Le CSTJ gagnant du prix Zénith « Innovation » !

Partager cette page à un(e) ami(e)

Votre courriel : * 
Courriel du destinataire : * 
Nom du destinataire : * 
Commentaire (facultatif)

Pavillon-K_extérieur

Le Cégep de Saint-Jérôme est fier d’être récipiendaire du prix « Innovation » du Gala Zénith 2019. Remis le 27 avril dernier lors d’une cérémonie tenue à l’Académie Lafontaine, ce prix vient souligner les démarches du CSTJ en matière de développement durable en s’appuyant sur sa plus récente réalisation d’envergure : la construction du pavillon K.  

Le Pavillon K se démarque par ses mesures écoresponsables afin d’augmenter l’efficacité énergétique du bâtiment (toit blanc, mur solaire, systèmes d’éclairage et de ventilation « intelligents, système de gestion de la puissance électrique, éclairage au DEL, peinture sans composés organiques volatils, fontaines d’eau filtrée, etc.). Celles-ci font désormais partie de nos standards de construction et correspondent maintenant au virage vert entrepris par le CSTJ.

Merci à la Chambre de commerce et de l’industrie du Saint-Jérôme métropolitain et félicitations à l’équipe de la Direction des ressources matérielles qui a chapeauté ce grand projet!


Le CSTJ souligne le Jour de la Terre

Afin de souligner le Jour de la Terre (22 avril), le Cégep de Saint-Jérôme a organisé une semaine de festivités, du 23 au 26 avril.

Au menu : station de tri des matières recyclables en compagnie de l’équipe du Florès, un organisme d’insertion pour les personnes présentant une déficience intellectuelle; bazar au profit de la Fondation du Cégep de Saint-Jérôme (en collaboration avec l’Écocentre de la Rivière-du-Nord); stands présentant divers projets écoresponsables, projection du film La Terre vue du coeur, d’Hubert Reeves (une initiative soutenue par le projet Espaces des possibles) et distribution de pousses.

Par ces activités, le CSTJ souhaitait sensibiliser sa communauté au concept du développement durable – et ses dimensions environnementale, sociétale et économique –, tout en l’encourageant à adopter de saines habitudes de vie afin que collectivement, nous réduisions notre empreinte écologique. Cela s’inscrit en continuité avec sa mission éducative.

D’ailleurs, le CSTJ souhaite devenir un véritable « moteur de changement » dans sa collectivité et incite la population à emboîter le pas. C’est pourquoi il a entamé un important virage, il y a quelques années, et entend poursuivre dans cette direction. Attendez-vous donc à voir de nouveaux projets écoresponsables voir le jour!

Pour en savoir plus sur les différentes initiatives écoresponsables du CSTJ, on visite le site du Collège et la page Facebook Développement durable – CSTJ.


Une bourse d’excellence pour Justine Browne

Justine Browne, en compagnie de Gabrielle Bonneville dDirectrice du développement des affaires) & Kassandra Bonneville (architecte). (Crédit : TVGO / Géovanny Solis)

Justine Browne, étudiante en Sciences de la nature au Cégep de Saint-Jérôme, s’est vue décerner une bourse d’excellence académique par la Fondation de l’athlète d’excellence du Québec. La jeune fondeuse de 17 ans, qui a maintenu une moyenne académique de 91 % à la dernière session, sa terminé 9e au 5 km style classique chez les juniors, lors des Championnats canadiens.

Félicitations Justine!


Le CSTJ souligne la persévérance et les réussites de ses Cheminots!

Les Cheminots étaient nombreux à prendre part à leur gala sportif,  le jeudi 18 avril . Animé par Magali Damboise et Hubert-Luc Ouellette, du Service d’animation sportive, le gala mettait en lumière les nombreux nommés et lauréats dans diverses catégories afin de les récompenser pour leur saison 2018-2019. Ce sont 4 750 $ qui ont été remis aux lauréats grâce à la Fondation du Cégep de Saint-Jérôme.

Après avoir souligné la sélection de nos athlètes sur les équipes d’étoiles ainsi que nos médaillés en natation, dévoilé les différentes bannières remportées cette année, les présentateurs ont remis les Cheminot Leadership Or et Cheminot Performance Or pour chaque équipe.

