L’ITAQ et le CNTA unissent leurs forces

Partager cette page à un(e) ami(e)

Votre courriel : * 
Courriel du destinataire : * 
Nom du destinataire : * 
Commentaire (facultatif)

Luc St-Germain, président du conseil d’administration du Cégep de Saint-Jérôme, François Adam, directeur de l’ITAQ, Francine Paquette, directrice générale du Cégep de Saint-Jérôme, Sylvain Castonguay, directeur général du CNTA, Marc Gascon, président du conseil d’administration du CNTA.

Reconnus par le milieu pour leur leadership dans le domaine du transport avancé, l’ITAQ et le CNTA sont très heureux d’annoncer aujourd’hui la signature d’une entente de partenariat entre leurs deux organismes devant une salle d’invités qui appuient avec enthousiasme cette initiative.

Cette entente vise, dans un premier temps, à mettre en commun l’expertise de chacun dans le développement et la réalisation de projets en mobilité durable et, dans un second temps, définir ensemble un processus d’intégration des deux entités pour créer une organisation plus forte représentant un incontournable pour tous les projets de mobilité durable au Québec et au Canada.

« Le Québec a le potentiel de devenir un leader mondial en matière d’électrification des transports : notre ingéniosité et notre savoir-faire sont déjà reconnus à travers le monde. L’alliance des deux centres d’expertise est une initiative structurante qui porte les promesses d’un positionnement stratégique où la région des Laurentides sera la première à bénéficier des retombés économiques », a soutenu M. Gascon, président du conseil d’administration du CNTA.

Le président du conseil d’administration du Cégep de Saint-Jérôme, M. Luc St-Germain, s’est réjoui de cette nouvelle alliance: « Au-delà de la mise en commun des expertises et des talents de chacun, je suis convaincu que la synergie créée par la rencontre des équipes du CNTA et de l’ITAQ donnera lieu à des avancées et à des réalisations extraordinaires! »

Par ailleurs, la directrice générale du Cégep de Saint-Jérôme, Madame Francine Paquette, a souligné l’importance qu’elle accorde au développement des centres collégiaux de transfert de technologie du Collège. « Nous souhaitons tout mettre en place pour favoriser leur développement à leur plein potentiel. Dans le cas de l’ITAQ, cette association avec le CNTA était des plus naturelles », a-t-elle précisé.

Cette entente répond pleinement aux préoccupations des acteurs du milieu du transport avancé. La région, le Pôle d’excellence québécois en transport terrestre, les paliers gouvernementaux et l’industrie voient cette alliance comme une valeur ajoutée pour le Québec, contribuant activement à l’essor d’une véritable industrie du véhicule électrique et hybride.

« Nos forces sont complémentaires. En nous unissant, nous mettrons au service de nos clients une expertise de pointe et des équipements haut de gamme pour aider les entreprises du Québec à développer des solutions innovantes et ainsi faire face à la compétition mondiale », a dit M. François Adam, directeur de l’ITAQ.

« Par cette alliance, le CNTA et l’ITAQ créent un guichet unique permettant aux entreprises d’accéder aux meilleurs outils pour accélérer le développement de technologies liées aux véhicules électriques et hybrides et ainsi se positionner comme leader au sein de la nouvelle économie du transport durable », a ajouté M. Sylvain Castonguay, directeur général du CNTA.

À constater l’effervescence qui régnait lors de l’annonce de cette entente de partenariat, c’est toute l’industrie du transport durable qui profitera des retombées de cette alliance et qui verra ses objectifs propulsés vers de nouveaux sommets!