En route vers la meilleure saison de la jeune histoire de l’équipe de football

Partager cette page à un(e) ami(e)

Votre courriel : * 
Courriel du destinataire : * 
Nom du destinataire : * 
Commentaire (facultatif)
cheminots-football-sept2014

Crédit : L’Écho du nord

L’équipe de football de division trois des Cheminots du Cégep de Saint-Jérôme a complètement dominé celle du cégep de Saint-Hyacinthe, dimanche, en l’écrasant 45-0. Pour les Jérômiens, il s’agissait déjà d’une 3e victoire en quatre parties cette saison.

Cliquez ici pour lire l’article complet.


Un événement bavarois pour amasser des fonds pour la Fondation

1310952377482_ORIGINAL

George-Étienne Gagnon, propriétaire du Cerbère, Émilie Villeneuve, représentante des étudiants en coordination d’événements, Céline Meloche, présidente du CA de la Fondation du Cégep de Saint-Jérôme ainsi qu’Érik Laperle, conseiller pédagogique à la Formation continue, lors du lancement de la soirée-bénéfice bavaroise, le 26 septembre dernier. Crédit photo : CDM Elaine Nicol

Le Resto-pub le Cerbère s’implique auprès de la Fondation du Cégep de Saint-Jérôme en profitant du mois thématique « OctoBièreFest » pour concevoir un nouveau menu en plus d’organiser une soirée bavaroise.

Le Resto-pub remettra deux dollars à la Fondation pour chaque repas bavarois vendu tout au long du mois d’octobre. Le propriétaire du Cerbère a confectionné au nouveau menu typiquement bavarois dans le cadre du mois « OctoBièreFest ».

De plus, une soirée-bénéfice sous le thème de l’univers bavarois aura lieu le jeudi 23 octobre prochain. Les gens intéressés pourront vivre une expérience unique dans une ambiance festive. La soirée sera animée par un groupe de musique bavarois.

Ce sont les étudiants de la deuxième cohorte de l’attestation d’études collégiales (AEC) en coordination d’événements qui seront responsables de la promotion et l’organisation de l’événement, une belle occasion de mettre à profit ce qu’ils apprennent en classe.

Cliquez ici pour lire l’article complet.


Mariève Desjardins lance son 2e livre de recettes

149478_499663659809_5502657_nMariève Desjardins, enseignante au Département de français, lançait ce mois-ci son nouveau livre de recettes Beau, bon, pas cher. À l’instar de La croûte cassée, paru en 2008, ce second livre de cuisine rapide est le fruit d’une collaboration avec sa complice Marie-Michelle Garon, animatrice de l’émission Solutions gourmandes, à Canal Vie.

En publiant un recueil de recettes simples et économiques, les coauteures, aidées du chef et styliste culinaire, Antoine Côté Robitaille, souhaitaient partager leur penchant pour les délires culinaires et les recettes savoureuses à petits prix. Avec des sections humoristiques telles que Avec pas de viande, Grand-môman, Deux de quotient, Grosses batchs pour insécures anonymes, Recevoir sans se faire suer, Voyage à rabais et Manger mou, ces dernières nous invitent, sur un ton déjanté, à réinventer des mets de tous les jours. Si elles avaient comme objectif de nous mettre en appétit tout en ayant le sourire aux lèvres, on peut dire que c’est franchement réussi!

beaubonpascherRecettes pour tous les jours
Vous voulez franchir le cap du sel et du poivre en matière d’assaisonnement, mais vous n’avez pas les moyens de prendre la route des épices? Vous ne pouvez faire la différence entre un crudivore et un cruciverbiste, mais manger sans vous ruiner est crucial pour vous? Alors, Beau, bon, pas cher est le livre qu’il vous faut. Vous y trouverez des recettes aussi agréables pour le palais que pour le portefeuille. Des recettes faites à partir d’ingrédients faciles à trouver, que l’on habite la toundra du 418 ou le béton du 514.

Mijoté à l’orange, crevettes à la grecque, pilons tex-mec, macaroni gratiné aux poivrons, saumon érable-moutarde, boeuf à la bière, autant de plats que vous pourrez réaliser sans détenir un bac en sciences culinaires et même sans notions de base. Des recettes simples et savoureuses qui s’intégreront si aisément à votre répertoire d’incontournables que vous aurez l’impression qu’elles y sont depuis toujours.

Après plus de 25 000 exemplaires vendus de La croûte cassée, l’équipe derrière ce premier livre est de retour avec ses meilleures recettes toutes certifiées Beau, bon, pas cher.

Feuilletez un extrait en pdf en cliquant ici.


