LE DÉPUTÉ FÉDÉRAL DE NOTRE COMTÉ PARLE POLITIQUE AUX ÉTUDIANTS DE SCIENCES HUMAINES

Partager cette page à un(e) ami(e)

Votre courriel : * 
Courriel du destinataire : * 
Nom du destinataire : * 
Commentaire (facultatif)

Pierre Dionne LabelleLe 24 avril dernier, une centaine d’étudiants inscrits au cours de vie politique en Sciences humaines ont eu la chance de rencontrer M. Pierre Dionne Labelle, un élu du gouvernement fédéral. Député néo-démocrate de la circonscription locale Rivière-du-Nord, ce dernier est venu s’exprimer sur sa vision de la sphère politique, de même que sur son implication sociale, dans le cadre d’une conférence tenue à l’auditorium.

M. Dionne Labelle a d’abord tracé les grandes lignes de son parcours professionnel avant de discuter de son rôle de député et des mandats qui l’occupent. Porte-parole en matière de francophonie, il s’est dit également très actif au niveau de la lutte contre l’évasion fiscale. Il a d’ailleurs profité de sa rencontre avec les étudiants pour leur parler de la motion qu’il a récemment déposée à la Chambre des communes, laquelle demande au gouvernement conservateur de mesurer les pertes causées par les paradis fiscaux à l’étranger et de mettre en place un examen rigoureux du recouvrement de recettes dans le domaine de l’évasion et de la fraude fiscale.

Il a aussi souligné le travail de son équipe d’adjoints qui l’appuient sur le terrain, spécialement lorsqu’il s’absente à Ottawa pendant la session parlementaire. Ces derniers jouent un rôle de premier plan auprès des citoyens de notre région. Ils sont habilités à régler certains dossiers litigieux et à fournir l’information pertinente aux programmes fédéraux de subvention. Le député néo-démocrate a dit choisir chaque membre de son équipe pour leur profil progressiste, leur engagement auprès de leur communauté, leur connaissance du comté, ainsi que pour leurs indéniables compétences, spécialement en travail social, en psychologie et en affaires urbaines.

M. Dionne Labelle est né et a grandi à Saint-Jérôme. Il a travaillé pendant plusieurs années pour le Regroupement des organismes communautaires des Laurentides à titre d’agent de développement. Bien connu dans la communauté, il a notamment œuvré pour la Société canadienne du cancer.

Au milieu des années 90, il se fait remarquer comme président de l’Association des artistes de la musique et du spectacle des Laurentides et par son projet d’implantation d’une coopérative culturelle à la Vieille-Gare de Saint-Jérôme.

Pendant deux ans, il a signé une chronique à saveur politique et sociale dans l’Écho du Nord, un hebdomadaire de la région. Militant engagé, il s’est également impliqué au sein du Collectif pour un Québec sans pauvreté.

 

Nous souhaitons remercier M. Pierre Dionne Labelle pour sa disponibilité et sa grande générosité!