Alternance travail-études

Partager cette page à un(e) ami(e)

Votre courriel : * 
Courriel du destinataire : * 
Nom du destinataire : * 
Commentaire (facultatif)

Personne-ressource

Mélisa Di Méo
Conseillère en information scolaire et professionnelle
Responsable de l’alternance travail-études et du placement étudiant
Tél.: 450 436-1580, poste 5711
Téléc.: 450 436-5745
mdimeo@cstj.qc.ca

Pour connaître les coordonnées des enseignants responsables des stages ATE par programme d’études, veuillez cliquer ici.

Haut de la page

Étudiants

L’alternance travail-études (ATE) t’offre la possibilité de vivre, durant ta formation technique, des périodes de stage rémunérées en milieu de travail en alternance avec des périodes de formation dans le cadre d’un programme menant à la sanction de tes études.

En t’inscrivant en alternance travail-études, tu effectues des stages d’été s’inscrivant à l’intérieur des activités régulières de l’entreprise. Ce faisant, en tant qu’étudiant en ATE, tu deviens un employé rémunéré selon les normes de l’entreprise et acquiers une solide expérience dans ton domaine.

Ce choix de cheminement s’effectue lors de ta première année d’études collégiales. Pour y participer, tu dois faire part de ton intérêt à l’enseignant responsable de l’alternance travail-études dans ton programme en complétant un formulaire d’inscription.


PARTICULARITÉS

Le projet d’ATE au collégial doit, de façon minimale, répondre aux critères suivants :

  • Chaque séquence de mise en œuvre de compétences doit obligatoirement être d’une durée se situant entre 8 et 16 semaines consécutives à temps plein (une moyenne de 28 heures par semaine minimum) pour un diplôme d’études collégiales;
  • débuter par une séquence en milieu scolaire;
  • se terminer par une séquence en milieu scolaire pour un minimum d’un cours correspondant à 45 heures contact dans un programme menant à une AEC ou un DEC;
  • se composer d’au moins deux séquences de mise en œuvre de compétences qui s’ajoutent à la durée du programme d’études;
  • comporter un nombre d’heures en milieu de travail équivalant à au moins 20 % de la durée totale du programme d’études;
  • l’étudiant doit réaliser un minimum de 224 heures par séquence de stage;
  • comporter obligatoirement une visite de stage d’un représentant de l’établissement de formation, par séquence, en milieu de stage;
  • le contenu du stage doit être en lien avec le domaine d’études de l’étudiant;
  • les tâches à réaliser dans le cadre du stage sont déterminées par l’entreprise, en collaboration avec le Collège, afin de favoriser le transfert et la consolidation des compétences acquises dans le programme d’études de l’étudiant;
  • les deux séquences de stage peuvent être effectuées dans la même entreprise.

AVANTAGES

  • Faciliter ton intégration au marché du travail en comptant sur six mois d’expérience en lien avec ton domaine d’études appuyée par des évaluations à titre d’employé.
  • Valider ton choix de carrière et par la même occasion explorer différents secteurs d’activité d’un même domaine professionnel.
  • Acquérir des compétences et des attitudes socioprofessionnelles clés par rapport à l’emploi.
  • Favoriser la motivation, la persévérance et la réussite scolaire en transférant tes connaissances acquises en classe dans un contexte de travail.
  • Prendre en charge ton propre développement professionnel.
  • T’assurer une rémunération pendant tes études.
  • Obtenir plus rapidement un emploi à la fin de ton parcours scolaire.

CONDITIONS D’ADMISSION

  • Être inscrit à temps plein dans un programme d’études techniques offert en alternance travail-études.
  • Répondre aux critères de réussite scolaire du programme d’études.
  • Acquitter les frais d’inscription au début du stage.

PROGRAMMES OFFERTS EN ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES (ATE)

Haut de la page

Documents à compléter pour le stage

Veuillez prendre note que pour les formulaires dynamiques, vous devez ouvrir ceux-ci avec Adobe Acrobat et non Adobe Reader. 

Formulaire d’inscription ATE
Ce formulaire doit être complété et remis à l’enseignant responsable de l’ATE le plus rapidement possible afin que celui-ci puisse accompagner l’étudiant dans ces démarches de recherche de stage.

Démarche de recherche de stage en ATE
Lors de sa recherche de stage, il est proposé à l’étudiant d’utiliser ce document afin de conserver un registre des milieux de stage contactés et des démarches entamées.

Guide de stage ATE – documents administratifs
Ce guide contient l’ensemble des documents administratifs devant être complété par le stagiaire et le superviseur de stage en entreprise.

Contrat de stage ATE (format dynamique)
Contrat de stage ATE (format statique)
À compléter avant le début du stage.

Rapport de visite de stage – EMPLOYEUR
À compléter par l’enseignant responsable des stages ATE et le superviseur de stage en entreprise.

Rapport de visite de stage – STAGIAIRE

À compléter par l’enseignant responsable des stages ATE et le stagiaire.

