à toute question sur le sujet. Après tout, des gestes pour un avenir plus vert, on aime!

Tout se déroule selon le plan

Le Plan directeur immobilier (PDI) suit son cours. Entamant sa deuxième phase à l’été, le plan prévoit des travaux qui seront davantage concentrés dans les ailes A, B et D. On s’attend donc à plusieurs changements élaborés dans le but d’offrir un meilleur environnement.

Un partenariat avec le Rocket : une grande primeur pour le CSTJ

Rappelons-le, le porte-parole du CSTJ et joueur du Rocket, Alexandre Alain, sera de la partie du 8 février, à 20 h, à la Place Bell! Pour venir l’encourager – en plus de faire un don à la Fondation du Cégep –, il est possible de se procurer des billets en ligne.

C’est une sortie en famille à ne pas manquer!

La communauté du CSTJ est toujours au rendez-vous lorsque vient le temps d’innover pour offrir le meilleur environnement à ses étudiants! Pas étonnant que la tendance se maintienne dans les trois régions chaque session! Bonne rentrée à tous!


Planification stratégique 2019-2024 : ON VOIT PLUS GRAND, ENSEMBLE!

 Le 17 janvier, alors que la session d’hiver n’était pas encore commencée, le gymnase du Cégep de Saint-Jérôme grouillait de vie. Plus de 400 employés, étudiants, partenaires et élus de Saint-Jérôme, Mont-Tremblant et Mont-Laurier s’y sont réunis pour prendre part à un remue-méninges collectif, dans le cadre des travaux d’élaboration de la planification stratégique 2019-2024 du Collège. Le but de la démarche : répondre à la question « Que souhaitez-vous pour le CSTJ de demain? ».

Ce grand rendez-vous, chapeauté par la firme Grisvert, se voulait le point culminant de la consultation, lancée à l’automne. En effet, la grande communauté collégiale a été interpellée à maintes reprises (vox-pop, capsules vidéo, etc.) au cours des derniers mois pour faire valoir ses idées, ses suggestions et ses souhaits pour les cinq prochaines années. Le remue-méninges collectif, quant à lui, a permis de pousser l’exercice plus loin en assurant la mise en commun de ces idées, afin de les peaufiner et de les retravailler pour qu’elles puissent se concrétiser.

Par le biais de différentes activités, les participants – réunis en équipes de 6 personnes –  ont pu échanger, mais surtout, proposer des projets novateurs en lien avec les orientations de la planification stratégique, dans le but de mobiliser la communauté et de faire rayonner le Collège.

« C’est en unissant nos forces qu’on évolue, qu’on devient meilleur, qu’on va plus loin. Bref, qu’on est et qu’on voit « plus grand, ensemble ». L’exercice d’aujourd’hui nous a permis de mettre en valeur notre intelligence collective. Je suis si fière de faire partie du plus beau cégep du réseau!  Mais aussi de faire partie d’une grande communauté qui voit grand.  Nous pouvons être très fiers de ce que nous sommes devenus et nous pouvons nous dire avec conviction, que le plus beau reste à venir », a mentionné Nadine Le Gal, directrice générale du CSTJ, au terme de la journée, visiblement emballée par la réponse enthousiaste des participants.

Mentionnons que d’autres consultations sont prévues jusqu’en mars, notamment auprès des partenaires des centres collégiaux de Mont-Tremblant et de Mont-Laurier, afin d’alimenter la réflexion. La planification stratégique 2019-2024 du Collège sera adoptée et dévoilée en juin 2019.

Pour en savoir plus, on visite le cstj.qc.ca/ps.


La Fondation Croire en son rêve remet 40 000 $ pour des bourses d’études

Dans le cadre de sa campagne de financement annuelle, la Fondation du Cégep de Saint-Jérôme est fière d’annoncer que la Fondation Croire en son rêve renouvelle, pour une deuxième année, sa contribution au montant de 40 000 $ pour la remise de bourses d’études à l’occasion de la session d’hiver et celle de l’automne.