Les Cheminots n’ont besoin que d’une demie pour vaincre Outaouais

article_large

Crédit : L’Écho du nord

Les Cheminots du Cégep de Saint-Jérôme ont remporté leur 2e victoire en trois matchs cette saison lorsqu’ils ont vaincu les Griffons de l’Outaouais, samedi, par la marque de 16-8.

Cliquez ici pour lire l’article complet.

 


Alexandre Raymond Desjardins : LAURÉAT « étudiant engagé » AU GALA FORCES AVENIR

DSC_6465Alexandre Raymond Desjardins, diplômé de la plus récente promotion de Sciences humaines du CSTJ, a été couronné du prix « étudiant engagé » lors du gala annuel de Forces AVENIR, tenu jeudi dernier. Animée par M. Stéphan Bureau, la cérémonie de remise de prix avait lieu au Théâtre Capitole de Québec, devant quelque 400 personnes réunies pour honorer et applaudir les 21 projets et les neuf étudiants finalistes de cette édition.

Le prix « AVENIR étudiant engagé » a été décerné aux trois étudiants de la province s’étant le plus illustrés dans la dernière année par leur implication dans des projets sociaux. Avec courage et passion, ces derniers ont exercé un leadership exceptionnel et, grâce à l’énergie consacrée à leur projet, ont généré des retombées concrètes pour former un monde responsable.

Ce prix prestigieux, assorti d’une bourse de 4 000 $, Alexandre l’a reçu des mains de M. Martin Boucher, vice-président de l’est du Canada de l’entreprise Ricoh. Citoyen du monde, c’est principalement son implication au sein des projets de solidarité internationale du CSTJ qui lui a valu d’être lauréat. Où qu’il aille, cet étudiant au profil Monde et relations internationales s’investit pour améliorer la qualité de vie des collectivités. Pour lui, le contact avec d’autres cultures, la solidarité et le développement durable sont plus que des concepts, ils sont un mode de vie.

En plus d’avoir participé en 2013 au projet de construction de dix fours à combustion lente au Cameroun, il a fait partie du groupe d’étudiants partis, en janvier 2014, développer l’écotourisme dans une petite communauté en République dominicaine. Depuis son retour du Cameroun, il continue de veiller au bien-être de la communauté qu’il a visité en organisant de nombreuses campagnes de financement. Les fonds ainsi amassés serviront à l’aménagement d’un puits pouvant offrir une source d’eau potable au village de Fonakeukeu.

A79T6816-1Le groupe d’étudiants impliqués dans le projet parascolaire de développement écotouristique en République dominicaine figurait également au nombre des finalistes en lice et représentait fièrement le Cégep de Saint-Jérôme lors de la soirée. Bien qu’ils n’aient pas mis la main sur le prix de la catégorie « Environnement », ces derniers ont tout de même eu droit aux projecteurs du Théâtre Capitole de Québec et à une tribune leur permettant de faire valoir les retombées positives de leur implication dans le village de Los Bueyes.

Félicitations aux étudiants qui dépassent leurs limites pour offrir au monde le meilleur d’eux-mêmes. Votre énergie et votre fougue, de même que vos idées et vos réalisations ont été mises en lumière. À coup de persévérance et de dépassement, vous façonnez la société de demain!

Le Cégep de Saint-Jérôme cumule les honneurs
Depuis les débuts du programme Forces AVENIR au collégial il y a 4 ans, le Cégep de Saint-Jérôme s’est classé six fois parmi les finalistes et a récolté trois victoires. Un tableau plus qu’honorable pour le Collège, lequel se fait un devoir d’encourager une jeunesse engagée!


Un membre du personnel retraité engagé dans la diffusion d’œuvres en sciences sociales

Les Classiques des sciences socialesDepuis janvier, M. Loyola Leroux, membre du personnel retraité du Collège, fait partie de l’équipe de bénévoles derrière Les Classiques des sciences sociales, une bibliothèque virtuelle qui donne accès gratuitement aux œuvres en sciences sociales et humaines de langue française. Celui qui a enseigné la philosophie pendant 36 années au CSTJ a décidé de participer à l’alimentation de cette plateforme, au bénéfice des internautes du monde entier.

Organisée en huit séries, la bibliothèque contient des fichiers de différents formats (.doc, .pdf, .rtf), téléchargeables gratuitement.

Trois types de publications s’y retrouvent :

1) Des publications récentes dont les auteurs (ou leurs ayant-droit) et/ou les éditeurs ont donné leur accord pour qu’elles soient diffusées ;
2) Des publications du domaine public au Canada ;
3) Des œuvres inédites.

M. Leroux prend soin de réviser et corriger les documents scannés, afin qu’ils soient conformes à l’original. Un travail minutieux qui s’additionne aux 250 000 heures de travail bénévole investies depuis 1993 pour enrichir la collection numérique. Fort de ce travail concerté, Les Classiques des sciences sociales mettent aujourd’hui à la disposition du grand public un total de 5 719 œuvres originales de 1 466 auteurs différents.

