DOUBLE RECONNAISSANCE AU CONCOURS PÉDAGOGIE-ENVIRONNEMENT

Partager cette page à un(e) ami(e)

Votre courriel : * 
Courriel du destinataire : * 
Nom du destinataire : * 
Commentaire (facultatif)
cstj_nouvelle_environnement_concours rosemont 2013

Projet jardin collectif: Joanie Tremblay-Flamand, Geneviève Fontaine, Kassandra Rochon, Isabelle Neveu, Antoine Arcand, Amélie Ouimet
Projet des fours au Cameroun: Renaud Dufort-Labbé, Alexandre Raymond-Desjardins

Le 16 mars dernier, le Cégep de Saint-Jérôme remportait les honneurs deux fois plutôt qu’une lors du Concours pédagogie-environnement, organisé par le Cégep de Rosemont.  Le CSTJ y était dignement représenté par deux projets, soit, l’implantation d’un jardin collectif et l’instauration de fours à combustion lente au Cameroun, tous deux gagnants d’une bourse de 600 $ dans leur catégorie respective. Cet événement intercollégial visait à promouvoir et faire connaître les activités environnementales au sein des collèges.

Portés par des étudiants et des membres du personnel dotés d’une conscience environnementale et d’un désir d’implication hors pairs, les projets mis en lumière ont permis de faire valoir l’esprit d’éco-entrepreneurship qui règne au CSTJ, de même que la grandeur des réalisations qui en découlent.

Portraits de deux idées qui ont porté fruit et qui s’additionnent aux nombreuses initiatives qu’encourage le CSTJ dans le cadre de son virage vert :

Projet #1 Fours à combustion lente au Cameroun
Gagnant de la catégorie « Engagement communautaire et entrepreneuriat »

Au Cameroun et dans une dizaine d’autres pays d’Afrique, 95 % de l’énergie consommée par les ménages est celle issue du bois. Sachant que la population d’Afrique s’est multipliée par trois depuis 40 ans, il est alarmant de savoir que la consommation de bois croît de 2 % par an. Si la consommation suit cette tendance, la forêt disparaitra en 22 ans. Voilà pourquoi il est important de réduire radicalement la consommation en bois de tous les ménages africains. Le projet du CSTJ vise à augmenter le rendement énergétique du bois par l’introduction de fours à combustion lente dans le village de Fonakeukeu au Cameroun. Jusqu’à maintenant ce sont déjà 10 foyers camerounais qui ont bénéficié du don et de l’installation de cet équipement.

Projet #2 Jardin collectif CSTJ
Gagnant de la catégorie « Sensibilisation et éducation relative à l’environnement »

Le Cégep de Saint-Jérôme a créé un jardin collectif sur son campus dans le but de préserver un milieu naturel sur son terrain et de promouvoir l’éducation relative à l’environnement. Le projet a mis en lien plusieurs acteurs comme les étudiants du comité environnemental, les étudiants en francisation ainsi que les étudiants des résidences. Par l’engagement communautaire, le partage des connaissances et le jardinage biologique, le projet se veut mobilisateur et éducatif pour le Cégep en entier.

Félicitations aux gagnants, des jeunes sensibles aux grands enjeux environnementaux et qui s’engagent pour faire une différence!