L’expertise du Cégep de nouveau mise à contribution dans un projet de développement à l’international à Haïti

Partager cette page à un(e) ami(e)

Votre courriel : * 
Courriel du destinataire : * 
Nom du destinataire : * 
Commentaire (facultatif)
haitibeach_v2

L’Île à vache, à Haïti, tout près d’où se tiendra le projet de développement.

La Formation continue, Services aux entreprises et International (FCSEI) du Cégep de Saint-Jérôme est fière de dévoiler son nouveau projet international qui prendra place dans les Caraïbes, plus précisément à Haïti.

La FCSEI sera maître d’œuvre de ce projet qui s’inscrit dans la stratégie globale d’Affaires mondiales Canada (AMC).  Ce projet a pour thème le développement des Compétences pour l’emploi en tourisme et en hôtellerie en Haïti (CETHH) ciblant particulièrement les femmes, les jeunes et les groupes vulnérables, notamment les personnes en situation de handicap (PSH). L’objectif de ce projet, d’une durée de 4 ans, est de favoriser l’essor de l’industrie touristique de façon durable dans le but d’accroître la prospérité du peuple haïtien. Rappelons que le secteur du tourisme est un pilier de la stratégie économique haïtienne et un moyen de réduire la pauvreté.

Le rôle de la FCSEI et de son partenaire québécois, Éducation internationale (ÉI), sera d’accompagner deux institutions d’enseignement haïtiennes spécialisées en tourisme soit, l’École Hôtelière d’Haïti (EHH) située à Port-au-Prince et l’Institut de formation hôtelière et touristique du sud (IFORHT), qui se trouve dans la ville des Cayes.  Le mandat consistera à améliorer la gestion organisationnelle des écoles et à implanter la mise en œuvre des programmes par compétences aux niveaux professionnel et technique. Il permettra aussi de développer une meilleure collaboration entre les deux institutions scolaires et les organismes privés de l’industrie de l’hôtellerie et du tourisme haïtien.

Plusieurs experts du Cégep de Saint-Jérôme provenant des départements de Gestion d’un établissement de restauration, d’Intervention en loisir ainsi que de Comptabilité et de gestion seront mis à contribution.

Prévue au début de l’année 2017, la première mission en Haïti permettra aux personnes responsables du projet de préciser les besoins actuels des deux écoles et d’établir une stratégie de déploiement efficace. À la suite du passage de l’ouragan Matthew qui a grandement ravagé l’Institut de formation des Cayes (IFORTH) en octobre dernier, certains ajustements devront être apportés aux activités qui avaient été prévues initialement.

Ce projet est réalisé avec l’appui financier du gouvernement du Canada accordé par l’entremise d’Affaires mondiales Canada (AMC).