Le CSTJ fait entendre sa voix au Prix littéraire des collégiens 2016

Partager cette page à un(e) ami(e)

Votre courriel : * 
Courriel du destinataire : * 
Nom du destinataire : * 
Commentaire (facultatif)
evelyneMarchand

Crédits : Facebook Prix littéraire des collégiens

Cette session, 22 étudiants du Cégep de Saint-Jérôme, inscrits à la version « concours » du quatrième cours de français, ont pris part au processus de nomination de l’œuvre lauréate du « Prix littéraire des collégiens 2016 ». Décerné annuellement, ce prix est remis à l’auteur ayant publié, dans la dernière année, l’œuvre narrative québécoise favorite du lectorat de niveau collégial. Les étudiants du CSTJ ont d’ailleurs remporté leurs élections, car c’est leur roman chouchou qui a été couronné.

 

Un cours de français qui encourage la lecture d’œuvres actuelles et le débat d’idées!
En s’inscrivant au cours « Littérature québécoise, option concours », les étudiants intéressés ont fait le choix de consacrer une partie importante de leurs périodes de français à l’étude de cinq œuvres actuelles du corpus québécois. Ces œuvres, soumises par le comité organisateur du « Prix littéraire des collégiens », devaient être lues avec attention, sous la gouverne de leur enseignante Christiane Dion.

Dans le but de désigner l’ouvrage qui, selon eux, se distinguait du lot pour son originalité et sa pertinence, les étudiants étaient appelés à exercer leur jugement critique à l’égard des romans prescrits, pour ensuite discuter en classe de la qualité de chacun des récits.

livres-prixlitteraire

Crédits : Facebook Prix littéraire des collégiens

Les œuvres en lice étaient les suivantes :

L’année la plus longue, Daniel Grenier
Six degrés de liberté, Nicolas Dickner
Ce qu’il reste de moi, Monique Proulx
La nageuse au milieu du lac, Patrick Nicol
Demoiselles-cactus, Clara B.-Turcotte

Leur choix arrêté, les participants ont confié le mandat à Évelyne Marchand de représenter le Collège à la table des délibérations et de livrer un plaidoyer en faveur de leur roman coup de cœur : L’année la plus longue de Daniel Grenier.

DanielGrenier

Crédits : Facebook Prix littéraire des collégiens

Délibérations nationales à Québec
Cette dernière a eu le privilège d’aller défendre le choix de son groupe à Québec, les 14 et 15 avril. Et nul doute que sa voix a trouvé écho, puisque le jury délibérant a penché du même côté que le CSTJ. Les délégués d’une cinquantaine d’institutions collégiales ont en effet consacré L’année la plus longue, une grande épopée américaine traversant trois siècles, une histoire de vies trop courtes et de vies sans fin.

C’est donc à l’auteur Daniel Grenier, pour son tout premier roman, qu’a été attribué le « Prix littéraire des collégiens 2016 », l’un des honneurs littéraires les plus importants et les plus convoités au pays. L’écrivain a reçu son prix avec émotion et enthousiasme, lors du Salon du livre de Québec, le 15 avril.

Félicitations à la classe pour son discernement!
Voilà une belle démonstration que les étudiants du CSTJ sont en mesure d’apprécier avec justesse et clairvoyance une œuvre littéraire.