Pour vous plonger dans la lecture, c’est par ici : http://classiques.uqac.ca/.


Félicitations à la gagnante de la carte caf!

Cafeteria_Gagnante-8887La remise de prix du concours Facebook « Mangez gratuitement grâce à la carte caf » avait lieu vendredi dernier, en présence de M. Guy Bédard, directeur des services alimentaires, et de Mme Nathalie Pelchat, coordonnatrice des services administratifs.

Félicitations à l’étudiante Jennifer Bubar, l’heureuse gagnante d’une carte caf prépayée d’une valeur de 250 $!

 

 

  • La carte caf est une carte prépayée valide à la cafétéria et au café étudiant du Cégep de Saint-Jérôme. Elle constitue un moyen de paiement rapide!
  • La carte caf permet de régler une facture en un éclair, sans se soucier du montant d’achat minimal normalement exigé pour les clients qui utilisent interac.
  • La carte caf offre 10 % additionnel lors d’un achat de 100 $ ou plus. (Ex : obtenez une carte d’une valeur de 110 $ en échange de 100 $)

En vente sans frais au café étudiant. Un minimum de 25 $ est requis.

Surveillez nos promotions au cours des prochains mois pour les détenteurs de la carte caf!

cstj_carrousel_concoursFB_carteCaf_accueil


LE DÉPUTÉ DE SAINT-JÉRÔME EN VISITE AU CSTJ

Ce lundi 8 septembre, le député de Saint-Jérôme, M. Pierre Karl Péladeau, était de passage au Collège. Manifestant un vif intérêt à l’égard de l’offre de formation et de services du CSTJ, ce dernier a eu droit à un tour d’horizon en bonne et due forme.

Curieux de connaître l’établissement responsable de dispenser le premier niveau d’enseignement supérieur dans sa circonscription, il a notamment visité les locaux du programme Soins infirmiers, lesquels sont nouvellement munis de mannequins haute-fidélité. Il s’est également rendu dans les laboratoires des deux Centres collégiaux de transfert de technologie affiliés au Collège. Dans un premier temps, Mme Janic Lauzon, directrice du Centre de développement des composites du Québec (CDCQ), a présenté les services spécialisés que prodiguent le CDCQ dans les secteurs industriels et de l’aéronautique. Puis, M. François Adam, directeur de l’Institut du transport avancé du Québec (ITAQ) a profité de la présence du député pour mettre de l’avant l’expertise de son équipe en électrification des véhicules terrestres, un sujet qui éveille les passions de M. Péladeau.

Enfin, pour le dîner, M. Péladeau a été reçu chez Neurones et papilles, le restaurant d’application pédagogique lié au programme Gestion d’un établissement de restauration.

À titre de pôle culturel et de moteur de développement économique, le Cégep de Saint-Jérôme se réjouit de la confiance et de la fierté témoignées par son député.

 


Les Cheminots tiennent tête à Valleyfield

1310945080206_ORIGINAL

Crédit : L’Écho du nord

Doubles champions en titre de la division trois au football collégial, le Cégep de Valleyfield fera le saut en division deux la saison prochaine. Vendredi, cette formation était à Saint-Jérôme pour y affronter les Cheminots. Ces derniers se sont finalement inclinés 24-23, et ce, non sans avoir livré une chaude lutte.

Cliquez ici pour lire l’article complet.


ALAIN VÉZINA EN PLEIN TOURNAGE DU FILM « LE SCAPHANDRIER »

photo_AlainVezina1Alain Vézina, enseignant du programme Arts, lettres et communication – option cinéma, est actuellement en plein tournage du film « Le Scaphandrier ». Après avoir réalisé quatre documentaires traitant de désastres maritimes, incluant celui du désormais célèbre Empress of Ireland et celui du CGS Montmagny, il revient à la fiction avec, cette fois-ci, un scénario d’horreur. Ce dernier a donc pris une pause de l’enseignement pour se consacrer à la réalisation de son long-métrage, lequel promet un suspense terrifiant.

photo_AlainVezina2Habitué de sortir des sentiers battus, le cinéaste donnait récemment le coup d’envoi au tournage, dans un environnement marécageux de la Rive-Sud, au bord du fleuve Saint-Laurent. Et pour donner vie à ses personnages, M. Vézina a choisi de s’entourer de Raymond Bouchard, Alexandre Landry, Édith Côté-Demers et Béatrice Picard. Des acteurs de talent qui se partageront la vedette dans l’un des premiers films québécois à mettre en scène des zombies. 

140905_articleJDM_alainVezina_4Produit par Boréal Films, le projet a reçu un financement de près de 2 M $.

