Le film d’Alain Vézina sélectionné dans trois prestigieux festivals internationaux

Partager cette page à un(e) ami(e)

Votre courriel : * 
Courriel du destinataire : * 
Nom du destinataire : * 
Commentaire (facultatif)

11334222_10152976418765838_186175413722862443_oAlain Vézina, enseignant en cinéma au CSTJ, s’illustre encore une fois à l’étranger. Son plus récent film, Le Scaphandrier, a été sélectionné par le Festival international du film de Sitges, en Espagne, où il sera projeté du 9 au 18 octobre.

Le Festival international du film fantastique de Sitges est reconnu par Téléfilm Canada et contribue ainsi à l’indice de réussite d’une production canadienne. Sitges est le plus important festival de cinéma fantastique au monde. Il a été nommé « festival qualifié » par l’Academy of Motion Picture Arts and Sciences®, ce qui permet à Sitges de présenter les courts métrages primés dans les sections Officiel et Animation comme candidats pour les Oscars®. Créé en 1968, le festival est apparu comme le premier festival international de films fantastiques et d’horreur, pour devenir avec le temps le rendez-vous incontournable des cinéphiles. Il attire aujourd’hui 130 000 spectateurs, 757 journalistes et 700 représentants de l’industrie, en plus d’être suivi par 51 500 amis Facebook et 32 600 abonnés Twitter.

L’accueil très favorable du film d’Alain Vézina à l’étranger ne s’arrête pas à Sitges. Le Scaphandrier est en outre en compétition officielle au Feratum – Festival Internacional de Cine Fantástico, Terror y Sci-Fi, Tlalpujahua, qui se tient au Mexique du 1er au 4 octobre et au Torremolinos Fantastic Film Festival qui se déroule en Espagne du 1er au 8 novembre prochain.

Le film d’Alain Vézina sera également distribué cet automne dans plusieurs pays européens tels la France, la Suisse, la Belgique, la Hollande, le Luxembourg, le Liechtenstein, Andorre et Monaco.

Le Scaphandrier est un film qui entremêle horreur et humour et qui se veut un hommage aux films de tueurs masqués des années 1980 et aux films de zombies italiens. On y suit l’enquête d’une jeune journaliste d’un village côtier qui tente d’élucider une série de meurtres mystérieux en lien avec la récupération d’objets sur une épave récemment découverte. Le tueur n’est autre qu’un mort-vivant vêtu d’un scaphandre qui entend bien punir de sanglante manière toute personne ayant en sa possession un artefact prélevé sur l’épave.

Le film met en vedette Édith-Côté Demers, Alexandre Landry, Raymond Bouchard, Béatrice Picard et Éric Gagné. Produit par Daniel Morin, le film est distribué au Canada par Filmoption International et a obtenu le soutien financier de Téléfilm Canada, du Fonds Bell, de Super Écran, du crédit d’impôt du Québec et du crédit d’impôt du Canada.