Les lauréats :

ÉQUIPE

Cheminot Leadership Or

Cheminot Performance Or

Basketball féminin

Victoria Sanscartier

Victoria Sanscartier

Basketball masculin

Charles-Antoine Fauteux

Guillaume Masson

Cheerleading

Mélissa Asselin

Lauryan Tingman

Cross-country

Alex B. St-Pierre

Gabriel Desbiens

Football défensif

Karim Ibrahim

Alexandre Prévost

Football offensif

Alexandre Jarvis

Hugo Raymond

Natation

Vincent Gagnon

Alicia Arcand

Soccer féminin

Elie Béliveau

Laurence Viens

Soccer masculin

William Leroy

Charles Gagnon

Volleyball féminin

Andrée-Anne Michaud-Brisson

Noémie Fillion

Volleyball masculin D2

Zacharie St-Georges

Elliot Collard

Volleyball masculin D1

Nicolas Riachy

Philippe Perron

La réussite scolaire de nos étudiants-athlètes était également à l’honneur. Soulignant les 10 meilleures moyennes des cours de la session d’automne 2018, Camille Dagenais, en natation, a décroché le prix avec une moyenne de 94,83 % en sciences de la nature.

Nos lauréats : 

Natation

Cédric Canuel

Techniques de Transformation des matériaux composites

Natation

Camille Dagenais

Sciences de la nature

Cross-Country

Gabriel Desbiens

Sciences humaines – profil administration

Volleyball

Noémie Fillion

Sciences humaines – profil Individu & société

Soccer

Charles Gagnon

Sciences de la nature

Natation

Florence Lafontaine-Giguère

Sciences de la nature

Soccer

Léanne Lareault-Caron

Sciences informatiques et mathématiques

Natation

Sophie-Alexandra Olesen-Despres

Sciences humaines – profil Individu & société

Volleyball

Frédéric Sévigny

Techniques d’intervention en loisir

Volleyball

Zacharie St-Georges

Techniques de comptabilité et de gestion

 

Le titre de Cheminot Recrue Or de l’année est allé à Alicia Arcand de l’équipe de natation qui a, entre autres, remporté 6 médailles d’or en 6 épreuves ainsi que 4 records collégiaux lors du championnat provincial. Les autres nommés étaient Camille Lizotte en basketball, Guillaume Masson en basketball ainsi que Lauryan Tingman en cheerleading.

Vincent Houde, membre de l’équipe masculine de volleyball division 1, a eu l’honneur de décrocher le Cheminot Détermination Or de l’année. Il était en nomination avec Elie Béliveau, en soccer, William Leroy en soccer également, Victoria Sanscartier, en basketball ainsi qu’Élodie St-Denis, en cheerleading.

Des hommages spéciaux pour notre équipe de natation

Ayant connu des résultats historiques lors de leur conquête des Championnats provinciaux en féminin et en équipe mixte, neuf athlètes ayant récolté 14 médailles d’or au Championnat provincial de natation ont reçu des bannières afin d’immortaliser leurs exploits. Il s’agit de :

Alicia Arcand, Matis Côté-Tessier, Juliette Cousineau, Rosalie Davidson, Mia Desjarlais, Florence Lafontaine-Giguère, Marie-Anne Lépine, Sophie Alexandra Olesen-Despres et Emy Raymond

 

Ensuite, nos athlètes des équipes championnes de natation (féminin et mixte) recevaient une bague emblématique commémorant leurs succès.

En terminant, en 2018-2019, c’est près de 180 étudiants-athlètes qui ont porté l’uniforme des Cheminots, répartis dans 11 équipes.  Nos 48 finissants ont eu le privilège de monter sur la scène afin de recevoir une belle photo souvenir et une dernière ovation.

Félicitations à tous les Cheminots!


4e souper-bénéfice de Christian Godard : une récolte de 15 000 $ pour la Fondation du Cégep

Joël Bouchard, directeur de la Fondation, Swany Garrigues et Laurie Pilon, étudiantes, Christian Godard, président d’honneur, Nadine Le Gal, directrice générale du Cégep de Saint-Jérôme, Carole Marchand, présidente du CA de la Fondation ainsi que Jean-Sébastien Tremblay, enseignant.

