Transformation des matériaux composites

  • cstj_carrousel_composites_videoPromo_page
  • cstj_carrousel_materiauxComposites
  • cstj_carrousel_composites_JEC

Partager cette page à un(e) ami(e)

Votre courriel : * 
Courriel du destinataire : * 
Nom du destinataire : * 
Commentaire (facultatif)

Infos admission

CONDITIONS D’ADMISSION : 
DES ou DEP
TS ou SN 4e

ADMISSION : Automne seulement

 

GRILLES DE COURS
Matériaux composites | 241.C0
Matériaux composites | 241.C0 ATE

 

Haut de la page

Notre programme

Une navette spatiale, un avion, une voiture, une planche à neige, une raquette de badminton… Toutes ces choses sont produites à partir de matériaux de pointe que l’on appelle les matériaux composites. Derrière ces choses se trouvent des personnes créatives, analytiques et ayant un goût certain pour le développement de nouveaux produits très performants et esthétiques.

Haut de la page

Compo… Quoi?

Les matériaux composites sont constitués d’au moins deux composés différents, d’où leur nom. Le premier, des fibres à haute résistance mécanique, est au coeur des performances fantastiques de ces matériaux. On utilise principalement les fibres de verre, de carbone, de Kevlar et maintenant, certaines fibres naturelles. Le deuxième composé sert à lier les fibres à hautes performances. Les résines époxydes, polyesters, vinylesters et phénoliques sont les polymères modernes les plus utilisés.

Haut de la page

Pourquoi choisir le CSTJ

  • Un programme unique au Canada! 
    Le Cégep de Saint-Jérôme est le seul au Canada à offrir le programme de Techniques de transformation des matériaux composites. Vous désirez être reconnu officiellement à titre de technicien en matériaux composites? Vous devez donc entreprendre votre formation collégiale au Cégep de Saint-Jérôme.
  • Des installations et équipements à la fine pointe.
    Les étudiants profitent d’un environnement pédagogique et d’un parc technologique récent.
  • La possibilité de faire des stages rémunérés en entreprise avec le programme Alternance travail–études (ATE). Une excellente façon de joindre l’utile à l’agréable.
  • Un Centre de développement des composites du Québec (CDCQ) à la disposition des étudiants. Le CDCQ travaille en étroite collaboration avec le programme, notamment en participant à des projets de recherche et en offrant des stages en ATE.
  • Un programme bâti sur mesure pour le domaine aéronautique!
    L’aéronautique est l’un des nombreux secteurs à utiliser de façon croissante les matériaux composites. En partenariat avec l’industrie de la navigation aérienne, le programme offre une formation actuelle, conforme aux progrès enregistrés dans le domaine. Cette collaboration privilégiée favorise d’ailleurs le placement des étudiants dans les grandes entreprises.
  • Une équipe d’enseignants et de techniciens compétents et bien branchés sur les besoins du marché. Tous les enseignants du programme possèdent obligatoirement une formation en ingénierie et une expertise en matériaux composites.
Haut de la page

Le CSTJ :  pôle d’excellence en matériaux composites

En plus d’être le seul au Canada à offrir le programme technique, le Cégep de Saint-Jérôme peut compter sur l’expertise du Centre de développement des composites du Québec (CDCQ), un centre collégial de transfert de technologie (CCTT) faisant partie intégrante du Collège. 

Le CDCQ est composé de professionnels provenant de l’industrie des composites dont le but est de fournir l’assistance technique aux besoins des entreprises du secteur, grâce à des  activités de recherche et développement et de transfert  de technologie. Ces professionnels sont conscients des besoins et gardent les yeux ouverts sur toutes les tendances de l’heure.

Haut de la page

Frais relatifs au programme

Vous aurez à débourser des frais supplémentaires reliés à l’achat de matériel pédagogique pour la formation spécifique de ce programme. En plus des frais d’inscription (160,00$ par session) et des frais reliés à la formation générale (approximativement 150$ par session), les coûts approximatifs de 300$ sont à prévoir pour l’achat de lunettes de protection, de chaussures de sécurité et d’un sarrau.

Haut de la page

Perspectives d’emploi

En matériaux composites, on définit son emploi. Vous ferez partie des artisans qui façonnent ce domaine. Les défis que vous relèverez seront à l’image de votre génie et de votre passion. Les perspectives d’emploi dans le secteur des matériaux composites sont excellentes, non seulement au Québec, mais aussi dans le reste de l’Amérique du Nord et en Europe. L’utilisation de ces matériaux est en croissance depuis 20 ans, à un rythme de 5 à 10 % par année.  

Voici quelques exemples de postes occupés par nos diplômés :

  • Technicien en matériaux composites
  • Chargé de projet
  • Coordonnateur et directeur qualité (contrôle et assurance qualité)
  • Coordonnateur et directeur de production
  • Dessinateur
  • Représentant technique
  • Technicien de laboratoire
  • Concepteur d’outillages spécialisés
  • Technicien en recherche et développement

Les secteurs d’intervention les plus connus sont : l’aéronautique (aérospatiale), le transport, l’automobile, la construction civile et industrielle, les sports et les loisirs.

Haut de la page

Et après?

Pour ceux qui souhaitent se spécialiser à l’université…

Devenir ingénieur, pourquoi pas? 

Un DEC en matériaux composites ouvre la voie à l’ensemble des disciplines de génie à l’université. La plupart des universités offrent d’ailleurs des passerelles, permettant de créditer certains cours de la formation collégiale. Il existe même une école de génie au Québec qui offre des formations en ingénierie plus spécifiquement aux étudiants issus des programmes techniques. Environ le tiers des diplômés choisissent habituellement la voie universitaire.

Ce DEC ouvre également la voie à tout autre programme universitaire dont le seuil d’admission est le DEC.  

Haut de la page

Galerie photos

Haut de la page