• [CORONAVIRUS]

    Conformément à la directive gouvernementale émise dans le contexte du coronavirus (COVID-19), le Cégep de Saint-Jérôme et ses centres collégiaux de Mont-Tremblant et Mont-Laurier sont fermés jusqu'à nouvel ordre. Toutefois, les activités pédagogiques se poursuivent à distance, à compter du 6 avril 2020.
  • Accueil
  • Des étudiants se mobilisent pour la liberté de parole

Des étudiants se mobilisent pour la liberté de parole

Partager cette page à un(e) ami(e)

Votre courriel : * 
Courriel du destinataire : * 
Nom du destinataire : * 
Commentaire (facultatif)
Al_Mutnabbi_Ziaei_Hanieh

Ziaei Hanieh, chercheure en résidence à l’Observatoire sur le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord de la chaire Raoul-Dandurand. (Photo : gracieuseté)

Le 5 mars 2007, un attentat sanglant a détruit la rue Al Mutanabbi, connue comme étant « la rue des libraires et des poètes », à Bagdad. En réponse à ce tragique événement, le projet artistique d’envergure internationale Al Mutanabbi street starts here/La rue Al Mutanabbi commence ici – auquel prendront part les étudiants du cours de Création littéraire du Cégep de Saint-Jérôme – a vu le jour.

L’initiative est simple : témoigner, par le biais de lectures et de témoignages, de notre solidarité envers les intellectuels menacés ou malmenés partout dans le monde et prendre conscience de l’importance de la pensée et de la littérature dans la survie d’une civilisation et d’un peuple.

Faits saillants : 

  • L’événement organisé dans le cadre du cours de Création littéraire du Cégep de Saint-Jérôme se tiendra le 18 mars, de 12 h à 14 h, à la salle Antony-Lessard (101, Place du Curé-Labelle)
  • Au programme : lectures de poèmes et conférence de Ziaei Hanieh, chercheure en résidence à l’Observatoire sur le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord de la chaire Raoul-Dandurand, experte du monde iranien.
  • L’événement est ouvert à tous.

Pour en savoir plus sur le projet artistique  :

• Au marché aux livres de Bagdad, le «rêve» d’un Irak non violent
• Al Mutanabbi Street Starts Here, the Video! (en anglais)
• Page Facebook du projet (en anglais)    

cstj_plan_strategique_logo-300x209DES ASPIRATIONS BIEN VIVANTES!

  • Communauté
  • Audace

Pierre Labelle membre à l’honneur de l’Ordre

Pierre_Labelle_1999

Michel Lefebvre, technicien, Pierre Labelle, ing., Mihriban Pekgulariuz, Don Argoet Pierre Vermette, technicien, au moment de recevoir leur brevet, en 2000. (Photo : gracieuseté Pierre Labelle)

Pierre Labelle, enseignant en Transformation des matériaux composites au Cégep de Saint-Jérôme, figure parmi les « membres à l’honneur » de la Sélection de l’Ordre des ingénieurs du Québec visant à souligner le 100e anniversaire de l’organisation. 

Cette reconnaissance lui a été attribuée en raison d’un brevet d’invention qu’il a obtenu en 1999 après avoir développé une famille d’alliage (magnésium-alluminium-strontium) résistant aux hautes températures. 

Faits saillants :

  • Les alliages développés par Pierre Labelle et son ancien collègue, Éric Baril, a été utilisé à partir de 2004 par la compagnie BMW pour la construction du bloc-moteur N52 du modèle 630 décapotable.
  • Deux projets ont été mis en lumière dans le cadre de la Sélection de l’Ordre de par leur caractère innovateur et leur apport significatif à la société.
  • Pour en savoir plus, on consulte l’article diffusé dans la revue Plan. (pages 32 et 33)

cstj_plan_strategique_logo-300x209DES ASPIRATIONS BIEN VIVANTES!

  • Succès
  • Communauté
  • Audace
  • Agilité
  •  

8855 $ pour 20 organismes de la région

Cheque_TTS_2020

Les étudiants de première session du programme Techniques de travail social ont remis 8855 $ à une vingtaine d’organismes de la région des Laurentides. 

