Le 2e Café des sciences attire une centaine de curieux!

Partager cette page à un(e) ami(e)

Votre courriel : * 
Courriel du destinataire : * 
Nom du destinataire : * 
Commentaire (facultatif)

Les quatre panélistes du 2e Café des sciences (Photo : Paul Liboiron)

Plus de 100 étudiants et quelques employés du Cégep ont assisté au 2e Café des sciences, animé par Patrice Arpin, le 15 février, à l’agora. Le sujet choisi cette année était le traitement et la prévention du cancer. Les scientifiques invités ont présenté l’état de la recherche dans le domaine du cancer.

Ainsi, Jean-David Larouche (doctorant à l’Institut de recherche en immunologie et en cancérologie), Jean-François Masson (professeur de chimie à l’Université de Montréal), Morgan Craig (professeur de mathématiques à l’Université de Montréal) et Jean-François Aubry (physicien médical en radio-oncologie au CHUM) ont partagé les fruits de leur recherche en biologie, chimie, mathématique et physique (4 disciplines scientifiques du programme Sciences de la nature) . 

M. Larouche a brisé la glace en présentant ses recherches doctorales en immunologie. Ses travaux portent sur une approche individualisée du traitement du cancer par le système immunitaire. Les recherches menées par son équipe pourraient déboucher sur le développement de vaccins contre le cancer. 

Par la suite, M. Masson a présenté ses recherches sur les biocapteurs avec des matériaux plasmoniques dans l’espoir d’un jour être capable de détecter le cancer d’une façon semblable à un test de grossesse ou encore, à un test de glycémie.

Mme Craig a présenté comment les mathématiques pouvaient être utiles dans la recherche sur le cancer. Elle a notamment expliqué qu’elle pouvait créer des personnes virtuelles afin de tester des modèles de traitement du cancer, dans le but d’évaluer l’efficacité d’une combinaison de traitements par rapport à une autre. Cela permet de sauver des coûts

et de connaître à l’avance l’efficacité d’un traitement, avant même de le faire sur un vrai patient.

Finalement, M. Aubry a expliqué ce qu’était la radiothérapie et comment la physique était utile afin de bien planifier et effectuer un traitement de radiothérapie.

L’activité s’est terminée par une période de questions, qui a d’ailleurs donné lieu à de riches échanges. Les présentations des panélistes ont définitivement suscité la curiosité des étudiants!  Mentionnons que cette activité a pu être réalisée grâce au support financier de la Fondation du Cégep de Saint-Jérôme.