Le CSTJ fait entendre sa voix au Prix littéraire des collégiens 2015

Partager cette page à un(e) ami(e)

Votre courriel : * 
Courriel du destinataire : * 
Nom du destinataire : * 
Commentaire (facultatif)
Larry_Tremblay_prix_litt_2015

Jennifer Bubar (étudiante), Larry Tremblay (auteur gagnant du Prix littéraire des collégiens 2015) et Mélanie Plourde (enseignante), lors de la cérémonie de remise du prix, au Salon du livre de Québec.

Cette session, 32 étudiants du Cégep de Saint-Jérôme, inscrits à la version « concours » du quatrième cours de français, ont pris part au processus de nomination de l’œuvre lauréate du « Prix littéraire des collégiens 2015 ». Décerné annuellement, ce prix est remis à l’auteur ayant publié, dans la dernière année, l’œuvre narrative québécoise favorite du lectorat de niveau collégial. Les étudiants du CSTJ ont d’ailleurs remporté leurs élections, car c’est leur roman choucou qui a été couronné.

Un cours de français qui encourage la lecture d’œuvres actuelles et le débat d’idées!

En s’inscrivant au cours « Littérature québécoise, option concours », les étudiants intéressés ont fait le choix de consacrer une partie importante de leurs périodes de français à l’étude de cinq œuvres actuelles du corpus québécois. Ces œuvres, soumises par le comité organisateur du « Prix littéraire des collégiens », devaient être lues avec attention, sous la gouverne de leur enseignante Mélanie Plourde.

Dans le but de désigner l’ouvrage qui, selon eux, se distinguait du lot pour son originalité et sa pertinence, les étudiants étaient appelés à exercer leur jugement critique à l’égard des romans prescrits, pour ensuite discuter en classe de la qualité de chacun des récits. En mars, certains d’entre eux ont par ailleurs eu la chance d’assister à une rencontre avec les cinq auteurs, à la Librairie Olivieri, à Montréal.

Les œuvres en lice étaient les suivantes :

–       La ballade d’Ali Baba de Catherine Mavrikakis
–       Bondrée d’Andrée A. Michaud
–       Fais pas cette tête de Jean-Paul Beaumier
–       Le feu de mon père de Michael Delisle
–       L’orangeraie de Larry Tremblay

Leur choix arrêté, les participants ont confié le mandat à Jennifer Bubar, étudiante en Journalisme et communications, de représenter le Collège à la table des délibérations et de livrer un plaidoyer en faveur de leur roman coup de cœur : L’orangeraie de Larry Tremblay.

Délibérations nationales à Québec
Cette dernière a eu le privilège d’aller défendre le choix de son groupe à Québec, les 9 et 10 avril. Et nul doute que sa voix a trouvé écho, puisque le jury délibérant a penché du même côté que le CSTJ. Les délégués d’une cinquantaine d’institutions collégiales ont en effet consacré L’orangeraie, un roman sur la guerre à la fois actuel et hors du temps qui possède la force brute des grandes tragédies et le lyrisme des légendes du désert.

C’est donc à l’auteur Larry Tremblay qu’a été attribué le « Prix littéraire des collégiens 2015 », l’un des honneurs littéraires les plus importants et les plus convoités au pays. Le dramaturge a reçu son prix avec émotion et enthousiasme, lors du Salon du livre de Québec, le 10 avril.

À noter que l’histoire sera adaptée pour la scène et sera présentée sur les planches en mars 2016, au Théâtre Denise-Pelletier.

Félicitations à la classe pour son discernement!
Voilà une belle démonstration que les étudiants du CSTJ sont en mesure d’apprécier avec justesse et clairvoyance une oeuvre littéraire.