Transformation des matériaux composites

Partager cette page à un(e) ami(e)

Votre courriel : * 
Courriel du destinataire : * 
Nom du destinataire : * 
Commentaire (facultatif)

Qu’ont en commun les industries de l’aéronautique, de l’aérospatiale, de l’automobile, du transport, de la construction civile et industrielle, ou encore, des sports et loisirs ? Les matériaux composites ! Découvre ces matériaux de pointe et contribue au développement de nouveaux produits esthétiques et incroyablement performants, grâce au programme Transformation des matériaux composites. 


Infos admission

CONDITIONS D’ADMISSION :

 

PÉRIODE D’ADMISSION :

  • Automne
 

CODE PROGRAMME : 241.C0

POSSIBILITÉS :

  • Alternance travail-études
  • Passerelle

 

Télécharge la grille de cours :   Cheminement régulier   |   Cheminement alternance travail-études

Haut de la page

Qu’est-ce qu’un matériau composite ?

Les matériaux composites sont constitués d’au moins deux composés différents : le premier contient des fibres à haute résistance mécanique (fibres de verre, de carbone, d’aramide et certaines fibres naturelles), tandis que le deuxième sert à lier ces fibres (résines époxydes, polyesters, vinylesters et phénoliques).

Haut de la page

Pourquoi au CSTJ ?

  • Un programme unique au Canada !
    Le Cégep de Saint-Jérôme est le seul au Canada à offrir le programme Transformation des matériaux composites.

  • Des installations et équipements à la fine pointe.
    Les étudiants profitent d’un environnement pédagogique et d’un parc technologique récent.

  • Un Centre de développement des composites du Québec (CDCQ)
    Le CDCQ travaille en étroite collaboration avec le programme, notamment en participant à des projets de recherche et en offrant des stages en ATE.

  • Un programme bâti sur mesure pour le domaine aéronautique !
    En partenariat avec l’industrie de la navigation aérienne, le programme offre une formation actuelle, conforme aux progrès enregistrés dans le domaine. Cette collaboration privilégiée favorise d’ailleurs le placement des étudiants dans les grandes entreprises.

Haut de la page

L’environnement CSTJ

Vidéo promotionnelle

Visite virtuelle des installations et équipements en Transformation des matériaux composites

cstj_360_materiauxcomposites

Galerie photos
Haut de la page

Le CSTJ :  pôle d’excellence en matériaux composites

En plus d’être le seul au Canada à offrir le programme technique, le Cégep de Saint-Jérôme peut compter sur l’expertise du Centre de développement des composites du Québec (CDCQ), un centre collégial de transfert de technologie (CCTT) faisant partie intégrante du Collège. 

Le CDCQ est composé de professionnels provenant de l’industrie des composites dont le but est de fournir l’assistance technique aux besoins des entreprises du secteur, grâce à des  activités de recherche et développement et de transfert  de technologie. Ces professionnels sont conscients des besoins et gardent les yeux ouverts sur toutes les tendances de l’heure.

Haut de la page

Perspectives

En matériaux composites, on définit son emploi. Fais partie des artisans qui façonnent ce domaine! Les perspectives d’emploi dans le secteur des matériaux composites sont excellentes, non seulement au Québec, mais aussi dans le reste de l’Amérique du Nord et en Europe. L’utilisation de ces matériaux est en croissance depuis 20 ans, à un rythme de 5 à 10 % par année. 

Voici quelques exemples de postes occupés par nos diplômés :

  • Technicien en matériaux composites
  • Chargé de projet
  • Coordonnateur et directeur qualité (contrôle et assurance qualité)
  • Coordonnateur et directeur de production
  • Dessinateur
  • Représentant technique
  • Technicien de laboratoire
  • Concepteur d’outillages spécialisés
  • Technicien en recherche et développement

Ce DEC ouvre aussi la voie à une formation universtaire en génie (passerelle nécessaire) ainsi qu’à tout autre programme universitaire dont le seuil d’admission est le DEC.

 

Tu désires explorer d’autres programmes?

Consulte la liste des programmes en technologie & innovation

Haut de la page