Faits saillants : 

  • Dans le cadre du cours Animation et travail d’équipe, ils ont organisé des activités d’autofinancement.
  • À travers la planification et la réalisation de leurs activités, ils ont mis à profit leurs techniques d’animation ainsi que leur sens de la collaboration. 

 

cstj_plan_strategique_logo-300x209DES ASPIRATIONS BIEN VIVANTES!

  • Succès
  • Communauté

18 étudiants au Costa Rica à la découverte de la biodiversité!

Chute_Costa_rica_2020C’est au Costa Rica, du 3 au 17 janvier 2020, que 18 étudiants en Sciences de la nature ont terminé les cours de biologie et d’éducation physique auxquels ils étaient inscrits à la session d’automne 2019. Encadrés par deux enseignants – Patrick Rousseau (biologie), Catherine Messier (éducation physique) – et accompagnés par Julie Maurais (enseignante en biologie), de même que par deux guides costaricains, leur séjour au « pays des gens heureux » s’est avéré aussi enrichissant qu’exaltant !

Faits saillants : 

  • Le groupe a visité quatre types d’écosystèmes : la forêt tropicale sèche, la forêt tropicale humide, la mangrove et l’écosystème marin.
  • Dans un cadre pédagogique, les participants ont fait de nombreuses randonnées d’observation, effectué différentes recherches sur le terrain et assisté à des cours en sentier ou sur la plage. Ils ont relevé les principales adaptations des organismes à leur environnement.
  •  Les étudiants ont aussi fait de l’activité physique en prenant part à plusieurs longues randonnées, de jour comme de nuit, des séances de plongée en apnée, de la baignade dans des eaux turquoise, du yoga, de l’aérobie et des parties de soccer et de volley-ball.
  • Le groupe est resté une semaine dans les familles dans la petite communauté de Cuajiniquil et une semaine dans une auberge à Bijagua au nord-ouest du pays. 
  • Ce projet a été rendu possible par l’appui financier de la Fondation du Cégep de Saint-Jérôme. 

cstj_plan_strategique_logo-300x209DES ASPIRATIONS BIEN VIVANTES!

  • Succès
  • Communauté
  • Audace

Le CSTJ obtient la certification LEAF, niveau 2

Certification_LEAFIl s’agit du plus haut échelon atteint par un service de restauration dans un établissement d’enseignement supérieur! 

Au cours des derniers mois, le Groupe Compass Québec ltée et le Cégep de Saint-Jérôme ont travaillé de concert dans le but de réduire considérablement l’empreinte écologique du restaurant principal et du café étudiant du collège. Leurs efforts ont porté leurs fruits : le service de restauration du CSTJ a obtenu la certification LEAF, niveau 2 qui reconnait les efforts déployés en matière de développement durable par les acteurs de l’industrie de la restauration. Mieux encore, il s’agit du plus haut niveau jamais atteint par un service de restauration dans un établissement d’enseignement supérieur!

Pour obtenir la certification LEAF (qui comporte 3 niveaux), les restaurants doivent satisfaire 10 critères de durabilité, allant de la consommation énergétique, à l’approvisionnement des aliments, en passant par la consommation d’eau, la gestion des matières résiduelles, les fournitures ou encore, l’aménagement et la décoration.

Au Cégep de Saint-Jérôme, c’est le Groupe Compass Québec qui offre le service alimentaire, à même les installations du collège. Constatant une volonté commune d’améliorer leur bilan environnemental, les deux acteurs ont uni leurs forces afin d’améliorer leurs performances dans leurs domaines respectifs.

En effet, le Collège a multiplié les initiatives vertes au cours des dernières années afin de devenir un leader en matière de développement durable. Parmi les efforts déployés, mentionnons l’amélioration continue de son bilan énergétique, le retrait des bouteilles d’eau jetables et l’optimisation de la gestion de ses matières résiduelles par l’installation de nouvelles stations de tri.

