Jusqu’au 18 juin : les oeuvres d’étudiantes en arts visuels en vedette au centre d’exposition de Val-David

Partager cette page à un(e) ami(e)

Votre courriel : * 
Courriel du destinataire : * 
Nom du destinataire : * 
Commentaire (facultatif)

afficheDepuis maintenant cinq ans, les étudiants en Arts visuels du Cégep sont invités à participer à la très populaire exposition du programme éducatif du Centre d’exposition de Val-David. C’est ainsi que, accompagné par une enseignante du département et en collaboration avec l’atelier de l’Île, un groupe de six étudiantes de première année s’est approprié le thème de la présente édition « Esprit d’hiver », en l’arborant sous l’angle de l’esprit de la nature. Plusieurs rencontres et échanges ont permis d’approfondir le sujet et d’élaborer une installation comprenant des impressions en sérigraphie, une sculpture et une performance.

Pour la relève de la région, ce projet constitue une expérience concrète du processus de création : depuis la recherche d’idées, en passant par la mise en œuvre en atelier, jusqu’à l’exposition. D’ailleurs, le 23 avril dernier, les étudiantes du Collège ont eu l’opportunité d’imprimer leurs images à l’atelier de l’Île avec le soutien et l’expertise des artistes Michèle Campeau et de Jessica Thibault.

Le grand public a maintenant la possibilité de prendre connaissance du travail créatif de Camille Brazeau, Aimée Lebeau, Karol-Ann Leroy-Lauzon, Josefa Ferlita, Roxanne  Riendeau et Camille Térès-Vanden Abeele, en visitant l’exposition tenue jusqu’au 18 juin, au Centre d’exposition de Val-David.

Programme éducatif 2016 du Centre d’exposition de Val-David

13321639_1748009162112943_8626631443818645511_nLe programme éducatif du Centre d’exposition de Val-David vise à initier les jeunes très tôt au monde des arts afin de contrer le décrochage scolaire et de mieux les préparer pour leur avenir.

Apprendre dès le plus jeune âge à mieux se connaître tout autant qu’à mieux saisir le monde dans lequel nous vivons, non seulement enrichir notre expérience du monde dans toute son ampleur, mais exercer l’esprit critique aussi bien que poétique, donner du sens à la vie, apprendre l’ouverture au changement et la sagesse de la tradition, observer et expérimenter, réfléchir, méditer, voilà une part de la portée du champ de l’art. Comme l’écrivait si bien John Dewey dans L’Art comme expérience, « de même qu’il revient à l’art d’être unificateur, de frayer un passage à travers les distinctions conventionnelles (…), de même il revient à l’art de faire concerter les différences au sein de la personne individuelle […], et tirer parti de leurs oppositions pour construire une personnalité riche ». Être touché, ému, fasciné, éveillé, émerveillé, bouleversé, transformé, apaisé, créer un sentiment d’appartenance communautaire et mieux vivre ensemble, persévérer à l’école, au travail et plus encore dans la vie, au jour le jour, et ce, la vie durant, en dépit du mal-être inévitable, tout cela aussi participe d’un même élan.

Bref, fondamentalement, l’éducation artistique contribue à la réussite à l’école, au travail et dans la vie en général.