« Grâce à la contribution et la générosité de notre partenaire, plusieurs étudiants auront la chance de recevoir une bourse d’études afin de les encourager et de les soutenir dans leur réussite scolaire. Je remercie la Fondation Croire en son rêve de faire confiance à nouveau à notre Fondation et de nous aider à Voir grand pour la réussite de nos étudiants », a mentionné Carole Marchand, présidente du conseil d’administration.

Les administrateurs de la Fondation Croire en son Rêve, Pascal Thibodeau, associé chez Ekitas avocats & fiscalistes inc. et Réginald Méthot sont heureux de s’impliquer pour une deuxième année en apportant un soutien financier afin de favoriser la réussite scolaire et l’épanouissement de ces étudiants du Cégep.

« Nous sommes ravis d’encourager et de soutenir les étudiants du Cégep et nous sommes convaincus que cette aide sera appréciée et sainement utilisée. »

À propos de la Fondation du Cégep de Saint-Jérôme

La Fondation a remis plus de 4,35 millions de dollars à la communauté du collège depuis 1994. Notre mission est de favoriser et d’encourager la réussite scolaire de l’ensemble des étudiants du Cégep de Saint-Jérôme et du centre collégial de Mont-Tremblant par l’octroi de différentes bourses ainsi que de soutenir des projets spéciaux afin que les étudiants acquièrent des connaissances et des compétences répondant aux exigences du marché du travail et/ou des différents programmes universitaires.


Concert de Noël de l’ensemble de musique classique du Cégep de Saint-Jérôme : un vif succès!

L’ensemble de musique classique est composé d’Andrea Dodwell (violon et voix), Maya Nantel (euphonium et voix), Jérémie Vaillancourt (clarinette et voix), Jules Prévost (trombone, guitare et voix) et  Julien Picard (claviers, voix et orgue).

La cathédrale de Saint-Jérôme a accueilli le tout premier concert de l’ensemble de musique classique du Cégep de Saint-Jérômeun dérivé de son Club Musique, le 16 décembre. Pour l’occasion, les musiciens étaient accompagnés des jeunes du groupe Quo Vadis.

Mené par Andrea Dodwell, enseignante au Département des langues du CSTJ, l’ensemble a interprété diverses pièces classiques associées à Noël et à sa magie.

La chanteuse lyrique soprano Maria Isabel Desmets, accompagnée d’Anne-Sophie, a également appuyé le groupe. L’abbé Gauthier Lambert Elleme – qui a généreusement ouvert les portes de la cathédrale à l’ensemble – a lui-aussi prêté sa voix et son talent au djembé au concert.

En plus des pièces et chants de Noël, les musiciens ont joué deux pièces d’inspiration klezmer.

L’ensemble reprendra ses activités en janvier, en préparation de son concert de Pâques.


Un prix Coup de coeur pour le Club Papilles

Le Club Papilles – le club entrepreneur des étudiants en Gestion d’un établissement de restauration du  Cégep de Saint-Jérôme – a conquis le jury du concours Bourses interclubs 2019 qui lui a décerné un prix Coup de coeur. 

Cette distinction, remise par l’Association des clubs d’entrepreneurs étudiants (ACEE) du Québec, est octroyée à l’équipe « ayant présenté un projet qui s’est démarqué par son originalité et sa qualité ».

Le projet, en bref….

Intitulé « Entrepreneurs en accord », le projet consiste en un événement de type « 5 à 7 » mettant en vedette six entrepreneurs québécois (trois propriétaires de vignoble et trois propriétaires de fromagerie).  Les producteurs seront jumelés de sorte qu’un accord vin et fromage sera servi et présenté pendant la soirée.

Lors de cet événement, les invités seront invités à discuter de leur expérience, tandis que les participants pourront prendre part à une activité de réseautage.