Journée pour le climat: Plusieurs milliers de personnes répondent à l’invitation du CSTJ

Partager cette page à un(e) ami(e)

Votre courriel : * 
Courriel du destinataire : * 
Nom du destinataire : * 
Commentaire (facultatif)


Plusieurs milliers de personnes ont répondu à l’invitation du Cégep de Saint-Jérôme en prenant part aux activités organisées par ses trois campus dans le cadre de la Journée pour le climat, le 27 septembre.

Rappelons que cette journée institutionnelle a été organisée par le Collège, à l’initiative du Syndicat des professeur.e.s, en collaboration avec le Syndicat du personnel professionnel ainsi que le Syndicat du personnel de soutien.

« Au cours des dernières années, le Collège a pris un important virage écoresponsable en multipliant les initiatives visant à réduire son empreinte écologique. D’ailleurs, en cette journée spéciale, le CSTJ a voulu poser un geste concret en étant en mode « zéro émission » de gaz à effet de serre. Le système d’appoint au gaz a été coupé pour la journée et 250 $ seront versés à Carbone Boréal, à l’initiative du Syndicat du personnel professionnel, afin de compenser les émissions de gaz à effet de serre pour la journée.

« Malgré tout, nous savons que nous pouvons toujours faire plus en matière de développement durable. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il s’agit d’une des aspirations de notre Plan stratégique 2019-2024.  Nous souhaitons faire notre part en adoptant des comportements responsables, mais aussi en étant un leader en la matière de sorte à inspirer les autres à suivre le pas. Nous sommes « plus grands, ensemble » et cette Journée pour le climat en est un bon exemple », a fait valoir Nadine Le Gal, directrice générale du CSTJ.

Gingko_bilobaUn succès à Saint-Jérôme

À Saint-Jérôme, quelques centaines de personnes ont investi la Place des festivités pour entendre les diverses allocutions, assister à la conférence sur la décroissance d’Yves-Marie Abraham, professeur aux HEC, et visiter la foire d’information. Les participants ont également eu droit à un happening artistique, gracieuseté des enseignants du CSTJ.

L’atelier d’innovation sociale organisé par le Collège a, quant à lui, donné lieu à d’intéressants échanges dont ont émané 4 projets à saveur écoresponsables.

Un ginkgo biloba a également été planté en façade du cégep pour marquer l’engagement du CSTJ à agir pour un avenir plus vert. Cette essence d’arbre a été choisie en raison de sa résilience et de sa durabilité.

Parallèlement, le Syndicat des professeur.e.s du CSTJ a tenu une marche dans les rues de Saint-Jérôme à laquelle ont pris part plus de 1000 personnes.

Marche_TremblantUne foule impressionnante à Tremblant

À Mont-Tremblant, les élèves des écoles primaires et de l’école secondaire ainsi que des citoyens se sont joints à la communauté collégiale pour prendre part à la marche, puis visiter la foire d’information. On estime la foule à plus de 1500 personnes.

La communauté de Mont-Laurier mobilisée

L’événement a aussi connu beaucoup de succès à Mont-Laurier. Quelque centaines de personnes se sont réunies au Centre collégial avant d’être rejointes par les élèves des écoles avoisinantes durant la marche. Au total, près de 2000 personnes ont pris part à l’activité. 

Bref, aux quatre coins des Laurentides, la communauté s’est mobilisée pour l’avenir de la planète. Nous en sommes très fiers et cela démontre, une fois de plus, que nous sommes plus grands, ensemble!

 

ON_VOIT_PLUS_GRAND_ENSEMBLEDES ASPIRATIONS BIEN VIVANTES!

  • Durabilité
  • Communauté

Tiffani Trogi : de diplômée à… conférencière!

Tiffni_troggi_conference

Tiffani Trogi, diplômée en Techniques d’intégration multimédia au CSTJ, était de retour au cégep – le 24 septembre – cette fois-ci à titre de … conférencière!

Gagnante de plusieurs prix en développement de jeux vidéo, mais également employée dans une entreprise les produisant, la jeune femme s’est adressée aux étudiants du programme afin de leur partager son expérience et ses conseils.

Faits saillants :

  • Une centaine d’étudiants en première session ont assisté à la conférence
  • Tiffani a présenté son parcours en jeu vidéo qu’elle a débuté au CSTJ
  • Tiffani a parlé de son emploi actuel chez Manavoid
  • Les étudiants ont pu poser leurs questions à la fin de la conférence.

ON_VOIT_PLUS_GRAND_ENSEMBLEDES ASPIRATIONS BIEN VIVANTES!

  • Succès
  • Communauté
  • Audace
  • Numérique

Hockey : les Cheminots ont choisi leur entraîneur-chef

Benoit_Gratton_Richard_Campeau_Cheminots_hockey

Le nouvel entraîneur-chef de l’équipe de hockey des Cheminots, Benoit Gratton, en compagnie de Richard Campeau.

