TGER : ce qu’en pensent les employeurs

Partager cette page à un(e) ami(e)

Votre courriel : * 
Courriel du destinataire : * 
Nom du destinataire : * 
Commentaire (facultatif)

 

SDurand_Esterel-8394-8

Karine Brodeur est conseillère en ressources humaines à l’Estérel Resort, où travaille Sara Durand (sur la photo), diplômée en TGER. (Photo : Service des communications – CSTJ)

Karine Brodeur est conseillère en ressources humaines à l’hôtel l’Estérel Resort. Des curriculum vitae, elle en voit passer des dizaines chaque jour. Or, quand l’un d’entre eux affiche la mention « Techniques de gestion d’un établissement de restauration (TGER) du Cégep de Saint-Jérôme », il retient son attention.

« Un postulant qui détient une formation dans le domaine [de la restauration ou de l’hôtellerie], c’est sûr que c’est un atout. Dans le cas de TGER, c’est d’autant plus intéressant parce qu’il s’agit d’un programme collégial, comprenant un volet en gestion.

« Les finissants en TGER ont vraiment une vision globale des choses et on sent qu’ils ont un réel intérêt pour notre industrie. On sait qu’en les intégrant à notre équipe, on va pouvoir les faire évoluer au sein de notre entreprise et ça, c’est hyper intéressant pour nous », fait-elle valoir.

Selon Mme Brodeur, l’impact de la formation en TGER se fait surtout ressentir dans l’attitude des jeunes recrues.

 « Ces gens-là sont professionnels et surtout, ils sont passionnés! On le voit : ils veulent toujours en savoir plus et posent des questions!  Ils ont de bonnes idées et n’hésitent pas à les partager. Ils contribuent au changement de l’industrie et ont un potentiel énorme! », mentionne-t-elle.

D’ailleurs, de par leur formation en gestion, les finissants en TGER sont reconnus pour leur esprit critique et leur haut degré de performance.

« Ce sont des gens qui vont en prendre plus sur leurs épaules, qui vont vous challenger et remettre en question vos façons de faire.

« Parce qu’ils ont touché à tout durant leur formation, ils ont une vision d’ensemble. Ils comprennent la réalité de leurs collègues, qu’ils soient en cuisine ou à la comptabilité. Ça facilite la communication et le travail d’équipe, en plus d’augmenter la productivité », de dire Mme Brodeur.

Bref, la conseillère en ressources humaines estime que le programme TGER du CSTJ est une « formation vraiment complète ».

« Pour un employeur, avoir quelqu’un qui détient cette formation au sein de son organisation, c’est véritablement un atout. »

Pour en savoir plus sur le programme TGER, visite le cstj.qc.ca/tger

1001 carrières t’attendent!

TGER ouvre la porte à une multitude de carrières.
Découvre le
parcours professionnel inspirant de deux de nos diplômées!

cstj_carrousel_techJur_admissionA2016_accueil

Haut de la page