Une 8e délégation de professionnels de la santé maliens accueillie au CSTJ

Partager cette page à un(e) ami(e)

Votre courriel : * 
Courriel du destinataire : * 
Nom du destinataire : * 
Commentaire (facultatif)
Entourés de personnel du Cégep de Saint-Jérôme et de certains membres de l’équipe de l’INFSS, se trouvent Anne Gagnon, chargée de projet à l’international, Nadine Le Gal, directrice générale du Cégep de Saint-Jérôme, professeur Ousmane Touré, directeur général de l’INFSS, Patrick Verstraelen, directeur de la FCSEI ( Photo : CSTJ)

Entourés de personnel du Cégep de Saint-Jérôme et de certains membres de l’équipe de l’INFSS, se trouvent Anne Gagnon, chargée de projet à l’international, Nadine Le Gal, directrice générale du Cégep de Saint-Jérôme, professeur Ousmane Touré, directeur général de l’INFSS, Patrick Verstraelen, directeur de la FCSEI ( Photo : CSTJ)

Après s’être déplacé au Mali en janvier dernier, c’est maintenant au tour du Cégep de Saint-Jérôme d’accueillir une délégation malienne dans la poursuite du projet d’Appui à la formation des professionnels de la santé au Mali appelé DÉCLIC.

C’est le 24 mars dernier qu’un groupe de neuf professionnels de la santé provenant du Mali ont mis les pieds légèrement chaussés sur le sol enneigé du Canada ! Ce groupe constitué du nouveau directeur général de l’Institut national de formation en science de la santé (INFSS), monsieur Ousmane Touré, et de son équipe de conseillers pédagogiques, enseignants et gestionnaires ont séjourné au Québec pour une période de deux semaines.

Le rôle du Cégep dans le projet DÉCLIC est d’apporter un appui dans le développement d’outils pédagogique, dans l’organisation et la gestion de différents services de l’INFSS. De façon plus spécifique, tous ces éléments d’appui seront considérés dans le cadre de cette mission et seront en lien avec l’implantation d’un programme d’études en Santé environnementale, la gestion et l’organisation des salles de travaux pratiques en Soins obstétricaux ainsi que la gestion d’un centre de documentation.

Afin d’atteindre les objectifs fixés par cette mission, l’équipe dédiée au développement international du Cégep a organisé de nombreuses activités et rencontres. Parmi ces activités, nos collègues maliens ont eu l’opportunité d’assister à une conférence sur la santé publique offerte par madame Hélène Valentini de l’Institut national de santé publique du Québec à Montréal. Une visite des laboratoires de biologies médicales du Centre hospitalier Laurentien ainsi que la visite des laboratoires d’analyses environnementales H2Lab, tous deux situés à Sainte-Agathe-des-Monts, ont été effectuées.

De plus, plusieurs membres professoraux et administratifs du Cégep ont été, quant à eux, conviés à partager leurs expertises en pédagogie, en gestion et en stratégie organisationnelle.

L’équipe de la Formation continue, Services aux entreprises et International, qui a sous son aile le volet de développement international, et l’équipe de l’INFSS sont très fières de la progression et de l’évolution de ce mandat qui a débuté en 2010. Au final, ces échanges amélioreront la qualité d’enseignement des soins de santé au Mali et conséquemment les soins prodigués à la population malienne.

________________________

Connu sous l’appellation DÉCLIC, le Projet d’appui à la Formation des professionnels de la santé au Mali, est le fruit d’un partenariat entre le Cégep de Saint-Jérôme, le Centre de coopération internationale en santé et développement (CCISD) et l’Université de Sherbrooke. Mis en œuvre depuis juin 2010, ce projet a pour objectif de contribuer à rendre disponibles, en quantité et en qualité, les ressources humaines de première ligne en santé au Mali. Le projet DÉCLIC est réalisé grâce à l’appui financier du gouvernement du Canada accordé par l’entremise d’Affaires mondiales Canada (AMC).