De son côté, le Groupe Compass Québec a mis en place différentes mesures, notamment en veillant à ce que tous les repas et collations qu’il produit soient servis dans de la vaisselle réutilisable ou dans des emballages qui ne génèrent aucun déchet (ils sont soit recyclables ou compostables), en privilégiant l’approvisionnement local, en ajoutant des options végétariennes et végétaliennes au menu et en revoyant ses processus internes.  

C’est la somme de ces efforts qui a permis aux deux organisations d’obtenir cette prestigieuse certification pour leur service de restauration.

Ce qu’ils ont dit :

« Nous sommes particulièrement fiers d’avoir obtenu cette reconnaissance qui confirme notre position de chef de file en matière de développement durable, une des aspirations phares de notre plan stratégique. Cet accomplissement est le résultat d’un effort concerté de nos différents services et direction, ainsi que de notre partenaire. Je tiens d’ailleurs à souligner la collaboration exceptionnelle que nous avons eue avec le Groupe Compass Québec. Cela démontre une fois de plus que nous sommes plus grands, ensemble »

 – Nadine Le Gal, directrice générale du Cégep de Saint-Jérôme

« Le Groupe Compass Québec est fier d’être un chef de file dans son industrie et d’offrir à la clientèle du Cégep de Saint-Jérôme un service de restauration qui accorde la priorité au respect de l’environnement. L’obtention de la certification LEAF, niveau 2 aux installations du Cégep de Saint-Jérôme a été rendue possible grâce à des améliorations continues que nous apportons à notre offre et à nos services. Grâce au réel dévouement et à la grande collaboration de toutes les équipes de notre partenaire le Cégep de Saint-Jérôme, notre restaurant devient aujourd’hui notre premier établissement certifié. »

 – Sylvie McDuff, gérante de district, division Chartwells Collèges et Universités, Groupe Compass Québec ltée

cstj_plan_strategique_logo-300x209DES ASPIRATIONS BIEN VIVANTES!

  • Durabilité
  • Communauté
  • Succès
  • Agilité
Haut de la page

Le sport électronique (E-sport) fait son entrée au CSTJ!

E-sportLes jeux vidéo. Si plusieurs y voient un divertissement solitaire prônant la sédentarité, d’autres y voient plutôt une discipline rassembleuse et stimulante autour de laquelle gravite une communauté d’adeptes curieux et allumés. Afin de répondre aux besoins de ce groupe en croissance constante, le Cégep de Saint-Jérôme lancera à l’automne 2020 un nouveau programme parascolaire de sport électronique (E-sport).

L’objectif : favoriser la persévérance scolaire tout en contrant la cyberdépendance et l’isolement. Pour ce faire, un encadrement rigoureux tant pédagogique que physique sera offert aux 24 étudiants-athlètes qui joindront ce programme. En effet, ils seront suivis par des entraîneurs, mais également par une équipe de professionnels qui veillera à ce qu’ils adoptent un mode de vie sain et équilibré. Ainsi, aux séances de jeu vidéo s’ajouteront des périodes d’études inscrites à l’horaire, des séances d’activités physiques obligatoires et des formations portant sur des thèmes liés à l’hygiène de vie (sommeil, nutrition, gestion du stress, etc.). 

Les entraînements se dérouleront au cégep – en présence d’entraîneurs – dans un laboratoire informatique fraîchement rénové et doté d’équipements à la fine pointe de la technologie. Celui-ci aura une double vocation : salle d’études pour les étudiants de multimédia, le jour, et arène de sport électronique, le soir et le week-end.

Les participants au programme de sport électronique seront sélectionnés au terme d’un camp d’entraînement qui se tiendra ce printemps. Ils devront non seulement exceller derrière un écran, mais aussi adhérer aux valeurs du programme et de maintenir une bonne moyenne académique.

L’équipe de sport électronique (E-sport) du Cégep de Saint-Jérôme – dont le nom reste encore à déterminer – évoluera au sein de la Ligue collégiale de sports électroniques, chapeautée par la Fédération québécoise de sports électroniques (FQSÉ), qui regroupe une trentaine de collèges offrant le programme de sport électronique (E-sport).  

Mentionnons que les matchs et compétitions de sport électronique (E-sport) seront webdiffusés, afin que toute la communauté puisse encourager nos cyberathlètes à l’œuvre.

