Campagne anti-plagiat

Partager cette page à un(e) ami(e)

Votre courriel : * 
Courriel du destinataire : * 
Nom du destinataire : * 
Commentaire (facultatif)

Affiche_CopierCouler1_PRESS

 

En signant la campagne de sensibilisation « COPIER-COULER », le Collège souhaite accompagner les étudiants dans le développement de leur discernement et les inviter à faire preuve d’intégrité intellectuelle tout au long de leurs études collégiales.

Afin d’éviter de se trouver dans une situation fâcheuse de fraude, de plagiat ou de tricherie, il est important de prendre connaissance des règles à respecter. La Politique institutionnelle sur la fraude, le plagiat et la tricherie par les étudiants détaille les responsabilités de chacun et les diverses sanctions prévues en cas de manquement.

De plus, en vue de favoriser une application juste et équitable de la politique et de proposer des mesures préventives, des recommandations et des consignes claires qui éviteront toutes situations ambiguës, le Collège s’est doté d’un guide d’application de la politique sur la fraude, le plagiat et la tricherie par les étudiants.

______________________________

Vous souhaitez démystifier la fraude, le plagiat et la tricherie?
Mais, qu’est-ce que le plagiat exactement?

  • Toi là, volerais-tu un char?
  • Es-tu malade?!?!
  • Volerais-tu un char en t’arrangeant pour faire croire que c’est le tien? Genre en changeant la peinture…  tu voles une auto bleue puis tu la peintures en rouge…
  • Ben non, écoute, ça a pas d’allure, j’aurais trop peur de me faire pogner! Puis, à part ça, c’est malhonnête!
  • Ouais… mais des idées, d’abord?
  • Quoi?
  • Volerais-tu des idées, en t’arrangeant pour faire croire que c’est les tiennes? Genre en mettant l’idée dans tes mots…
  • Ben là, c’est pas pareil!
  • Comment ça, c’est pas pareil?
  • Heu… ben un char, ça coûte cher. Mais les idées, ça coûte rien…
  • Peut-être, mais voler des idées, ça va te coûter cher!

 

 

La « Politique institutionnelle sur la fraude, le plagiat et la tricherie par les étudiants » du Cégep de Saint-Jérôme considère comme plagiat toute action, toute tentative ou toute participation – qu’elle soit intentionnelle, par insouciance ou par négligence – à une activité menant un étudiant à s’attribuer une production, en totalité ou en partie, dont il n’est pas l’auteur. Ce type de vol, qu’il soit littéraire, d’idée ou d’image est passible d’accusation en vertu de la Politique et mène à des sanctions importantes.

Pour bien comprendre, nous vous invitons à prendre connaissance des exemples ci-dessous et à consulter les trois capsules suivantes :
le cyberplagiat    |    le plagiat d’idée    |     l’utilisation d’image

Exemples de fraude :

  • Copier textuellement un passage d’une page WEB, d’un livre, d’une revue, du travail d’un ami, etc. sans le mettre entre guillemets et en indiquer la source. Assure-toi de bien connaitre les règles méthodologiques en t’informant auprès de tes enseignants.
  • Résumer dans tes propres mots une idée originale appartenant à quelqu’un d’autre
  • Utiliser le travail de ton ami et le présenter comme le tien… même si tu as obtenu son accord au préalable.
  • Inclure dans un travail des images, des photos, des tableaux de données, des graphiques, etc. de source externe (souvent en provenance du WEB) sans en indiquer clairement la source.
  • Réutiliser un travail que tu as déjà remis dans un autre cours sans avoir obtenu au préalable l’accord de ton enseignant et sans l’indiquer dans ton travail.

En cas de doute, nous vous suggérons de consulter votre enseignant. Cela pourrait vous éviter une accusation de plagiat, de fraude ou de tricherie.