Retour des Cheminots au hockey

Partager cette page à un(e) ami(e)

Votre courriel : * 
Courriel du destinataire : * 
Nom du destinataire : * 
Commentaire (facultatif)

Le Réseau du sport étudiant du Québec (RSÉQ) officialisera la création d’une deuxième division de hockey masculin en novembre 2019. La première saison s’amorcera en 2020-2021. Les futurs Cheminots de Saint-Jérôme, au hockey sur glace masculin, ont l’intention d’embaucher un entraîneur-chef dès septembre prochain.

Pour plus de détails, consultez cet article du Journal l’Accès.

Richard Campeau


Récolte de 124 100 $ au vélo-golf de la Fondation

Journée vélo-golf de la Fondation

vélo-golf-2019Présenté au prestigieux club de golf Le Blainvillier le 4 juin dernier, c’est 162 golfeurs et cyclistes qui ont répondu à l’invitation des présidents d’honneur Louis-Charles Ménard, propriétaire de RE/MAX bonjour (golf), Claude Le Bourdais et Alexandre Lebeau de PFD Avocats (vélo). Grâce à l’implication remarquable des présidents d’honneur, des membres du comité organisateur, de nos généreux partenaires ainsi que des participants, la Fondation du Cégep a réussi à amasser la somme de 124 100 $.

Les bénéfices de l’activité seront dédiés à la campagne majeure « voir grand pour soigner » portant sur le Centre de simulation de Saint-Jérôme et de Mont-Laurier. Cette campagne vise à soutenir le Collège dans l’acquisition d’équipements de pointe pour son programme de soins infirmiers. Le coût du projet est de 1,6 million de dollars.

Depuis 1994 la Fondation a remis plus de 4,35 millions de dollars à la communauté du Cégep de Saint-Jérôme.


Avis de nomination

Le comité exécutif du Collège a procédé à la nomination de Mme Cristina Telcian à titre de directrice des finances et de l’approvisionnement.

Mme Telcian est détentrice d’un diplôme de 2e cycle – Programme en performance financière, d’un baccalauréat en sciences comptables, d’un DESS en droit privé, droit des affaires et d’un
 baccalauréat en droit contractuel. Elle est également membre de l’Ordre des CPA, CGA.

Cumulant plus de quinze années d’expérience  Mme Telcian possède une grande compréhension du secteur public, de son administration et de son cadre légal vaste et complexe. 

Son parcours professionnel l’a amenée à occuper différents postes de gestion financière dans différents milieux.  Elle était auparavant à l’emploi du CIUSSS du Nord-de-l’île-de-Montréal où elle a contribué activement à la mission de la direction, par son soutien aux activités administratives.  De même elle a tenu un rôle hautement stratégique sur le plan de la gestion financière et opérationnelle dans un contexte de changement majeur et de grande complexité à la suite de la fusion de différents établissements du réseau.

Reconnue pour son efficacité, son sens éthique élevé, sa rigueur et sa grande capacité d’analyse, Mme Telcian fait preuve d’un leadership axé sur la qualité, la performance, la collaboration, la créativité et l’innovation.

Ces qualités jumelées à ses grandes compétences constituent un atout majeur qui lui permettra de relever les défis importants inhérents à ses nouvelles fonctions.

Son entrée en poste est prévue pour le vendredi 16 août.

Toutes nos félicitations!


500 000 $ pour l’Institut du véhicule innovant

L’Institut du véhicule innovant (IVI) bénéficiera d’une subvention de 500 000 $ du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du canada (CRSNG) dans le cadre du Programme d’innovation dans les collèges et la communauté, a annoncé le gouvernement du Canada. IVI-madvac

Cette somme permettra au centre collégial de transfert de technologie affilié au Cégep de Saint-Jérôme de collaborer avec des entreprises de leur région dans le but de transformer les résultats de recherche et développement en nouvelles technologies dans une optique de commercialisation. 

 « Par son appui, le CRSNG a contribué depuis 5 ans à la croissance fulgurante de l’IVI et ce renouvellement va nous permettre de poursuivre sur cette lancée en nous donnant les moyens d’initier des projets structurants avec nos partenaires industriels », a fait valoir François Adam, directeur général de l’IVI , visiblement heureux de la nouvelle.

 

 

 


Gestion et intervention en loisir : Un 10e anniversaire souligné en grand!

