Foule record au lancement du Trouble-Tête et de L’Étendard

Partager cette page à un(e) ami(e)

Votre courriel : * 
Courriel du destinataire : * 
Nom du destinataire : * 
Commentaire (facultatif)

Le Neurones et papilles était plein à craquer, le 10 mai, à l’occasion du lancement des revues « L’Étendard » et le « Trouble-Tête ». (Photo: gracieuseté)

Le Neurones et papilles était plein à craquer, le 10 mai, lors du 5 à 7 de lancement des revues Étendard et Trouble-Tête. Au point tel où il a fallu fermer les portes de l’établissement, afin de respecter la capacité d’accueil maximale autorisée par le Service des incendies!

La foule (nombreuse!) n’a toutefois pas été déçue : les étudiants, les enseignants et les collaborateurs ont une fois de plus offert des publications au contenu d’une qualité hors du commun, où la diversité était mise à l’avant-plan.

La soirée a débuté avec la diffusion d’un enregistrement issu de La nuit des longues plumes – un projet de création signé l’Étendard – qui a occupé les murs du cégep tout au long de la session. Le ton de l’événement était donné!

La parole a ensuite été cédée à Kim Charbonneau et Caroline Pacchiella, les deux étudiantes en Arts visuels qui ont illustré les revues, afin qu’elles expliquent leur processus créatif. En effet, une attention particulière a été portée à l’aspect visuel du Trouble-Tête et de l’Étendard, cette session-ci.

Puis, les auteurs des différents textes ont ensuite lu tour à tour leur oeuvre. Éditoriaux, poèmes, contes, nouvelles littéraires, lettres d’opinion, articles journalistiques, critiques : il y en a eu pour tous les goûts! On a d’ailleurs pu assister à des prestations parfois surprenantes.  Par exemple, Janie-Pier Lemay, qui a livré son texte menottée à une carafe (!) ou encore, Simon-Olivier Savard (« Trinitrotoluène ») et Maurane Arcand (« Musique de chambre pour chien mouillé ») qui ont présenté leurs poèmes en version musicale, accompagnés de leur enseignant Alexis Vaillancourt-Chartrand à la guitare. 

La soirée s’est terminée par une ode aux deux rédactrices en chef de l’Étendard, composée par ce même enseignant.

Une nouvelle plateforme Web 

Lors du lancement, l’équipe de  L’Étendard en a profité pour dévoiler son nouveau site Internet. Tous les contenus créatifs de la revue y seront désormais disponibles. 

Rappelons que L’Étendard et le Trouble-Tête sont disponibles, en version papier,  au Cégep de Saint-Jérôme dans les différentes aires communes.

Remerciements

Les comités des deux revues remercient leurs nombreux collaborateurs, soit l’AGES, le Cégep de Saint-Jérôme, la Fondation du Cégep de Saint-Jérôme, le Comité d’arts visuels et le Neurones et papilles.

L’équipe remercie également la graphiste Émélie Charrette-Paquette pour le design, de même que l’équipe d’enseignants : Alexis Vaillancourt-Chartrand, Nancy Roy, François Guénette, Mélanie Plourde, Constance Harrison-Julien, Anne-Marie Charland. Ils remercient également Guy Mercier et les enseignants du Département d’arts visuels pour les œuvres figurant dans la revue l’Étendard.