Le cstj deux fois finalistes à forces avenir

Partager cette page à un(e) ami(e)

Votre courriel : * 
Courriel du destinataire : * 
Nom du destinataire : * 
Commentaire (facultatif)

Le CSTJ s’est classé parmi les finalistes de deux volets du programme Forces avenir au collégial, un concours provincial visant à reconnaître les étudiants qui font preuve d’excellence et d’engagement tout en poursuivant avec rigueur leurs études. En lice dans les catégories « environnement » et « étudiant engagé », le Collège sera dignement représenté par les participants du projet écotouristique en République dominicaine et Alexandre Raymond Desjardins. Le gala aura lieu le 18 septembre prochain, au Théâtre Capitole de Québec.

1.
Projet écotouristique en République dominicaine
Finaliste dans la catégorie « Environnement »

DSC00784Après 10 mois de préparation, 24 étudiants du CSTJ se sont envolés en janvier 2014 pour un périple de trois semaines à Los Bueyes, une petite communauté située dans les montagnes dominicaines, près de Puerto Plata.

Sur place, ils ont mis en œuvre leur projet de contribuer au développement touristique de l’endroit, et ce, tout en prônant l’écotourisme. Pour remplir leur mandat, ils ont travaillé à positionner le vélo comme un moyen de transport sain et écologique, de même qu’une activité touristique de choix.

Pour ce faire, le groupe s’est attardé dans un premier temps à l’implantation d’une flotte de vélos. Après avoir réparé les 30 vélos qu’ils ont recueillis grâce à des donations, organisé leur transport vers la République dominicaine, offert sur place des ateliers de formation pour l’entretien et élaboré un système logistique, le groupe a finalement rendu disponible la flotte. Utile pour les déplacements des habitants, elle contribue depuis à réduire l’empreinte écologique de la communauté, mais sert également à diversifier les activités touristiques offertes.

Puis, avec la collaboration du Centre écotouristique Sereno de la Montana, les jeunes ont développé le réseau de sentiers pédestres. Ils ont défriché plus 1 040 mètres de chemin pour donner accès aux touristes à un superbe circuit balisé. Ce faisant, ils ont ouvert un nouveau passage qui simplifie grandement l’accès aux destinations d’intérêt. Bref, en plus d’offrir une nouvelle voie rapide, le chemin constitue en soi une excursion exceptionnelle dans un environnement naturel préservé.

Grâce à ces attraits supplémentaires, les touristes séjourneront sans doute plus longuement dans la communauté, y dépenseront davantage et contribueront donc directement à l’essor économique de cette petite région. 

2.
Alexandre Raymond Desjardins
Finaliste dans la catégorie « Étudiant engagé »

Implication-35-Alexandre-Raymond-DesjardinsC’est principalement l’implication d’Alexandre Raymond-Desjardins au sein des projets de solidarité internationale du CSTJ qui lui a valu d’être sélectionné parmi les finalistes.

En plus d’avoir participé en 2013 au projet de construction de dix fours à combustion lente au village de Fonakeukeu au Cameroun, le diplômé de la plus récente promotion de Sciences humaines a fait partie du groupe d’étudiants partis, en janvier 2014, développer l’écotourisme dans une petite communauté en République dominicaine.

La première expédition l’a amené à travailler à la préservation de la flore camerounaise. En effet, il s’est attardé à la promotion d’un nouveau mode de cuisson afin d’encourager les habitants à réduire leur consommation de combustibles végétaux, leur principale source énergétique. Puis, lors du second périple, il a investi son énergie à stimuler l’économie locale et favoriser l’autonomie financière du village Los Bueyes, d’une part en aménageant un sentier pédestre et, d’autre part, en participant à l’implantation d’une flotte de vélo. En gardant chaque fois en tête le bien-être de la communauté et le respect de l’environnement, il a veillé à appliquer en toute conformité les principes du développement durable.

Alexandre est aussi impliqué auprès des équipes masculine et féminine de rugby de la Polyvalente Saint-Jérôme. Il planifie les entraînements et accompagne les jeunes dans leurs apprentissages.

Enfin, il prend part à l’organisation de nombreuses campagnes de financement, destinées à l’aménagement d’un puits dans le village qu’il a visité au Cameroun. Avec l’objectif d’offrir une source d’eau potable aux villageois, il agit à titre de trésorier au sein d’un regroupement d’anciens étudiants qui ont eu la chance d’être accueillis et hébergés chaleureusement dans la petite communauté de Fonakeukeu.

Personne ne sera surpris d’apprendre qu’il envisage maintenant d’entreprendre des études en développement international!

 

Le Cégep de Saint-Jérôme est fier des nommés et leur souhaite la meilleure des chances.