Le CSTJ accueille le 33e Colloque de l’AEESICQ!

Partager cette page à un(e) ami(e)

Votre courriel : * 
Courriel du destinataire : * 
Nom du destinataire : * 
Commentaire (facultatif)
cstj-colloque-AEESICQ

Mme Vaillancourt lors de la réception de son prix. (Photo : Crédit photo : Raphaël Sévigny)

Le Cégep de Saint-Jérôme accueillait le 33e colloque annuel de l’Association des enseignantes et enseignants en soins infirmiers des collèges du Québec (AEESICQ) – intitulé À fond de train dans les soins –, les 4 et 5 juin 2019.  Lors de cet événement, quelque 250 enseignants d’une quarantaine de collèges et centres d’études collégiales se sont réunis pour partager leurs expertises et développer leurs compétences en soins et en éducation. 

Parmi les thèmes abordés, mentionnons l’enseignement de compétences techniques, le développement du savoir-être, la compétences en pédiatrie, l’intégration de nouvelles technologies comme la réalité virtuelle, les stages à l’étranger et les accommodements pour les étudiantes immigrantes ou en difficultés d’apprentissage.

La conférence d’ouverture, offerte en partenariat avec Pearson-ERPI, a amorcé le colloque de façon extraordinaire. Avec la fougue qu’on lui connaît, Carol Allain a motivé son auditoire et donné le ton aux activités en ne ménageant pas ses efforts pour outiller les participants à accueillir, comprendre et intéresser les jeunes qui carburent aux défis.

Des enseignantes récompensées

Le conseil d’administration de l’Association a profité de l’occasion pour reconnaître des enseignants qui ont réalisé des projets pour améliorer leur pratique et celle de leurs collègues. La mention Rayonnement Pearson ERPI a été décernée à Nancy Vaillancourt du Cégep de Chicoutimi.

« C’est la troisième fois que nous remettons une mention « Rayonnement ». Exceptionnellement cette année, celui-ci s’accompagne d’une livraison particulière de plusieurs volumes de la maison Pearson-ERPI au centre de santé de Puvirnituq ainsi que d’un vélo fatbike qui facilitera les déplacements au sein de ce village. Ce prix rend hommage à Mme Vaillancourt pour ses efforts soutenus et inspirants dans le développement d’un stage en milieu non-conventionnel, sa force de persuasion, sa générosité et sa vision de l’enseignement des soins qui fait éclater les paradigmes. Nous sommes très heureux de reconnaître sa contribution à la profession et à une meilleure compréhension des communautés », a mentionné Mme Nicoll, présidente de l’AEESICQ.

Trois Prix Margot Phaneuf en reconnaissance pédagogique – accompagnés d’une bourse d’une valeur de 500 $ offerte par Chenelière – ont été remis. Le premier a été décerné à  Julie Landry-Gagnon, du Cégep de Matane, pour son projet Enseigner les notes d’évolution au dossier en intégrant les TIC. Le deuxième a été remis à Mylène Tanguay et Stéphanie Gormley-Poirier, du Cégep de Sainte-Foy, pour leur projet intitulé SIMSA : simulation pour apprendre à mieux soigner les aînés. Le dernier a été octroyé à Karine Beaudoin, Josiane Gagnon, Nathalie Gagnon, Nathalie Labrecque et Hélène Turgeon, du Collège Shawinigan, pour leur projet Laboratoire anatomique phase 2.

« Je tiens à souligner la valeur exceptionnelle des enseignants des collèges qui, en plus de pratiquer une double profession, initient des projets pour soutenir les étudiants  dans l’acquisition des apprentissages et le développement de leurs compétences afin qu’ils soient de meilleurs  infirmiers en quête de formation tout au long de la vie », a fait valoir Mme McNicoll. 

Mentionnons que le prochain colloque de l’Association aura lieu les 1er et 2 juin 2020, au Cégep de Sainte-Foy.