Juritour 2017 : Le CSTJ se mobilise pour la recherche sur la fibrose kystique

Partager cette page à un(e) ami(e)

Votre courriel : * 
Courriel du destinataire : * 
Nom du destinataire : * 
Commentaire (facultatif)

Dans l’ordre habituel : Janic Lauzon, Nadine Le Gal et Diane Bournival. (Photo gracieuseté)

Parcourir 113 km à vélo le long de la rivière Richelieu dans le but d’amasser des fonds pour la recherche sur la fibrose kystique, c’est le défi que se sont fixé Nadine Le Gal, directrice générale du Cégep de Saint-Jérôme, Diane Bournival, coordonnatrice du Service des affaires corporatives du Collège, et Janic Lauzon, directrice du Centre de développement des composites du Québec (CDCQ). À la suite de leur participation au Juritour 2017, le 17 septembre dernier, les trois femmes peuvent désormais dire mission accomplie!

Cycliste aguerrie et notaire, Diane a entendu parler de ce rendez-vous sportif qui réunit juristes, parajuristes, huissier, étudiants et athlètes. Intéressée à y prendre part, elle a décidé de montrer une équipe. Elle a immédiatement pensé à la directrice générale du CSTJ qui est avocate de formation. L’initiative a ensuite récolté un autre appui au sein de la communauté du Collège : celui de la directrice du CDCQ, qui s’est jointe à l’aventure.

Affronter l’adversité

Nadine le Gal, DG du CSTJ, à la ligne de départ de la course. (Photo : gracieuseté)

Lors de la course, les membres de la délégation du CSTJ ont repoussé leurs limites physiques. Nadine – qui avait délaissé le vélo et s’y est remis spécialement pour l’occasion – a roulé sur une distance de 113 km, soit plus du double de ce qu’elle parcourait en entraînement!

Pour sa part, Janic a pris part à l’activité et a pédalé sur une distance de 45 km, malgré une terrible migraine. D’ailleurs, la principale intéressée soutient que l’exercice physique a eu un effet bénéfique sur sa douleur.

Diane Bournival, en tête de peloton. (Photo : gracieuseté)

Finalement, Diane a raté une indication sur le circuit, ce qui a rallongé son parcours de… 34 km! Elle a donc pédalé sur une distance totale de 150 km.

Malgré tout, les trois femmes disent avoir profité de leur journée et sont fières de ce qu’elles ont accompli. À juste titre, puisqu’elles ont amassé – avec leur équipe – 2975 $, dépassant leur objectif initial fixé à 2000 $!

Elles n’écartent pas l’idée de participer à l’événement, l’an prochain,  en compagnie des étudiants du programme Techniques juridiques du CSTJ.

Plus grand, ensemble.

Profondément convaincu qu’on est « Plus grand, ensemble. », le CSTJ s’efforce depuis des années de tisser et d’entretenir des liens forts avec les membres de sa communauté. Par son engagement, il contribue à faire différence dans son milieu.