Un autre pas a été franchi dans le processus de création de la nouvelle équipe de hockey des Cheminots : l’entraîneur-chef de la formation a été choisi! Il s’agit de Benoit Gratton.

Ancien hockeyeur, il possède également une solide expérience en tant qu’entraîneur dans le milieu de l’éducation, ce qui constitue un atout majeur. Reconnu par son habileté à identifier et à développer le talent chez les jeunes, il est le candidat idéal pour diriger les Cheminots. 

Mentionnons que Benoit Gratton procède actuellement au recrutement de joueurs dans les régions des Laurentides et de Lanaudière. Il sera présent aux portes ouvertes du CSTJ, le mercredi 6 novembre, de 16 h 30 à 20 h 30, afin de rencontrer les jeunes intéressés à joindre la nouvelle équipe de hockey des Cheminots.

Ce qu’il a dit

« Nous avons été impressionnés par Benoit Gratton en entrevue. Bon communicateur possédant un grand sens du leadership, il a les mêmes valeurs que notre organisation. Il dirigera son équipe comme il a joué : avec ardeur, engagement et respect, le tout en faisant preuve d’une attitude irréprochable. C’est ce qu’on attend des étudiants-athlètes qui portent le chandail des Cheminots. »

– Richard Campeau, coordonnateur des sports au Cégep de Saint-Jérôme

Faits saillants

  • Benoit Gratton est natif de Saint-Jérôme.
  • Il est l’ancien porte-couleur et capitaine des Prédateurs de Granby (LHJMQ). Il a remporté la coupe Memorial, en 1996.
  • Il a mené une carrière professionnelle dans la ligue nationale (NHL) ainsi que la ligue américaine (AHL).
  • Il a passé 10 années en Europe.
  • Depuis 2015, il enseigne et dirige l’équipe juvénile D2 des Cougars de l’école secondaire Cap-Jeunesse, même du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ).
  • Il collabore également avec les organisations suivantes : Sélects du Nord, Mistral des Laurentides, Lions de Saint-Jérôme et l’Académie de hockey Joël Bouchard.

ON_VOIT_PLUS_GRAND_ENSEMBLEDES ASPIRATIONS BIEN VIVANTES!

  • Succès
  • Communauté
  • Audace

Virée artistique à Montréal

Viree_artistique_Mtl

Les étudiants avec l’oeuvre « Source », de Jaume Plensa.

 

Les étudiants en Art visuels du CSTJ se sont offert une virée à Montréal pour y contempler l’art public, le 18 septembre.

Guy Nadeau, artiste et enseignant retraité du CSTJ, s’est transformé en guide touristique le temps d’une journée pour présenter les diverses œuvres qu’on retrouve dans la métropole ainsi que la démarche artistique qui se cache derrière chacune d’entre elle.

Faits saillants :

  • Les étudiants en 2e année du programme Arts visuels étaient accompagnés des enseignants d’Histoire de l’art ainsi que de Sculpture.
  • Guy Nadeau, artiste et enseignant retraité du CSTJ, a animé la visite.
  • Cette activité pédagogique a lieu au Cégep depuis plus de 20 ans.

Pou en savoir plus sur l’art public à Montréal, on visite le site qui y est dédié. 

On_voit_plus_grnd_ensemble_LOGODES ASPIRATIONS BIEN VIVANTES!

  • Communauté
  • Audace

Un balado à saveur politique pour Ludvic Moquin-Beaudry

Ludvic_moquin_beaudry_balado_collaborateursTout au long de la campagne électorale fédérale, Ludvic Moquin-Beaudry, enseignant en philosophie au CSTJ, commentera l’actualité politique au micro du nouveau balado Le plancher des vaches, produit par le média en ligne indépendant Ricochet.

Par le biais de cette tribune, M. Moquin-Beaudry et ses collaborateurs Maïka Sondarjee (politologue spécialisée en relations internationales) et Martin Forgues (essayiste et journaliste indépendant) tenteront d’aborder certains « enjeux importants » qui n’ont pas nécessairement fait la une. 

Ce qu’il a dit 

« Nous voulons offrir un résumé hebdomadaire de la campagne électorale pour les gens qui n’ont pas le temps de la suivre au jour le jour. Nous voulons aussi adopter un angle différent de ce qu’offrent les autres médias. »

 –  Ludvic Moquin-Beaudry

Faits saillants

  • Le balado comportera 7 épisodes d’une quarantaine de minutes.
  • Un nouvel épisode sera mis en ligne chaque semaine (lundi sur la plateforme Speaker, le lendemain sur iTunes).

ON_VOIT_PLUS_GRAND_ENSEMBLEDES ASPIRATIONS BIEN VIVANTES!

