Le développement durable au CSTJ

Partager cette page à un(e) ami(e)

Votre courriel : * 
Courriel du destinataire : * 
Nom du destinataire : * 
Commentaire (facultatif)

Le Cégep de Saint-Jérôme souhaite garantir une qualité de vie aux générations actuelles et futures. Ainsi, vous trouverez une liste d’actions entreprises pour réduire l’empreinte environnementale du Collège.

  • Stations d’eau filtrée au Collège 
    Des ionisateurs pour purifier l’eau du réseau d’aqueduc de la Ville de Saint-Jérôme ont été installés à plusieurs endroits stratégiques afin d’assurer la qualité de l’eau et de diminuer la vente de bouteilles jetables. Les stations d’eau filtrée facilitent le remplissage d’eau saine et en plus c’est gratuit!
  • Fin de la vente et de la distribution des bouteilles d’eau jetables au CSTJ
    Le Collège a décidé d’appliquer le premier principe des 6RV – soit de réduire la production de déchets à la source – en cessant la vente d’eau embouteillée. Cette mesure écoresponsable entrera en vigueur en janvier 2018.
  • Application de revêtement élastomère blanc lors des réfections de toits de nos bâtiments – Cette action simple permet de diminuer les charges climatiques de 8 %. Des bénéfices économiques et écologiques découlent de cette initiative : réduction de la facture d’énergie, abaissement de la température ambiante en milieu urbain et réduction des émissions de gaz à effet de serre.
  • Gestion des gaz à effet de serre
    Depuis 2005 nous avons réduit de 17 % l’émission des gaz à effet de serre pour l’ensemble de nos bâtiments. Pour le bâtiment principal 11 %, CCML de 75 % et le 210 de la Gare (Bloc F) de 49 % selon les dernières consommations de l’année de 2014-2015.
  • Comité Planète
    Ce comité, formé d’étudiants, vise à sensibiliser la communauté aux enjeux environnementaux planétaires. Ils chapeautent plusieurs stands d’information au courant de l’année scolaire, entres autres, lors de la semaine de la terre, sur le café équitable et sur les symboles écologiques. Ils ont collaboré au projet pilote pour installer des bacs de recyclage au Collège.
  • Amnistie internationale 
    Tout au long de l’année, les étudiants concrétisent des activités pour sensibiliser la communauté sur les enjeux sociaux à l’échelle mondiale. Quelques exemples de leurs réalisations :
    – Invitation à signer des pétitions en ligne pour des causes injustes
    – Envoi de carte de Noël à une dizaine de prisonniers d’opinion
    – Signature de cartes pour la libération d’un prisonnier politique en orient (Majid)
    – Kiosque de sensibilisation à l’égard des injustices envers les femmes autochtones
    – Pétition pour la libération de Raïf Badawi
  • Utilisation de ressources certifiées sans chlore, ÉcoLogo et FCS :
    – Sacs à ordure composés de 70% de matières recyclées
    – Essuies mains 100% de fibres recyclées et au minimum 50% de fibres postconsommation
    – Papier hygiénique 100% de fibres recyclées et au minimum 30% de fibres postconsommation
    – Essuie-tout 100% de fibres recyclées et au minimum 40% de fibres postconsommation
  • Certification EnergyStar 
    Tous les matériaux électroniques et les fournitures de bureaux sont certifiés EnergyStar et sont faits à partir de matériaux recyclés.
  • Les matériaux de rénovation/construction respectent au moins une des conditions suivantes :
    – Non toxique pour la santéz
    – Fait à partir de matières recyclées
    – Ressource première renouvelable
    – Produits québécois ou régionaux
    – Recyclable en fin de vie
    – Durable (50 ans et plus)
    – Écoénergétique
  • Achat local 
    Le Collège encourage le commerce local. Voilà pourquoi tous ses meubles proviennent d’achats régionaux.
  • Îlots de récupération à trois voies 