Juin marque la fin d’une dixième année d’existence pour le programme technique Gestion et intervention en loisir du Cégep de Saint-Jérôme. Un anniversaire marqué de changements, d’événements et de rayonnement.

En mai 2018, on annonçait une année haute en célébrations pour souligner l’anniversaire du programme et la réussite des dix premières cohortes d’étudiants qui sont aujourd’hui techniciens en loisir.

Bien que l’anniversaire ait été principalement souligné à même les activités régulières du programme, il aura aussi inspiré enseignants et étudiants à collaborer sur plusieurs projets spéciaux. :

Mise à jour du programme

Dix ans d’expertise en enseignement du loisir auront permis d’enrichir grandement le programme. L’implantation d’une nouvelle grille de cours est déjà en vigueur en prévision de l’automne prochain et celle-ci présentera des cours davantage adaptés aux réalités de l’industrie.

Un nouveau nom

À la suite d’une démarche de longue haleine de la part de tous les collèges porteurs du programme, le mot « gestion » a été ajouté au titre officiel. Ceci est ainsi venu mettre en valeur les compétences de gestion figurant déjà au parcours pédagogique.

Un colloque inter-cohorte

Les 22 et 23 septembre, le 10e anniversaire du programme a été marqué entre autres par le Colloque Gestion et intervention en loisir. Grâce à la contribution de la Fondation du Cégep de Saint-Jérôme, les étudiants des trois cohortes ont été invités à une fin de semaine d’ateliers et d’activités coopératives. Les étudiants ont ainsi pu échanger, discuter et réfléchir sur plusieurs aspects du loisir en présence de conférenciers aux parcours divers.

Un tournois de hockey cosom inter-cohorte

Un tournois de hockey cosom a eu lieu le 3 novembre 2018, mobilisant enseignants et étudiants dans une joute amicale forte en énergie.

Des retrouvailles

Les festivités du 6 avril 2019 ont non seulement permis de réunir tous les étudiants des cohortes passées et présentes du programme, mais aussi de constater de l’évolution et du rayonnement des diplômés sur le marché du travail.

Un déjeuner hommage aux milieux de stage

Le 9 avril, lors de la Journée nationale des techniciens en loisir, un déjeuner réseautage a été organisé pour remercier les quelque 160 milieux de stages qui se sont engagés au cours de la dernière décennie dans le développement pédagogique et le placement professionnel de nos étudiants.

Des capsules vidéo sur la profession

Les deux sessions de l’année scolaire ont servi de période de production pour la création de capsules vidéo visant à démystifier le rôle d’un technicien en loisir. Sous la forme de projets de stage, trois étudiants ont créé des capsules qui seront publiées dès le 15 août 2019.

Alors que la dixième cohorte d’étudiants en Gestion et intervention en loisir s’apprête à prendre d’assaut le marché du travail, une 13e cohorte d’étudiants se prépare déjà à faire ses premiers pas au sein du programme Gestion et intervention en loisir au CSTJ!


Le CSTJ accueille le 33e Colloque de l’AEESICQ!

cstj-colloque-AEESICQ

Mme Vaillancourt lors de la réception de son prix. (Photo : Crédit photo : Raphaël Sévigny)

Le Cégep de Saint-Jérôme accueillait le 33e colloque annuel de l’Association des enseignantes et enseignants en soins infirmiers des collèges du Québec (AEESICQ) – intitulé À fond de train dans les soins –, les 4 et 5 juin 2019.  Lors de cet événement, quelque 250 enseignants d’une quarantaine de collèges et centres d’études collégiales se sont réunis pour partager leurs expertises et développer leurs compétences en soins et en éducation. 

Parmi les thèmes abordés, mentionnons l’enseignement de compétences techniques, le développement du savoir-être, la compétences en pédiatrie, l’intégration de nouvelles technologies comme la réalité virtuelle, les stages à l’étranger et les accommodements pour les étudiantes immigrantes ou en difficultés d’apprentissage.

La conférence d’ouverture, offerte en partenariat avec Pearson-ERPI, a amorcé le colloque de façon extraordinaire. Avec la fougue qu’on lui connaît, Carol Allain a motivé son auditoire et donné le ton aux activités en ne ménageant pas ses efforts pour outiller les participants à accueillir, comprendre et intéresser les jeunes qui carburent aux défis.

Des enseignantes récompensées

Le conseil d’administration de l’Association a profité de l’occasion pour reconnaître des enseignants qui ont réalisé des projets pour améliorer leur pratique et celle de leurs collègues. La mention Rayonnement Pearson ERPI a été décernée à Nancy Vaillancourt du Cégep de Chicoutimi.

