ISABELLE BRABANT PARTICIPE À UNE MISSION DU PROJET DÉCLIC ORGANISÉE PAR LE CSTJ AU BÉNIN

Partager cette page à un(e) ami(e)

Votre courriel : * 
Courriel du destinataire : * 
Nom du destinataire : * 
Commentaire (facultatif)
Oumou Konaré, Anne Gagnon, Tiguida Sissoko et Isabelle Brabant

Oumou Konaré, Anne Gagnon, Tiguida Sissoko et Isabelle Brabant

Dans la poursuite du projet de coopération internationale DÉCLIC,  Anne Gagnon, chargée de projet de la FCSEI* du Cégep de Saint-Jérôme, Isabelle Brabant, consultante sage-femme, et l’équipe malienne de soins obstétricaux de l’INFSS* se sont rendus au Bénin, en Afrique de l’Ouest, en septembre dernier. L’objectif de cette mission : accompagner l’équipe pédagogique de soins obstétricaux de l’INFSS pour l’implantation de la 2e année du programme de formation.

Isabelle Brabant, sage-femme d’expérience

Pionnière de l’accouchement naturel au Québec, Mme Brabant possède plus de 30 ans d’expérience en tant que sage-femme.  Elle donne de nombreux ateliers et conférences au Québec, en France et ailleurs dans le monde. Auteure du livre Une naissance heureuse, elle possède une grande expertise de formatrice et conférencière dans le domaine des soins obstétricaux et particulièrement en périnatalité.

Dans le cadre du projet DÉCLIC, elle a agi à titre d’experte sage-femme pour appuyer l’équipe des sages-femmes maliennes dans l’implantation d’un programme de formation d’une durée de 3 ans. Celui-ci consiste en de  l’accompagnement pour le développement des plans de cours, des fiches techniques de soins obstétricaux ainsi que de la planification et du développement de stages pour les étudiantes.

Sa présence a été fort appréciée par le docteur Youssouf Traoré, gynécologue-obstétricien enseignant, les sages-femmes enseignantes et les responsables de supervision des stages. Tous ces experts en soins obstétricaux, réunis durant deux semaines, ont eu des discussions stimulantes et animées sur les meilleures pratiques à adopter dans leur spécialité.

Changement de plan

Cette mission aurait dû avoir lieu dans la capitale malienne, Bamako, où est basée l’INFSS. L’équipe a toutefois dû trouver une alternative, étant donné l’insécurité causée par l’instabilité politique qui perdure au Mali. Les rencontres ont donc eu lieu à l’Institut national médico-sanitaire (INMES) de l’Université d’Abomey dans la ville de Cotonou, au Bénin.

La prochaine étape de ce projet devrait avoir lieu au début du mois de janvier. Une mission pédagogique d’appui à l’implantation du programme en soins obstétricaux aura pour objectif de faire la formation des superviseurs de stage.

À propos

Connu sous l’appellation DÉCLIC, le Projet d’appui à la Formation des professionnels de la santé au Mali est le fruit d’un partenariat entre le Cégep de Saint-Jérôme, le Centre de coopération internationale en santé et développement (CCISD) et l’Université de Sherbrooke. Mis en œuvre depuis juin 2010, ce projet a pour objectif de contribuer à rendre disponibles – en quantité et en qualité – les ressources humaines de première ligne en santé au Mali. Le projet DÉCLIC est réalisé grâce à l’appui financier du gouvernement du Canada, accordé par l’entremise d’Affaires mondiales Canada (AMC). 

Pour en savoir plus sur le projet DÉCLIC, communiquez avec Anne Gagnon, chargée de projet à l’international au 450 436-1531, poste 3020 ou par courriel : agagnon@cstj.qc.ca.