    Où que vous soyez au Collège, il vous est toujours possible d’avoir accès à des systèmes de récupération. Il y a 12 îlots de récupération à trois voies (papier, plastique/verre/métal et déchets) situés à des endroits stratégiques où l’achalandage est au plus élevé.
  • Abolition du styromousse 
    Aucun styromousse est utilisé lors d’événements ou à l’intérieur du Cégep.
  • Vaisselle réutilisable à la cafétéria 
    Afin de réduire les déchets, il est possible d’utiliser de la vaisselle réutilisable à la cafétéria. Si toutefois les étudiants souhaitent de la vaisselle jetable, un coût supplémentaire est exigé. Les fonds recueillis sont remis au Comité Planète et utilisés à des fins de sensibilisation.
  • Vente et distribution d’eau embouteillée abolies au Centre collégial de Mont-Laurier 
    Plutôt que de vendre des bouteilles d’eau, la Direction a choisi de mettre des verres réutilisables à la disposition des étudiants près des fontaines d’eau. Un choix écologique!
  • Relevés de paie numérisés
    Dans un souci d’économie de papier, les relevés de paie sont tous numérisés.
  • Imprimantes automatiquement programmées pour faire l’impression recto verso et ce, en noir et blanc
    La fonction recto verso a été programmée par défaut sur les postes informatiques, dans un souci de limiter les coûts d’impression et la quantité de déchets.
  • Récupération du matériel informatique et des électroménagers auprès d’organismes de gestion de matériel désuet 
    L’organisme en assure ainsi la gestion écologique en le réutilisant ou en le récupérant.
  • Gestion des matières résiduelles (piles usées, cellulaires, cartouches d’encre)
    Des bacs en face de la bibliothèque permettent de s’en départir et un organisme vient les récupérer pour, entre autres, fabriquer de nouveaux produits. Certains cellulaires sont réparés et revendus.
  • Aucun pesticide et herbicide chimique est utilisé au Collège
    Les produits utilisés sont entièrement écologique.
  • Des détecteurs de mouvement sont installés sur les urinoirs et les lave mains des salles d’eau – Le robinet automatique permet d’arrêter l’écoulement de l’eau lorsqu’il n’y a plus de présence physique dessous. Des économies substantielles de consommation d’eau ont été immédiatement enregistrées depuis leur installation.
  • Remplacement des équipements de climatisation refroidie à l’eau par l’utilisation de l’air– Nouveaux climatiseurs refroidi à l’air au lieu d’utiliser une tour d’eau pour le bâtiment principal. Consommation d’eau réduit à zéro, aucun produit chimique pour le contrôle de bactéries.
  • Un mur solaire au pavillon K – Un mur solaire permet de préchauffer l’air frais, tandis qu’une roue thermique récupère la chaleur de l’air évacué, diminuant ainsi la consommation énergétique dédiée au chauffage.
  • Des systèmes d’éclairage et de ventilation intelligents – Les systèmes d’éclairage et de ventilation du pavillon K sont équipés de détecteurs de mouvements, afin de ventiler et d’éclairer uniquement les locaux occupés.
  • Des équipements mécaniques gérés à distance – L’ensemble des équipements mécaniques (ventilation, chauffage et climatisation) du pavillon K est relié à un système de gestion centralisée accessible en tout temps par Internet.
  • Limite des pointes de consommation énergétique – Un système de gestion de puissance électrique limite les pointes de consommation.
  • Des économies d’échelle – Les équipements relatifs à l’électricité, au gaz naturel et à l’eau chaude domestique du pavillon K sont reliés à ceux du bâtiment principal, dans le but de bénéficier d’économies d’échelle.
  • Un éclairage écoresponsable – Le pavillon K est entièrement éclairé au DEL, afin de diminuer la consommation énergétique.
  • Aucun COV – La peinture utilisée dans le pavillon K ne contient pas de composés organiques volatils (COV) qui produisent des émanations toxiques affectant la qualité de l’air.