  • Communauté

 


Un premier 5 à 7 pour les étudiants en Arts, lettres et communication

5à7_ALCAfin de socialiser avec leurs collègues, plus de 70 étudiants des options Langues, Cinéma, Théâtre et Journalisme ont pris part au premier 5 à 7 des étudiants en Arts, lettres et communication tenu le 12 septembre, au restaurant pédagogique Neurones et papilles

Ce rendez-vous leur a permis de découvrir les différentes activités parascolaires associées à leur programme : improvisation, voyages, revue artistique, journal étudiant, comité d’arts visuels et « Cocktail de films ».

Et qui dit 5 à 7 dit forcément rafraîchissements! Pour l’occasion, les étudiants en Gestion d’un établissement de restauration (GER) ont créé des cocktails et des mocktails exclusifs, tout en assurant le service avec le professionnalisme qu’on leur connaît.

Selon la rumeur, il semblerait qu’une nouvelle tradition est née au CSTJ!  Restez à l’affût pour le lancement de la revue du Trouble-Tête et de l’Étendard .

Ce qu’il a dit

« Je n’ai jamais vu un premier cours de mixologie aussi rempli! On atteint la limite de la capacité de la salle. S’il y a encore des gens qui rentrent, on va devoir barrer les portes! »

– Sylvain Gravel, enseignant en Gestion d’un établissement de restauration, lors du 5 à 7.

Faits saillants

  • La « création bleue » des étudiants en GER a fait fureur!
  • Fidèles à leur réputation, les étudiants de théâtre ont fait une scène… en simulant une chicane! 
  • Des membres du KGB, l’équipe d’improvisation du CSTJ, ont suscité l’hilarité en prônant les vertus de leur discipline lors d’un discours… improvisé! 
  • Pour présenter les opportunités de voyages, une vidéo du périple en Chine de Philippe Lemieux a été diffusée. 

Remerciements

Le comité organisateur tient à remercier ceux qui ont permis cet événement, soit le Cégep de Saint-Jérôme, Sylvain Gravel et ses étudiants du cours  L’art de la table et mixologie.

ON_VOIT_PLUS_GRAND_ENSEMBLEDES ASPIRATIONS BIEN VIVANTES!

  • Communauté

Bourses : choisir un programme où il y a pénurie de main-d’oeuvre, un choix payant!

Argent_bourseAfin d’inciter les futurs travailleurs  à s’orienter vers des domaines où la main-d’œuvre est insuffisante, la Commission des partenaires du marché du travail  offre 14 bourses de 1700 $ parmi les étudiants inscrits en première année à la session d’automne 2019 dans un des programmes menant aux formations qu’elle a priorisées.

Faits saillants :

  • 5 programmes ont été ciblés au CSTJ : 
    • Techniques de l’informatique (2 bourses)
    • Techniques d’intégration multimédia (2 bourses)
    • Techniques de transformation des matériaux composites (6 bourses)
    • Soins infirmiers (2 bourses)
    • Techniques de génie mécanique (2 bourses)
  • Les critères de sélection seront choisis par les programmes et seront divulgués aux étudiants au cours de la session d’automne 2019.
  • Le paiement de la bourse se fera en deux temps :  un premier versement de 500 $ leur sera remis, après la première session. Le deuxième de 1 200 $, leur sera offert à la fin de leurs études, à condition qu’ils terminent leur programme dans un délai maximal de quatre ans.
  • Pour en savoir plus, on communique avec Marie-Claude Ross (bureau C-270a) au 450 436-1580, poste 5656 ou au mross@cstj.qc.ca
ON_VOIT_PLUS_GRAND_ENSEMBLE

DES ASPIRATIONS BIEN VIVANTES!

  • Succès

Avis de nomination – Josée Courville

Josee_CourvilleLe comité exécutif, sur recommandation unanime du comité de sélection, a procédé à la nomination de madame Josée Courville à titre de gestionnaire administratif du Centre de développement des composites du Québec (CDCQ).

Détentrice d’un baccalauréat en administration des affaires et d’un baccalauréat en commerce – spécialisation marketing – de l’Université d’Ottawa, Mme Courville compte plus de 25 ans d’expérience dans des postes de direction et de service-conseil. 

Elle a œuvré auprès d’entreprises innovantes notamment dans des organisations de recherche et universités où elle a développé une grande expertise dans le développement de stratégies de commercialisation et de réalisation de planification stratégique.    

Accréditée comme formatrice du programme gouvernemental « Défi innovation », Mme Courville a donné des conférences sur la commercialisation et l’innovation.  Elle a également été chargée de cours sur la compréhension des marchés en innovation au programme de 2e cycle de l’ETS.

Mobilisatrice, intègre, enthousiaste et créative sont des qualités qu’on lui reconnaît.  Mme Courville saura apporter un éclairage intéressant sur les actions futures du Centre de développement des composites du Québec.

Son entrée en poste est prévue pour le lundi 16 septembre. 

Toutes nos félicitations!

ON_VOIT_PLUS_GRAND_ENSEMBLE

DES ASPIRATIONS BIEN VIVANTES!

  • Succès
  • Communauté