JeTAD : à la découverte des « startups » françaises

Partager cette page à un(e) ami(e)

Votre courriel : * 
Courriel du destinataire : * 
Nom du destinataire : * 
Commentaire (facultatif)

Les étudiants du club JeTAD lors de leur départ à l’aéroport Pierre-Elliott Trudeau, en compagnie de l’enseignant Pierre Savard (au centre), organisateur de l’activité, et de l’accompagnateur Jean-Philippe L’Écuyer (à droite). (Photo :gracieuseté)

Les étudiants en Comptabilité et gestion, membres du club JeTAD, ont écourté leurs vacances d’hiver pour prendre part à une mission entrepreneuriale en France. Le but de ce périple : découvrir ce qui fait le succès des startups françaises afin de s’en inspirer pour favoriser le démarrage d’entreprises au Québec.

Durant 10 jours, la délégation du CSTJ a sillonné le nord de l’Hexagone, s’arrêtant à Paris, Nantes et Lille pour rencontrer des entrepreneurs audacieux ainsi que pour visiter de véritables incubateurs d’idées comme BeleevStation F, EuraTechnologies, et Le Village by CA. Lors de ces incursions, les étudiants ont été à même de constater l’effervescence qui y règne. 

« L’une des forces de l’écosystème entrepreneurial français, c’est sa capacité de maillage entre les grandes entreprises et les jeunes pousses entrepreneuriales. […] Cette proximité est rendue possible grâce aux organismes facilitateurs, bien entendu, mais également, grâce à une forte sensibilité à l’innovation ouverte de la part des grandes entreprises. Il semble que cette notion soit davantage acquise chez les grandes sociétés françaises, qui se tournent tout naturellement vers les entrepreneurs pour innover », témoigne Jean-Philippe L’Écuyer, qui accompagnait le groupe à titre d’expert en entrepreneuriat.

Les jeunes voyageurs ont aussi pu constater l’ampleur des mesures mises en place pour soutenir les entrepreneurs en démarrage d’entreprise. En effet, les Français qui souhaitent se lancer en affaires ont accès au chômage, ce qui leur assure jusqu’à deux ans de salaire durant des démarches. Pour ce qui est des entrepreneurs qui sont toujours sur les bancs d’école, ils bénéficient d’un programme national d’accompagnement adapté à la réalité des étudiants intitulé Pépite France.

Finalement, entre deux visites d’entreprises, les étudiants du CSTJ ont profité de leur présence en France pour faire un peu de tourisme. Ils ont fait un détour par le Musée du Louvre, la tour Eiffel, le château de Versailles, la cathédrale Notre-Dame-de-Paris et quelques petits restos bien sympathiques!

De retour de cette mission entrepreneuriale inspirante, nul doute que nos jeunes ont la tête remplie d’idées pour dynamiser le milieu des affaires québécois!

Pour en savoir plus sur la mission entrepreneuriale du club JeTAD, visite sa page Facebook et lis le compte-rendu de Jean-Philippe L’Écuyer!

*** Remerciements ***

Les organisateurs tiennent à remercier leurs principaux commanditaires, soit Les Offices jeunesse internationaux du Québec (LOJIQ), l’Association générale des étudiantes et des étudiants du Cégep de Saint-Jérôme (AGES)  et la Fondation du Cégep de Saint-Jérôme, sans qui ce projet n’aurait pas pu être possible.