« C’est la troisième fois que nous remettons une mention « Rayonnement ». Exceptionnellement cette année, celui-ci s’accompagne d’une livraison particulière de plusieurs volumes de la maison Pearson-ERPI au centre de santé de Puvirnituq ainsi que d’un vélo fatbike qui facilitera les déplacements au sein de ce village. Ce prix rend hommage à Mme Vaillancourt pour ses efforts soutenus et inspirants dans le développement d’un stage en milieu non-conventionnel, sa force de persuasion, sa générosité et sa vision de l’enseignement des soins qui fait éclater les paradigmes. Nous sommes très heureux de reconnaître sa contribution à la profession et à une meilleure compréhension des communautés », a mentionné Mme Nicoll, présidente de l’AEESICQ.

Trois Prix Margot Phaneuf en reconnaissance pédagogique – accompagnés d’une bourse d’une valeur de 500 $ offerte par Chenelière – ont été remis. Le premier a été décerné à  Julie Landry-Gagnon, du Cégep de Matane, pour son projet Enseigner les notes d’évolution au dossier en intégrant les TIC. Le deuxième a été remis à Mylène Tanguay et Stéphanie Gormley-Poirier, du Cégep de Sainte-Foy, pour leur projet intitulé SIMSA : simulation pour apprendre à mieux soigner les aînés. Le dernier a été octroyé à Karine Beaudoin, Josiane Gagnon, Nathalie Gagnon, Nathalie Labrecque et Hélène Turgeon, du Collège Shawinigan, pour leur projet Laboratoire anatomique phase 2.

« Je tiens à souligner la valeur exceptionnelle des enseignants des collèges qui, en plus de pratiquer une double profession, initient des projets pour soutenir les étudiants  dans l’acquisition des apprentissages et le développement de leurs compétences afin qu’ils soient de meilleurs  infirmiers en quête de formation tout au long de la vie », a fait valoir Mme McNicoll. 

Mentionnons que le prochain colloque de l’Association aura lieu les 1er et 2 juin 2020, au Cégep de Sainte-Foy.   


Geneviève Paquin reçoit la mention d’honneur de l’AQPC

Geneviève Paquin a reçu la Mention d’honneur de l’AQPC des mains du président de l’AQPC, Richard Moisan, et du directeur général de l’AQPC, Samuel Bernard. (Photo : Jimmy Cimon)

Geneviève Paquin, enseignante au Département de mathématiques du Cégep de Saint-Jérôme, a reçu la mention d’honneur de l’Association québécoise de  pédagogie collégiale (AQPC), remise lors de son 39e colloque annuel qui avait lieu au Cégep de Rimouski, du 5 au 7 juin. Ayant été nommée enseignante de l’année du CSTJ lors des prix Phénix en août dernier, elle a terminé l’année en beauté en recevant la mention d’honneur de l’AQPC.

Souligner l’expertise et la passion de pédagogues exceptionnels

Chaque année, l’AQPC décerne une Mention d’honneur à des professeurs du réseau collégial qui se sont illustrés par leur engagement pédagogique et par leur contribution à la qualité de l’enseignement collégial. Les personnes honorées sont désignées par leurs pairs, dans chaque établissement participant. En remettant la Mention d’honneur aux lauréats, l’AQPC signale devant leurs collègues de tout le Québec leur compétence, leur dévouement, la qualité de leur travail ainsi que la passion qu’ils y mettent au quotidien afin d’aider leurs étudiants à apprendre et à réussir. 

Toutes nos félicitations à cette enseignante d’exception faisant partie de la grande famille du CSTJ!

 


Desjardins nommé membre honoraire de la Fondation du Cégep de Saint-Jérôme

cstj-fondation

Joël Bouchard, directeur de la Fondation du CSTJ, Audrey Laurin, présidente du conseil d’administration de la caisse Desjardins de l’Envolée, Marcel Lauzon, président du CA de la Caisse Desjardins de la Rivière-du-Nord, François Parizeau, vice-président de la Fondation du Cégep de Saint-Jérôme, Marie-Chantale Lavigne, vice-présidente du conseil d’administration de la Caisse Desjardins de la Vallée des Pays-d’en-Haut et Bernard Girard, membre du CA de la Caisse Desjardins de Mirabel. (Photo : gracieuseté)

À l’occasion de la 25e soirée du Mérite étudiant qui s’est déroulée le 23 mai dernier à la salle Germaine Guèvremont du Cégep de Saint-Jérôme, le vice-président du conseil d’administration de la Fondation, Me François Parizeau, a décerné le titre de membre honoraire de la Fondation à Desjardins. Plus de 300 personnes étaient réunies pour la remise de 83 bourses aux étudiants qui se sont distingués par leur excellence académique, leur engagement et leur persévérance.