Ce qu’il a dit…

 « Par la création de notre programme de sport électronique, nous voulons permettre aux adeptes de jeux vidéo de vivre pleinement leur passion, tout en leur offrant un cadre favorisant la réussite scolaire et un mode de vie équilibré. C’est bien connu, le fait d’appartenir à une équipe procure un sentiment d’appartenance et favorise la confiance en soi ainsi que la socialisation. C’est ce que nous souhaitons accomplir avec cette initiative. De plus, nos cyberathlètes bénéficieront des mêmes mesures d’encadrement que nos Cheminots. Toutes les conditions sont réunies pour que le programme de sport électronique (E-sport) contribue à l’épanouissement de nos étudiants. »

– Alain Aubuchon, directeur de la Vie étudiante

Faits saillants :

  • Le programme parascolaire de sport électronique (E-sport) du Cégep de Saint-Jérôme entamera sa première saison à l’automne 2020.
  • Il accueillera un maximum de 24 étudiants-athlètes.
  • Le programme se concentrera sur des jeux vidéo de stratégie: League of Legend et Overwatch. Le nombre d’équipes formées variera en fonction des jeux retenus.
  • Les étudiants-athlètes bénéficieront d’un encadrement rigoureux. Voici quelques mesures prévues :
    – périodes d’études inscrites à l’horaire;
    – suivi à la réussite scolaire;
    – séances d’activité physique obligatoires, chaque semaine;
    – ateliers obligatoires portant sur des thèmes en lien avec l’hygiène de vie (sommeil, nutrition, gestion du stress, etc.) et la communication;
    – entraînements hebdomadaires supervisés par l’équipe d’entraîneurs.
  • L’arène de sport électronique (E-sport) sera aménagée dans un laboratoire informatique à double vocation (salle d’études, le jour et arène de sport électronique, le soir et le week-end) fraîchement rénové et doté d’équipements de pointe.
  • Les séances d’entraînement se dérouleront au Collège (et non en ligne), sous la supervision constante d’un entraîneur.
  • L’équipe d’entraîneurs sera embauchée au printemps.
  • L’équipe de sport électronique (E-sport) du Cégep de Saint-Jérôme évoluera au sein de la Ligue collégiale de sports électroniques, chapeautée par la Fédération québécoise de sports électroniques (FQSÉ).
  • À l’automne 2020, une trentaine de collèges offriront le programme de sport électronique (E-sport).
  • La pratique du sport électronique (E-Sport) est bien implantée dans la région : depuis quelques années, l’école secondaire Cap-Jeunesse de la Commission scolaire de la Rivière-du-Nord offre un programme parascolaire dans cette discipline.

cstj_plan_strategique_logo-300x209DES ASPIRATIONS BIEN VIVANTES!

  • Succès
  • Communauté
  • Audace
  • Agilité
  • Numérique

Hiver 2020 : Plusieurs nouveautés pour la rentrée

Nadine_Le_Gal_Accueil_H2020Fidèle à la tradition, le Cégep de Saint-Jérôme a accueilli les membres de son personnel avec son Audito-journal. Cette cérémonie qui marque le début de la nouvelle session se veut une occasion de souhaiter la bienvenue aux anciens employés et aux nouvelles recrues, en plus d’annoncer les projets qui marqueront la prochaine session. Aperçu de ce qui nous attend au cours des prochains mois!

Lutte aux violences sexuelles

Cet hiver, tous les membres de la communauté du CSTJ – tant employés qu’étudiants – suivront une formation obligatoire sur les luttes aux violences sexuelles, afin de se conformer aux exigences de la Loi visant à prévenir et combattre les violences à caractère sexuel.

Plusieurs activités de prévention et de sensibilisation seront organisées dans le cadre d’une semaine thématique qui se tiendra du 17 au 20 février.

Le sport électronique arrive au CSTJ!

Le Collège a annoncé la création d’un nouveau programme parascolaire de sport électronique (E-Sport). Dès l’automne 2020, une vingtaine de mordus de jeux vidéo pourront intégrer nos équipes qui évolueront au sein de la Ligue collégiale de sports électroniques, chapeautée par la Fédération québécoise de sports électroniques (FQSÉ).

