Le CSTJ s’implique dans la formation en analyses biomédicales en Abitibi-Témiscamingue

Partager cette page à un(e) ami(e)

Votre courriel : * 
Courriel du destinataire : * 
Nom du destinataire : * 
Commentaire (facultatif)

TAB-abitibi-cstjC’est avec fierté que le Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue, en partenariat avec le Cégep de Saint-Jérôme, l’Agence ainsi que les cinq centres de santé et de services sociaux de l’Abitibi-Témiscamingue, offrira aux étudiants d’Abitibi le programme « Technnologie d’analyses biomédicales ».

La première année de la formation sera offerte dès l’automne 2014, au campus de Val-d’Or. La deuxième sera dispensée au Cégep de Saint-Jérôme et la troisième année du programme sera constituée par des stages dans la région de l’Abitibi-Témiscamingue. « Dans son plan stratégique de développement, le Cégep souhaite maintenir son patrimoine académique sur l’ensemble du territoire tout en demeurant ouvert à de nouvelles opportunités et, dans cette optique, les besoins de main-d’œuvre comme techniciens en analyses biomédicales dans la région ont été clairement identifiés », soutient le directeur général du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue, Sylvain Blais. « Le campus de Val-d’Or dispose de laboratoires à la fine pointe de la technologie et de locaux pouvant assurer l’offre de cette toute nouvelle formation. La qualité du programme qui sera offert, combinée à la pénurie de techniciens médicaux subie dans les hôpitaux de la région, laissent présager d’excellentes perspectives d’emploi pour les futurs diplômés du programme », ajoute-t-il.

La volonté de partenariat avec le Cégep de Saint-Jérôme pour offrir cette formation allait donc de soi. « Le Cégep de Saint-Jérôme est très heureux d’offrir une réponse adaptée pour favoriser le développement d’une main-d’œuvre qualifiée en analyses biomédicales en Abitibi-Témiscamingue. Par cette alliance, nous démontrons d’une voix commune que nos institutions respectives ont à cœur de répondre aux besoins de la société actuelle », affirme Francine Paquette, directrice générale du Cégep de Saint-Jérôme. « Ce type de collaboration intercollégiale ne peut qu’être positive et profitable pour tous.  L’échange d’idées, le partage de connaissances et des expertises vont permettre à tout un chacun de tirer profit de cette expérience. Nous sommes très fiers de cette entente avec le Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue car nous contribuerons ainsi à la formation d’une relève très attendue de technologistes médicaux pour la région », ajoute Carole Rivest Turgeon, directrice des études du Cégep de Saint-Jérôme.