Colloque Plein air – Apprendre à ciel ouvert : 2 enseignants du CSTJ réfléchissent « en dehors » de la boîte!

Partager cette page à un(e) ami(e)

Votre courriel : * 
Courriel du destinataire : * 
Nom du destinataire : * 
Commentaire (facultatif)

Christophe Allen et Olivier Morin-Gauthier

Depuis maintenant 3 ans, le Cégep de Saint-Jérôme offre le cours de canot-camping. Plus qu’un simple cours d’éducation physique offert en plein-air, celui-ci propose  une approche pédagogique différente, comme l’ont fait valoir Olivier Morin-Gauthier et Christophe Allen, enseignants au Département d’éducation physique, lors du colloque Plein air – Apprendre à ciel ouvert.

Cet événement, organisé par la Fondation Monique-Fitz-Back et la Fédération des éducateurs et éducatrices physiques enseignants du Québec (FÉÉPEQ) le 8, 9 et 10 février derniers, rassemble des enseignants et éducateurs de tous les niveaux (préscolaire, primaire, secondaire, collégial), mais aussi de disciplines diverses (sciences, arts, français, anglais, éducation physique) dans le but de promouvoir des « interventions extérieures pratiquées dans un rapport dynamique et respectueux avec les éléments de la nature ».

« Les recherches ont démontré que la rétention [des apprentissages] en contexte de plein air est beaucoup plus élevée, puisque c’est un environnement qui est plus évocateur. On remarque aussi une tendance autour du plein air : l’expérience en est souvent plus positive ce qui amène les étudiants à bouger davantage… Ce n’est pas forcément le cas avec les cours traditionnels où on apprend les bases d’un sport comme le badminton… Cette formule plus classique ne convient pas à tout le monde », illustre Olivier Morin Gauthier.

Christophe Allen et Olivier Morin-Gauthier

Lors de ce colloque, les deux enseignants du CSTJ ont donc présenté à leurs collègues le cours qu’ils ont bâti ainsi que les outils pédagogiques qu’ils ont développé afin de les inspirer à emboîter le pas.

« Puisqu’il s’agit d’un cours intensif – on rencontre nos étudiants 4 fois avant de partir avec eux 3 jours, lors de la fin de semaine du Travail –, on s’est dit qu’on allait monter des outils pour les aider à être prêts rapidement. Il y a des capsules vidéo sur YouTube, un guide avec des photos, etc…Bref, ils ont tout ce qu’il faut pour planifier une expédition de canot-camping. C’est d’ailleurs ce qu’ils doivent faire à la fin du cours, dans le cadre de leur évaluation. On a partagé tout ce matériel et nos évaluations avec nos collègues pour les aider. À titre d’enseignant, on veut contribuer au système d’éducation… alors pourquoi travailler en silo? », questionne-il, mentionnant au passage que les enseignants du Collège Brébeuf utilisent déjà les outils développés par le dynamique duo du CSTJ!