Mentionnons que nos étudiants-athlètes seront suivis par des entraîneurs, mais également par une équipe de professionnels qui veillera à ce qu’ils adoptent un mode de vie sain et équilibré dans le but de favoriser leur réussite scolaire.

Match bénéfice du Rocket au profit de la Fondation

Pour une deuxième année consécutive, le Rocket de Laval – équipe de hockey au sein de laquelle évolue notre porte-parole Alexandre Alain – tiendra un match-bénéfice au profit de la Fondation du Cégep de Saint-Jérôme. Pour chaque billet vendu (19 $), 4 $ seront versés à cet organisme. L’argent amassé servira à financer les équipes sportives des Cheminots, dont la nouvelle équipe de hockey.

C’est un rendez-vous, le 31 janvier, à 19 h 30, à la place Bell de Laval!

Achat de billets : cstj.qc.ca

Un appartement connecté… pour un programme qui l’est tout autant!

Dans le cadre de son Plan directeur immobilier, le Collège procédera à des travaux de réfection et de réaménagement cet été. Ceux-ci permettront notamment la construction d’un appartement connecté qui servira de laboratoire aux étudiants en Informatique. Ces derniers programmeront des applications pour contrôler à distance les appareils qui s’y trouvent.

Mentionnons que le CSTJ sera le premier collège du Québec à posséder une telle installation de pointe!

Un laboratoire informatique à double vocation (salle d’études, le jour et arène de sport électronique, le soir et le week-end) et des salles de captation seront également aménagés.

De nouvelles AEC

La Formation continue, service aux entreprises et international lancera prochainement deux nouvelles attestations d’études collégiales, soit Évaluateur-estimateur en bâtiment (Centre collégial de Mont-Tremblant) et Conception et programmation de site Web (Cégep de Saint-Jérôme).

Elle accentuera également ses activités de francisation dans la région.

Sur la scène internationale, la FCSEI s’envolera pour le Mali, en mars, afin d’initier le projet CLEFS qui vise à promouvoir l’égalité des genres, ainsi que la santé et les droits sexuels et reproductifs. Elle reprendra également ses activités en Haïti.

50 ans, ça se fête en grand!

Le 10 septembre 2020 marquera le 50e anniversaire du Cégep de Saint-Jérôme. Pour marquer le coup, le Collège a développé une impressionnante programmation de festivités qui sera dévoilée cet hiver.

La population étudiante toujours au rendez-vous! :

Le 20 janvier, quelque 4600 étudiants (4286 à Saint-Jérôme, 129 à Mont-Tremblant et 277 à Mont-Laurier) au secteur régulier sont attendus pour la session d’hiver dans tous les campus du Cégep de Saint-Jérôme.

cstj_plan_strategique_logo-300x209DES ASPIRATIONS BIEN VIVANTES!

  • Succès
  • Communauté
  • Numérique
  • Audace
  • Agilité

Des outils pour réussir l’électrification des véhicules au sein des entreprises et organisations

IVI_SALON_AUTO_MTLÀ l’occasion du Salon de l’auto, Équiterre et l’Institut du véhicule innovant (IVI) ont dévoilé de nouveaux outils dans le but d’épauler les organisations (et leurs gestionnaires) dans la transition électrique de leur flotte de véhicules.

Dans le but de démontrer la rentabilité et la viabilité des parcs de véhicules électriques, l’IVI a créé le projet Flotte Rechargeable. Au total, ce sont 30 entreprises réparties dans toute la province et plus de 300 employés qui ont fait l’essai de véhicules électriques dans le cadre de leur fonction.

Pour sa part, les Rendez-vous branchés d’Équiterre ont permis de rejoindre des dizaines de milliers d’employés au sein d’une quinzaine de grandes entreprises et institutions à travers le Québec sur la question de l’électrification des transports. Près de 5000 essais routiers de véhicules électriques et plusieurs conférences sur le sujet ont été réalisés dans ces milieux de travail.

