« Une moufette qui voulait manger du réconfort » présentée devant plus de 1400 spectateurs

Partager cette page à un(e) ami(e)

Votre courriel : * 
Courriel du destinataire : * 
Nom du destinataire : * 
Commentaire (facultatif)

nouvelle_cstj_theatre_laMoufette_51En novembre dernier, les finissants du profil Scène et performances ont présenté la pièce « Une moufette qui voulait manger du réconfort », écrite par les enseignants Jacques Beaudry et Patrice Joly. Présentée devant 1 400 spectateurs à l’auditorium du Collège, la pièce a soulevé l’enthousiasme de son auditoire lors des quatre représentations, lesquelles affichaient complet.

C’est aux côtés d’un trio musical composé d’enseignants du Collège (Vincent Julien à la guitare, Jacques Beaudry au piano et Marie-Neige Lavigne au violon) que la troupe de Patrice Joly s’est exécutée. Le groupe de comédiens s’est attaqué à ce conte avec le plus grand des sérieux. Ils ont œuvré pendant toute la session afin de livrer les textes avec justesse et présenter un jeu d’acteur convaincant. Qui plus est, quelques segments chantés ont donné lieu à de brillantes interprétations de grands classiques dont « Moi j’mange », « Les ailes d’un ange » et « Évangéline ».

Bien que parents et amis étaient au rendez-vous, la salle était majoritairement composée d’étudiants du cours de français 100 et du grand public, spécialement conviés pour l’occasion. L’audience n’était donc pas conquise d’avance. Le défi a cependant été relevé avec brio!

Une moufette qui voulait manger du réconfort
Ce conte nous donne ici l’occasion de convoquer sur scène certains personnages de nos contes et légendes traditionnels comme Rose Latulippe, La Corriveau, Alexis le Trotteur, Jos Montferrand, Évangéline, Bozo les Culottes et le yâbe en personne. Ceux-ci partagent la scène avec certaines figures historiques ayant marqué notre histoire collective comme Wolfe et Montclam, Lord Durham et de Lorimier, Louis Cyr, Maurice Richard, et quelques personnages plus contemporains.

Introduite par un conteur et protégée par un essaim de lucioles, l’héroïne principale, Moufette, part en quête de réconfort à travers la Belle Province. Ce périple, qui prend place dans un récit anachronique, fait voyager les spectateurs de 2013 à la révolte des Patriotes (1837-38) en passant par 1760 pendant la fameuse bataille des Plaines d’Abraham où le sort de l’Amérique française se joua.

L’amour et le « bon manger », le pouvoir et la force physique, le merveilleux comme le mal, concourront-ils au mieux-être de Moufette? La libèreront-ils d’un mal qui la ronge? Elle, qui fut abandonnée par sa mère, France. Où trouvera-t-elle ces denrées rares que sont le soutien, la consolation et le secours? Le compagnonnage de ces personnages marquants de notre imaginaire collectif aura-t-il raison du mal-être de l’héroïne? C’est ce que les spectateurs découvrent en assistant à cette pièce ludique et déjantée!

 

Nous souhaitons féliciter les acteurs qui terminent leur session sur une belle note de succès!
Merci également à tous ceux qui ont contribué à la réalisation de cette pièce originale!