PATRICK LAGACÉ RENCONTRE LES ÉTUDIANTS EN JOURNALISME ET COMMUNICATIONS

Partager cette page à un(e) ami(e)

Votre courriel : * 
Courriel du destinataire : * 
Nom du destinataire : * 
Commentaire (facultatif)

150416_patrickLagace_3_webDans le cadre de la causerie organisée par leur enseignant Philippe Lemieux, les étudiants de première année de l’option Journalisme et communications recevaient la visite du journaliste Patrick Lagacé, le 15 avril dernier. Un invité de marque, connu pour sa rigueur et son aplomb. 

Chroniqueur à La Presse et au 98,5 FM et coanimateur du magazine socioculturel Deux hommes en or à Télé-Québec, Patrick Lagacé fait partie du paysage médiatique depuis près de 20 ans.

Le groupe d’étudiants a eu l’opportunité de l’écouter sur ses expériences antérieures et actuelles dans les médias écrits de même que sur les ondes de stations de radio et de télévision.

150416_patrickLagace_2_webÀ la différence d’un reporter qui rapporte les faits dans un texte neutre, un chroniqueur prend position et commente l’actualité. À ce titre, M. Lagacé signe des chroniques, des entrevues et des reportages qu’il écrit à la première personne. Conscient de la grande responsabilité que cette tâche lui incombe, ce dernier a dit aborder avec le plus grand des sérieux son travail de journaliste, tout en étant conscient de l’immense privilège qui lui est accordé de pouvoir écrire au « je ».

Le franc-tireur a par ailleurs invité les étudiants du CSTJ qui aspirent à travailler dans la sphère médiatique à prendre conscience de la portée de ce rôle et à s’en montrer dignes. Puis, pour se faire entendre ou se faire lire, il leur a conseillé de saisir toutes les opportunités qui se présentent à eux et d’utiliser leur curiosité comme moteur.

Au sujet de la conjoncture entourant l’ère 2.0 du journalisme, M. Lagacé a reconnu que les médias sociaux connaissent des côtés négatifs. En revanche, il s’est dit convaincu qu’un journaliste doit être actif sur les différentes plateformes Web pour réagir promptement aux événements qui font l’actualité.

Enfin, il a fait mention de quelques qualités et compétences inhérentes à la pratique du journalisme, tels l’esprit critique, l’autonomie, la débrouillardise ainsi que la parfaite maîtrise de la langue française et la connaissance de l’anglais. Voilà des aptitudes que prendront soin de développer et de peaufiner les futurs hommes et femmes d’information de la classe.

Merci M. Lagacé pour cet entretien authentique et généreux!