Si les programmes de subvention des différents paliers gouvernementaux à l’achat de ces véhicules facilitent le virage électrique, la disponibilité des véhicules électriques demeure un frein. C’est pourquoi il est essentiel d’augmenter l’offre de ces véhicules, tout en s’assurant de contribuer à réduire la taille du parc automobile québécois.

Ce qu’ils ont dit : 

« Le projet Flotte Rechargeable a eu des impacts plus que positifs, puisque 65 % des organisations ou leurs employés ont acheté des véhicules électriques à la suite des essais. Cette initiative  nous a également permis de relever les meilleures pratiques afin d’offrir des outils d’accompagnement aux gestionnaires de flotte. »

François Adam, directeur général de l’IVI

 « L’impact de ces activités en matière de sensibilisation est important considérant que plusieurs mythes et une méconnaissance entourant la voiture électrique persistent. 67 % des participants à ces activités ont manifesté un intérêt à faire l’acquisition de ce type de véhicule lors de leur prochain achat et 88 % des participants ont développé une opinion favorable à l’égard de ces véhicules. »

Colleen Thorpe, directrice générale d’Équiterre

«  En informant et en accompagnant les gestionnaires de flottes de véhicules et les employés de nombreuses organisations, les projets de l’Institut du véhicule innovant et d’Équiterre ont permis à de nombreux individus et entreprises d’apprécier, de façon concrète, les multiples bénéfices des véhicules électriques. C’est d’ailleurs en sensibilisant et en mobilisant la population et les entreprises, pour qu’elles changent, entre autres, leurs habitudes de consommation, que nous réussirons à faire progresser le Québec vers l’atteinte de ses grands objectifs climatiques. »

Benoit Charette, ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques

Faits saillants : 

cstj_plan_strategique_logo-300x209DES ASPIRATIONS BIEN VIVANTES!

  • Succès
  • Communauté
  • Durabilité
  • Audace
  • Agilité

GER : un programme qui a le développement durable à cœur

NetPLe programme de Gestion d’un établissement de restauration du Cégep de Saint-Jérôme s’est vu remettre la généreuse somme de 8500 $ par la Fondation du Collège afin d’acquérir une flotte de contenants consignés. Tous les contenants de plastique à usage unique utilisés pour les petits plats vendus au comptoir du restaurant pédagogique (Neurones & papilles) seront remplacés sous peu.

Cette démarche s’inscrit dans l’une des six aspirations de la nouvelle planification stratégique du Collège quant au développement durable.

Un programme vert

Rappelons que le programme de Gestion d’un établissement de restauration multiplie ses actions écoresponsables depuis plusieurs années déjà. Parmi celles-ci, en voici quelques exemples :

  • Enseignement de notions de développement durable dans plusieurs cours du programme permettant aux futurs gestionnaires d’explorer notamment des systèmes d’approvisionnement durables, des indices de performance verts, l’éducation de la clientèle et les pratiques évitant le gaspillage des matières premières en cuisine.
  • Installation d’une tour aéroponique pour la culture intérieure des fines herbes. Ceci permet de fournir localement le restaurant pédagogique, peu importe la saison.
  • Création d’un cours complémentaire portant sur l’alimentation et la cuisine responsable ouvert à tous les étudiants du collège. Ceux-ci sont invités à participer à des ateliers de cuisine anti-gaspillage alimentaire, démarrer des semis et des micros pousses lors d’un atelier d’agriculture urbaine et explorer des thématiques telles que le l’industrialisation et l’internationalisation de notre alimentation.
  • Intégration du compost dans tous les cours pratiques du programme, tant en cuisine qu’en salle à manger.
  • Élimination des bouteilles d’eau en plastique.
  • Implication communautaire des étudiants afin de les sensibiliser au gaspillage alimentaire en utilisant des invendus pour créer de bons petits plats chauds servis à des organismes communautaires de la région.  
  • Production de milliers de portions de pain de viande dans le cadre de la Semaine des écoles hôtelières de la Tablée des Chefs. Ces plats sont distribués à des organismes locaux via le réseau de Banques alimentaires Québec, ce qui permet de venir en aide aux personnes en situation d’insécurité alimentaire en plus de sensibiliser la relève culinaire à cette importante problématique.