« Les statuts permettent à la Fondation de rendre hommage à un partenaire qui a rendu des services exceptionnels à la Fondation  en raison de son engagement mémorable, notoire ou exemplaire ou encore sa grande générosité à l’égard de la Fondation. C’est avec beaucoup de reconnaissance et de gratitude, qu’au nom du Conseil d’administration de la Fondation du Cégep de Saint-Jérôme, que nous décernons, ce soir, le titre de membre honoraire à Desjardins pour sa contribution et son engagement remarquable auprès de la Fondation depuis 25 ans » a déclaré Me François Parizeau, vice-président de la Fondation lors de l’événement.

Pour marquer l’occasion, le directeur de la Fondation, M. Joël Bouchard, a remis une plaque à M. Marcel Lauzon, président du conseil d’administration de la Caisse Desjardins de la Rivière-du-Nord. Au cours des 25 dernières années, Desjardins a remis un montant total de 380 500 $ à la Fondation, dont une somme de 184 500 $ à titre de partenaire majeur du Mérite étudiant.

À propos de la Fondation du Cégep de Saint-Jérôme

La Fondation a remis plus de 4,35 M$ à la communauté du Collège depuis 1994. Notre mission est de favoriser et d’encourager la réussite scolaire de l’ensemble des étudiants du Cégep de Saint-Jérôme et du centre collégial de Mont-Tremblant par l’octroi de différentes bourses ainsi que de soutenir des projets spéciaux afin que les étudiants acquièrent des connaissances et des compétences répondant aux exigences du marché du travail ou des différents programmes universitaires.


Avis de nomination

Le comité exécutif du Collège a procédé à la nomination de Mme Catherine Ricard à la direction du Centre collégial de Mont-Tremblant.

Diplômée du Collège au baccalauréat international en sciences humaines, Mme Ricard est titulaire d’un certificat en communication, d’un baccalauréat en enseignement de l’univers social au secondaire et d’une maitrise en éducation, concentration éducation et formation des adultes.

À l’emploi de la Direction de la formation continue, services aux entreprises et
international depuis 2013, Mme Ricard a un solide bagage en accompagnement des enseignants. Elle est également responsable de la remise sur pied du service de reconnaissance des acquis et des compétences (RAC) pour le Collège. 
De plus, elle a été chargée de projet à l’international pour différents mandats de transferts d’expertise.  Enfin, Mme Ricard a fait partie des comités de l’assurance qualité, de la réussite et de la Commission des études.

Organisée, pragmatique et mobilisatrice, Mme Ricard a une bonne connaissance des attraits et enjeux de la région de Mont-Tremblant d’où elle est originaire.  Son regard éclairé sur le milieu permettra au Centre collégial de
Mont-Tremblant de poursuivre son développement.  

Ces qualités jumelées à ses compétences constituent un atout solide pour relever les défis qui lui seront confiés.

Son entrée en fonction est prévue d’ici la fin juin.

Toutes nos félicitations!


Recherche : le savoir, on le crée!

Plusieurs l’ignorent, mais la recherche est bien vivante au CSTJ. En effet, 18 projets ont été réalisés, sont en cours ou en développement. Comme quoi, le savoir, on ne fait pas que le transmettre, on le crée!

Parmi les plus récents projets de recherche à avoir été acceptés, mentionnons celui de Nathalie Arbour, conseillère en services adaptés au SAIDE, qui porte sur l’effet des outils technologiques sur la réussite scolaire des étudiants présentant un trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH). 

L’étude – réalisée en collaboration avec Roxana Staiculescu, conseillère pédagogique du Service du développement pédagogique du CSTJ, et une chercheure de l’Université du Québec à Montréal – permettra une plus grande harmonisation des services offerts à cette clientèle particulière à travers le réseau des collèges.

Soulignons que c’est la première fois que deux membres du personnel professionnel du CSTJ obtiennent une subvention du Programme d’aide à la recherche sur l’enseignement et l’apprentissage.

