25 ÉTUDIANTS EN SCIENCES DE LA NATURE DE RETOUR DU COSTA RICA!

Partager cette page à un(e) ami(e)

Votre courriel : * 
Courriel du destinataire : * 
Nom du destinataire : * 
Commentaire (facultatif)

costa-rica-2014

Pour une deuxième fois, le département de biologie du Cégep de Saint-Jérôme offrait aux étudiants curieux, motivés et vifs d’esprit d’opter pour un cours de biologie dont une partie s’effectuait sur le terrain, au Costa Rica! Une grande nouveauté cette année, les étudiants y complétaient par le fait même leur cours d’éducation physique.

Du 2 janvier au 16 janvier 2014, 25 étudiants se sont donc envolés vers l’Amérique centrale. Ces derniers étaient encadrés par deux enseignants de biologie, Caroline Aubé, organisatrice du projet, et Patrick Rousseau, de même que par un enseignant d’éducation physique, Pierre Pelletier.

costa2014Lors de la première partie du périple, ils ont séjourné dans une auberge à Bijagua. C’est d’ailleurs là-bas que deux d’entre eux ont célébré leur passage à l’âge adulte, célébrant leur 18e anniversaire dans un environnement idyllique.

Pour la deuxième partie du voyage, le groupe était hébergé par des familles de Cuajiniquil, un petit village de pêcheurs pittoresque. Se retrouvant hors des sentiers touristiques traditionnels, ils ont eu droit à une expérience authentique incluant des excursions en bateau et la visite de plusieurs fermes écologiques.

Au total, le groupe a visité six biomes : la forêt tropicale humide, les terres humides, la forêt tropicale sèche, la mangrove, la zone intertidale et la zone océanique. Dans un cadre pédagogique, ils ont fait de nombreuses randonnées d’observation, effectué différentes recherches sur le terrain et assisté à des cours sur la plage. Ils devaient relever les principales adaptations des organismes à leur environnement. Ils ont également étudié différents problèmes environnementaux et expliqué la biodiversité par l’évolution. Les étudiants ont eu à répondre à une dizaine d’évaluations et ils ont également eu à faire deux travaux finaux; un rapport à remettre dans l’avion et un travail synthèse à remettre une semaine après le retour.

La flore et la faune sauvages faisaient aussi partie intégrante de l’aventure. Ils ont visité des endroits magnifiques, dont la chute de Llanos del Cortez et la réserve naturelle Cano Negro. Il leur a également été donné de faire une randonnée jusqu’à des eaux thermales sulfureuses sur le flan d’un volcan ainsi que sur des ponts suspendus dans la canopée, de faire de l’apnée, de marcher le long du Rio Celeste et de profiter de baignades dans plusieurs coins de paradis!

Ils ont aussi eu la chance de côtoyer et d’apercevoir plus de 140 espèces animales : des singes, des chauves-souris, des serpents, des paresseux, des grenouilles, des toucans, des colibris, de nombreuses espèces d’oiseaux de terres humides, des fourmis, des iguanes, des geckos, des scorpions, des araignées, des termites, des phasmes, d’immenses sauterelles, des coquerelles, des papillons, des crabes, des alligators, des poissons porc-épic, des raies, des murènes, des oursins, des ophiures, des méduses et des traces très fraiches de tapir! Le fait saillant de tout le voyage demeure néanmoins leur rencontre avec une tortue luth dans son habitat naturel, la plus grande tortue du monde dont la survie est gravement menacée par le braconnage.

Et ce n’est pas l’activité physique qui manquait! Ils ont participé à une séance de yoga sur la place, ont fait plusieurs longues randonnées, de jour comme de nuit, et ont même ouvert un sentier en pleine jungle.

À cette programmation étoffée, la délégation étudiante a profité d’une journée libre et des quelques temps de repos pour tirer le maximum de la pura vida!

Cours de biologie « Évolution et diversité du vivant »
Le cours de biologie « Évolution et diversité du vivant » est un cours obligatoire offert aux étudiants en première session du programme Sciences de la nature. À la différence du cours classique qui prévoit cinq heures en classe par semaine, la formule du cours dispensé au Costa Rica était la suivante : deux heures de cours théoriques par semaine au Collège à la session d’automne et un séjour au Costa Rica de deux semaines.

La formation est équivalente, sur le plan des compétences ciblées et des évaluations, au cours donné de façon traditionnelle au Cégep, seules la méthode pédagogique et les problématiques environnementales traitées sont différentes.

Voilà un cours de biologie dont les étudiants se souviendront longtemps!