Le programme Gestion d’un établissement de restauration allie des compétences supérieures en gestion, en mise en marché, en cuisine et en service (sommellerie, mixologie, tendances locales et internationales) permettant de connaître les différents aspects du métier.

Notez que la date limite pour déposer une demande d’admission au programme est le 1er mars 2020, via le admission.sram.qc.ca.

Puis, pour connaître les heures d’ouverture du restaurant pédagogique et de son comptoir pour apporter ou pour réserver, rendez-vous au cstj.qc.ca/n-p.

cstj_plan_strategique_logo-300x209DES ASPIRATIONS BIEN VIVANTES!

  • Durabilité
  • Succès
  • Audace
  • Agilité

Maxeen Thibeault aux Jeux olympiques d’hiver de la jeunesse

Maxeen_JEUX_OLYMPIQUES

Maxeen Thibeault (au bas de l’image).

Maxeen Thibeault, étudiante-athlète au Cégep de Saint-Jérôme, représentera le Canada à titre de planchiste aux Jeux olympiques d’hiver de la jeunesse qui se tiendront du 9 au 22 janvier à Lausanne en Suisse. 

Nous lui souhaitons la meilleure des chances!

Faits saillants : 

  • Seuls deux étudiants-athlètes de l’Alliance Sport-Études prendront part aux Jeux olympiques d’hiver de la jeunesse. Maxeen fait partie de ce groupe très sélect!
  • Maxeen est étudiante au Tremplin DEC. Elle aspire à devenir policière. 

Neurones & papilles : des Aliments du Québec au menu!

GER_Aliment_QcDe l’audace : voilà ce qui a guidé l’initiative des enseignants du programme de Gestion d’un établissement de restauration du Cégep de Saint-Jérôme en inscrivant le restaurant pédagogique  Neurones & papilles au programme Aliments du Québec au menu! En effet, cette certification reconnaissant les établissements qui octroient une place de choix aux produits québécois dans leur cuisine sera prochainement apposée sur les menus du restaurant pédagogique.

Sachant que la tendance de vouloir connaître la provenance des aliments qui se retrouvent dans notre assiette s’accentue, le Neurones et papilles tient compte des besoins de la communauté et fait preuve d’une belle ouverture face aux enjeux de l’actualité.

Ce qu’elle a dit : 

« Je suis impressionnée par la qualité de votre menu. Vos étudiants sont choyés de pouvoir travailler à ce point avec les produits d’ici. »

– Mathilde Laroche-Bougie, coordonnatrice du programme Aliments du Québec au menu

Faits saillants : 

  • Pour obtenir la certification du programme Aliments du Québec au menu, les établissements de restauration doivent proposer un menu composé d’au moins 60 % d’ingrédients de provenance québécoise et ce, peu importe la saison.
  • À ce jour, on ne compte qu’une centaine de restaurants certifiés Aliments du Québec au menu à travers la province .

Pour connaître les heures d’ouverture du restaurant pour la session d’hiver ou pour réserver, rendez-vous au cstj.qc.ca/neurones-et-papilles.

cstj_plan_strategique_logo-300x209DES ASPIRATIONS BIEN VIVANTES!

  • Audace
  • Durabilité
  • Communauté

3881 $ pour la Guignolée des Cheminots

Cheminots_cstj_logo

Grâce à la générosité de la communauté du CSTJ, un montant record de 3 881,65 $ a été amassé à l’occasion de la guignolée « Juste pour nos étudiants » des Cheminots, dépassant ainsi l’objectif fixé à 3500 $.

En plus de cette somme, des denrées non périssables ont également été récoltées. Le comité de la Guignolée tient d’ailleurs à remercier le Club optimiste de Saint-Jérôme pour les dons. 

Faits saillants : 

  • L’événement a été parrainé pour une 7e année par les équipes sportives des Cheminots.

LOGO_ON_VOIT_PLUS_GRAND_ENSEMBLEDES ASPIRATIONS BIEN VIVANTES!

  • Communauté
  • Succès