Registre des heures de stage
À compléter par le superviseur de stage en entreprise et à remettre à la fin du stage à l’enseignant responsable des stages ATE.

Évaluation de stage finale – EMPLOYEUR
À compléter par le superviseur de stage en entreprise et à remettre à la fin du stage à l’enseignant responsable des stages ATE.

Guide de rédaction du rapport de stage
À l’intention du stagiaire.

Rapport de stage du stagiaire
À compléter par le stagiaire et à remettre avant le 30 août à l’enseignant responsable des stages ATE.

Haut de la page

Employeurs

Afin de vous accompagner dans votre démarche de stage ATE, nous vous invitons à prendre connaissance du Guide de stage en entreprise.

AVANTAGES

En acceptant de prendre un stagiaire au sein de  votre entreprise, vous pourriez :

  • Bénéficier d’un crédit d’impôt pour les stages en milieu de travail applicable aux salaires versés au(x) stagiaire(s) et au(x) superviseur(s) de stage en entreprise;
  • profiter, selon votre statut, de la loi favorisant le développement et la reconnaissance des compétences de la main-d’œuvre (Loi sur les compétences).  Les dépenses engagées pour l’accueil d’étudiants peuvent être incluses dans le calcul du 1% de la masse salariale dédié à la formation;
  • faire connaître vos besoins de formation au secteur de l’éducation;
  • participer au renouvellement des compétences de la main-d’œuvre au sein de votre entreprise;
  • faciliter le recrutement et diminuer le temps de formation à l’embauche des candidats formés en ATE;
  • constituer une banque de candidats ayant acquis une certaine expérience au sein de votre entreprise;
  • combler des vacances temporaires et absorber des surcharges de travail;
  • réaliser des projets supplémentaires et dégager votre personnel pour répondre à d’autres priorités.

CRÉDIT D’IMPÔT

Le taux de base du crédit d’impôt remboursable est de 24% des dépenses admissibles. Si les dépenses admissibles sont engagées pour un stagiaire qui est immigrant ou handicapé, le taux du crédit d’impôt est de 32%.

Afin d’inciter les entreprises à accueillir de façon récurrente les stagiaires étudiants, une bonification du crédit d’impôt a été mise en place. La bonification du taux du crédit d’impôt remboursable est de 40 % des dépenses admissibles lorsque l’entreprise en est à sa troisième année d’imposition ou plus en ce qui a trait à l’accueil d’un stagiaire étudiant. À cet égard, certaines conditions s’appliquent. En ce qui concerne un stagiaire immigrant ou handicapé, le taux est de 50% pour une société et de 25% pour un particulier.

Pour en savoir davantage à ce sujet, cliquez sur le lien suivant: crédit d’impôt

ÉVALUATION DES STAGIAIRES

Le responsable de stage en ATE a la responsabilité de s’assurer du bon déroulement du stage. Pour ce faire, divers moyens peuvent être utilisés : Appel téléphonique, courriel ou bien visite en milieu de stage.

Visite en milieu de stage
Durant le stage, le responsable des stages en ATE rend visite au superviseur de stage et au stagiaire afin de discuter du déroulement du stage et de la réalisation du mandat confié à l’étudiant dans le contrat de stage. Un rapport de visite de stage est alors complété avec le superviseur de stage en entreprise et le stagiaire.

Évaluation du stagiaire par le superviseur de stage
Le superviseur de stage en entreprise est invité, vers la fin du stage, à évaluer le savoir-être professionnel de l’étudiant. À cette fin, le responsable des stages en ATE met à la disposition de l’entreprise un document d’évaluation à l’intérieur duquel les critères d’appréciation du stagiaire sont identifiés.

Rapport de stage 
À la suite de chaque stage, le stagiaire doit présenter un rapport lui permettant de faire le point au sujet de son expérience vécue en milieu de travail. La rédaction du rapport a pour objectif d’amener l’étudiant à faire le bilan de ses apprentissages dans un contexte de stage.

Registre des heures travaillées du stagiaires en ATE
Le registre des heures de stage est rempli par le superviseur de stage en entreprise pendant le stage et est remis au responsable des stages en ATE du Cégep de Saint-Jérôme à la fin du stage. Ce registre permet au Service des stages en ATE du Cégep de Saint-Jérôme de compléter avec exactitude l’Attestation de participation à un stage de formation admissible qui donne droit à un crédit d’impôt remboursable. Une fois complétée, celle-ci est transmise à l’entreprise dans un délai de trois mois après la fin du stage.

Les dépenses admissibles en ce qui concerne le crédit d’impôt remboursable pour les stages en milieu de travail sont :

  • Le salaire horaire de base versé à un ou une stagiaire, jusqu’à concurrence de 18 $ l’heure;
  • le salaire horaire de base versé à l’employé ou l’employée de l’entreprise qui supervise le stage, jusqu’à concurrence de 30 $ l’heure;
  • un maximum de dix heures d’encadrement par semaine par stagiaire, pour les stagiaires des programmes de formation technique au collégial.
Haut de la page