Une équipe du Journal de Montréal a assisté à la captation des premières séquences du film. Cliquez ici pour prendre connaissance du double-page paru sur le sujet, dans l’édition du 1er septembre.

photo_AlainVezina3L’intrigue de Scaphandrier…
L’intrigue du Scaphandrier tourne autour d’une jeune journaliste (Édith Côté-Demers) qui œuvre pour le journal d’une petite ville du Bas-du-Fleuve. En enquêtant sur un navire à la dérive dont l’équipage aurait été massacré, elle découvre que cette affaire a peut-être un lien avec une épave qui a coulé 75 ans plus tôt et un mystérieux scaphandrier qui semble être remonté à la surface.

Le film devrait prendre l’affiche en janvier prochain. On peut suivre le tournage sur le blogue http://scaphandrier-lefilm.com/.


Victoire au match inaugural des cheminots!

match inaugural football Cheminots a2014

Crédit : L’Écho du nord / Le Mirabel

Pour la première fois de sa jeune histoire, l’équipe de football des Cheminots a remporté son match d’ouverture, vendredi 29 août à Saint-Jérôme, en défaisant les Indiens du Collège Ahuntsic par la marque de 28-16.

Cliquez ici pour lire l’article complet.


Partenariat avec le Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue : première cohorte du programme Technologie d’analyses biomédicales

Analyses-biomédicales-Abitibi-Val-orC’est officiel, cette rentrée automnale marque l’arrivée des 13 premiers étudiants de l’histoire du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue en Technologie d’analyses biomédicales. Ce 20e programme offert au sein du collège a été rendu possible grâce à un partenariat unique avec le Cégep de Saint-Jérôme, l’Agence ainsi que les cinq centres de santé et de services sociaux de l’Abitibi-Témiscamingue.

La première année de la formation est présentement en cours au campus de Val-d’Or dans de nouveaux laboratoires à la fine pointe de la technologie, inaugurés au printemps dernier. La deuxième sera dispensée au Cégep de Saint-Jérôme et la troisième année du programme sera constituée de stages dans l’un ou l’autre des cinq centres de santé et de services sociaux de la région. À l’heure actuelle, cet ajout à l’offre de programmes du collège implique la venue de quatre nouveaux employés, bientôt cinq.

« C’est avec beaucoup de fierté que les deux collèges accueillent ces nouveaux étudiants. Les besoins de main-d’œuvre comme techniciens en analyses biomédicales ont été nettement identifiés partout sur le territoire, la formation d’une relève est donc très attendue », souligne le directeur général du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue, M. Sylvain Blais.

L’alliance avec le Cégep de Saint-Jérôme est plus que profitable pour les deux institutions. « Ce travail de collaboration est propice aux échanges d’idées, au partage de connaissances et à la consolidation de nos milieux de stages pour nos étudiants. Nous sommes fiers de contribuer à la formation de ces étudiants qui poursuivront une carrière riche et passionnante au sein des différents établissement de santé de la région », affirme la directrice générale du Cégep de Saint-Jérôme, Mme Francine Paquette.

« Cet ajout à l’offre de formation dans la région constitue un atout précieux pour le réseau de la santé et des services sociaux. En formant ce type de professionnels en Abitibi-Témiscamingue, nous pourrons répondre encore plus adéquatement aux besoins de main-d’œuvre des établissements et continuer d’améliorer la qualité des services offerts à la population », explique le directeur des ressources humaines et informationnelles à l’Agence de la santé et des services sociaux, M. Normand Mongeau.

Par ailleurs, ce partenariat n’aurait pas été possible sans la contribution financière de l’Agence de la santé et des services sociaux, des cinq centres de santé et de services sociaux de la région, de la Conférence régionale des élus, de la Table interordres en éducation de l’Abitibi-Témiscamingue, de la Corporation de développement de l’enseignement supérieur de la Vallée-de-l’Or, de la Fondation du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue ainsi que des deux institutions collégiales, évaluée à plus de 120 000 $.

« La réalisation de ce projet est la preuve concrète que lorsque le milieu se mobilise vers un même objectif, nous sommes capables de grandes choses, et ce, malgré les obstacles », renchérit le président du conseil d’administration du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue, M. Marcel H Jolicoeur.

Rappelons que les techniciens médicaux effectuent des prélèvements auprès des patients ainsi que des tests et des analyses en laboratoire permettant aux médecins de poser un diagnostic dans le cadre de la prévention, du traitement et du suivi des maladies. Il s’agit d’une profession
essentielle au coeur des sciences de la santé.

Source :
Karine Aubin
Conseillère en communication
Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue
819 762-0931, poste 1243
karine.aubin@cegepat.qc.ca