Initier son premier projet de recherche!

cstj-recherche

Janique Brault, enseignante en Transformation des matériaux composites a décidé de se lancer et d’initier pour la première fois un projet de recherche dans le but de développer une douche en composite dont l’empreinte écologique est plus faible que ce qui se trouve actuellement sur le marché.

Pour la guider dans cette nouvelle aventure, elle pourra compter sur l’aide de Marie-Claude Bélanger, ingénieure au Centre de développement des composites du Québec et chercheuse aguerrie, qui agira à titre de mentor. Nul doute qu’elle saura lui transmettre ses trucs, mais surtout, sa passion pour la recherche!

Mentionnons que ce projet bénéficie d’une mesure à la relève dans le cadre du Programme d’aide à la recherche et au transfert – volet innovation technologique (PART-IT).

Préparer la relève scientifique

Un mythe a la couenne dure : la recherche, c’est réservé aux enseignants. Que nenni! Celle-ci est ouverte à tous, aux professionnels comme aux étudiants! Le projet de recherche de Sébastien Côté, enseignant au Département de physique, en est un bon exemple.

Pour réaliser son projet Simulation des interactions ADN – nanotube de carbone pour la conception de biosenseurs, il a choisi de faire appel à l’aide d’étudiants-chercheurs (1 étudiant par année, pendant 3 ans) et de deux collaborateurs, professeurs à l’Université de Montréal. Comme quoi, la recherche, c’est n’est pas uniquement réservé aux initiés!

Pour en savoir plus sur la recherche au CSTJ, on visite le site du Service du développement pédagogique ou on communique avec Roxana Staiculescu au poste 5635.


Le cocktail de films étudiant célèbre son 40e!

Le jeudi 30 mai dernier, les étudiants des options Cinéma et Journalisme et communications du programme préuniversitaire Arts, Lettres et communication, ont présenté leurs œuvres aux parents et aux amis réunis pour l’occasion dans la salle Germain-Guèvremont. Il s’agissait du 40e « Cocktail de films étudiant du Cégep de Saint-Jérôme », un événement annuel au cours duquel les finissants présentent les films qu’ils ont réalisés dans le cadre de leurs cours de production tout au long de leur dernière année.

Cette année, les sujets traités ont été aussi diversifiés et originaux que les étudiants qui les ont proposés. Les documentaires et les reportages présentés témoignent bien des préoccupations et des intérêts de la génération présente. L’environnement, la diversité et l’inclusion, l’appropriation culturelle et les réseaux sociaux ont tous été des sujets analysés cette année. La qualité de la recherche et la pertinence de l’angle de traitement sont bien évidentes dans ces reportages et documentaires qui ont été chaudement applaudis par l’assistance.

Les films de fiction scénarisés par les étudiants de cinéma se sont aussi distingués par l’originalité des idées et la maîtrise technique dont ils font la preuve. La justesse du jeu des acteurs et les messages subtilement véhiculés dans ces scénarios ont séduit les spectateurs étonnés de la qualité de ces œuvres réalisées avec peu de moyens et avec des contraintes de temps importantes. Finalement, les étudiants de première année ont présenté leur premier film, cinq courts métrages de deux minutes tous réalisés à partir du même scénario de base. Le résultat de cet exercice technique laisse présager un autre cocktail étonnant l’an prochain…

L’équipe de la télévision communautaire d’Argenteuil, constituée d’anciens étudiants du programme, était sur place pour tourner des entrevues avec les étudiants ayant réalisé des films et l’ensemble des œuvres présentées au cours de la soirée seront ensuite diffusées sur les ondes de la TVC d’Argenteuil.

Animé avec humour par Jessie Stinziani et Karl-Anthony Thibault pour cinéma, Cloé Jeannotte et Julianne Brassard pour Journalisme, le 40e Cocktail des films étudiants du Cégep de Saint-Jérôme fut une fin digne des étudiants qui terminent leurs études collégiales cette année. L’anniversaire de cet événement important a été souligné avec un cocktail servi à l’entracte, gracieuseté de Jean-Pascal Baillie, directeur adjoint à la direction des études et responsable des programmes préuniversitaires.

Philippe Lemieux, enseignant responsable du Cocktail cette année, remercie l’ensemble des étudiants, tous les enseignantes et enseignants du programme, les techniciens Marc Plana et Didier Legault-Paquette et le Cégep de Saint-Jérôme pour leur contribution à cette soirée remarquable.