36e cocktail de films : Les finissants en cinéma présentent leurs courts-métrages

Partager cette page à un(e) ami(e)

Votre courriel : * 
Courriel du destinataire : * 
Nom du destinataire : * 
Commentaire (facultatif)

Groupe final_2Le 14 mai dernier, les finissants en cinéma partageaient avec le public leurs réalisations sur grand écran. À l’affiche du 36e cocktail de films du Cégep de Saint-Jérôme :  8 courts-métrages, dont 3 documentaires, 3 fictions et 2 films hors-concours, projetés à la salle Germaine-Guèvremont devant familles, collègues et amis.

Le jury a décerné la palme du meilleur documentaire au film « Connecté sur l’électrosmog », qui présente le parcours atypique de José Levesque, un technicien en télécommunication atteint par un syndrome d’intolérance aux champs électromagnétiques émis par les appareils sans-fil.

Le titre du meilleur film de fiction a quant à lui été remis au court-métrage « Comic Boy : Les expérimentations », lequel met en scène l’histoire d’un grand adepte de comicbooks, tanné de se faire intimidé à l’école et qui décide de devenir lui-même un super-héros.

Résultats d’un travail d’équipe rigoureux et couronnement de leur formation, les courts-métrages des finissants ont été produits dans un contexte favorable à la création. Des enseignants passionnés ont soutenu les étudiants dans la concrétisation de leurs idées. De l’écriture du scénario au montage final, ils ont pu compter sur leur étroite collaboration afin de mener à terme des projets bien ficelés.

Par ailleurs, le matériel et les installations spécialisées dont dispose le Collège, à savoir l’équipement de tournage et d’éclairage ainsi que les salles de montages, ont largement profité à la qualité des productions. À cet égard, le Cégep de Saint-Jérôme s’impose de plus en plus comme institution de référence en matière de cinéma.

Il s’agissait d’une occasion unique de visionner les productions des cinéastes de demain. 

Félicitations à tous les finissants! La qualité de vos productions laisse présager un avenir prometteur pour le 7e art québécois!