Valérie Forgues visite les membres du club JeTAD

Partager cette page à un(e) ami(e)

Votre courriel : * 
Courriel du destinataire : * 
Nom du destinataire : * 
Commentaire (facultatif)

Valérie Forgues, 24 ans, est étudiante à la maîtrise. Elle est aussi une femme d’affaires aguerrie. En 2014, elle a fondé Créatival, une entreprise en pleine croissance – son chiffre d’affaires double tous les ans! – dont les produits sont distribués partout au Canada. La jeune femme était de passage au Cégep de Saint-Jérôme, le 27 septembre, dans le cadre du premier apéro JeTAD, pour partager son parcours inspirant avec les étudiants du programme Gestion et comptabilité.

Lors de la conférence, celle qui a fait un passage remarqué à l’émission Dans l’œil du dragon a parlé de ses débuts, de ses valeurs et de sa vision.

« [Même si j’étais aux études,] c’était le bon moment pour me lancer en affaires :  je n’avais pas [beaucoup] de responsabilités et le risque était minime. […] J’ai ensuite décidé de faire une maîtrise. Ce n’est pas pour aller sur le marché du travail par la suite, mais parce que je n’étais pas prête. Ça me prenait ça pour poursuive mon entreprise », confie la jeune femme.

Si l’ascension de l’entreprise de Mme Forgues a été fulgurante, elle a aussi été parsemée d’embûches. La principale intéressée refuse toutefois de les qualifier d’échecs, puisqu’elles lui ont permis de réaliser de précieux apprentissages. Elle cite en exemple le moment où ses produits n’ont pas été sélectionnés pour la collection du retour à l’école des magasins Simons. Selon elle, cet événement a provoqué chez elle un déclic.

« Je me suis dit : « je peux faire mieux » et j’ai cherché à comprendre qu’est-ce qui a fait en sorte que ça n’ait pas fonctionné pas », explique-t-elle.

Cette volonté à toujours vouloir se dépasser lui permet aujourd’hui de bien gérer la concurrence.

« La concurrence, une chance qu’elle est là. Tu regardes ce que l’autre fait et ça te pousse à être encore meilleur. C’est ce qui permet de faire avancer ton entreprise », estime Mme Forgues.

Avancer, se surpasser, grandir : oui, mais pas à n’importe quel prix. Il faut d’abord et avant tout respecter son rythme. C’est d’ailleurs le conseil qu’elle donne à tous les jeunes entrepreneurs qui désirent se lancer en affaires.

Apéro JeTAD, un événement couru

Chaque année, le club JeTAD – chapeauté par l’enseignant Pierre Savard – organise une série de conférences abordant différents thèmes en lien avec l’entrepreneuriat. Des personnalités d’affaires au parcours unique sont invitées pour témoigner de leur expérience, dans le but d’éveiller et de stimuler la fibre entrepreneuriale des étudiants du CSTJ, mais aussi de la communauté des Laurentides.

Ce premier rendez-vous de l’année a connu un vif succès. Une vingtaine d’étudiants – soit plus du double prévu! – ont assisté à l’événement et ont poursuivi la discussion en groupe, après la fin de celui-ci.

Pour en savoir plus, on visite la page Facebook du club JeTAD.

À mettre à l’agenda :

Mardi 17 octobre : Rencontre avec Kariane Paradis et Philipe Robillard, anciens étudiants en Gestion et comptabilité au CSTJ, propriétaires d’une crèmerie ainsi que de l’entreprise Vitre 360.

Mardi 21 novembre : Démystifions le repreneuriat, par Nathalie Desjardins du Centre de transfert d’entreprise du Québec