Pour une quatrième année, Christian Godard, un homme d’affaires jérômien,  a organisé un souper-bénéfice au profit de la Fondation du Cégep, au restaurant pédagogique Neurones et Papilles, le 15 avril dernier.

M. Godard a convié la communauté d’affaires à encourager la réussite scolaire autour d’un bon repas. Les 64 invités ont eu droit à un souper gastronomique 5 services préparés et servis par les étudiants en première année du programme Gestion en établissement de restauration (GER). La soirée s’est soldée avec la remise d’un chèque de 15 000 $.

La soirée a été organisée avec la collaboration de deux finissants du programme Gestion d’un établissement de restauration, Swany Garrigues et Laurie Pilon. En plus de veiller à ce que tout se déroule rondement, ils étaient responsables de la logistique, du scénario et de la mise en scène de l’activité. Ils supervisaient par ailleurs la brigade d’étudiants en première année qui, quant à eux, s’acquittaient du service aux tables et de la préparation en cuisine.

« Le but de cet événement est de mettre en valeur les étudiants et les enseignants du programme GER (Gestion d’un établissement de restauration) au profit de la Fondation du Cégep. J’affectionne particulièrement cette activité parce qu’étudiants, enseignants, dirigeants d’entreprises, élus municipaux, professionnels et autres s’unissent au profit de l’éducation de nos jeunes. Ces derniers sont rafraîchissants, passionnés et inspirants. C’est un beau privilège pour nous d’être reçu par eux chez eux », a mentionné Christian Godard, président d’honneur de la soirée-bénéfice.

« Au nom du conseil d’administration et de tous nos étudiants, je tiens à remercier chaleureusement M. Christian Godard pour son appui, son dévouement et sa très grande générosité. Depuis le début de son initiative, ce sont 55 000 $ qui ont été remis à la Fondation. Je remercie également toutes les personnes qui ont pris part à cette activité et qui ont, par le fait même, concrétisé un geste de soutien important pour la communauté étudiante », a mentionné Carole Marchand, présidente du conseil d’administration de la Fondation.


La Flotte rechargeable sillonne le Québec!

Depuis 2 ans, le projet Flotte rechargeable initié par l’Institut du véhicule innovant, affilié au Cégep de Saint-Jérôme, sillonne le Québec à la rencontre d’entreprises désirant faire l’essai de véhicules électriques.

L’un des principaux objectifs est de leur montrer qu’une flotte de véhicules électriques est avantageuse du point de vue économique et qu’elle peut répondre à leurs besoins.

Si certaines organisations avaient des réserves au départ, mentionnons que 75 % des participants aux tests n’ont vu aucun changement quant à leur efficacité au travail et que 80 % d’entre eux pensent qu’un véhicule électrique pourrait convenir aux besoins de leur entreprise.

« Les essais ont consolidé notre intérêt à faire l’acquisition d’un véhicule électrique », a fait valoir Pierre-Yves Renaud, responsable affaires et partenariats à la Coop FA.
La formation donnée par l’expert en flotte électrique ainsi que les essais ont donc permis de défaire certains mythes qui collent aux véhicules électriques.

Bien que le projet Flotte rechargeable ait pour but d’informer et de sensibiliser, il s’inscrit aussi dans une démarche de recherche appliquée. Les essais effectués par les entreprises permettent de recueillir des données significatives, dont l’autonomie de la batterie, le temps au ralenti, l’état de charge, la durée, la quantité de recharges, etc. Ces données, parce qu’elles sont basées sur des expériences réelles, ont permis de créer des outils très précis destinés aux gestionnaires de flotte qui seront bientôt disponibles sur le site Web de Flotte rechargeable.


Escapade new-yorkaise pour des étudiants du CSTJ!

Le Département d’Arts visuels du CSTJ a organisé un voyage culturel à New York, du 11 au 14 avril. Des étudiants des programmes Arts visuels, Sciences humaines et Arts, lettres et communication – profil Langues ont eu la chance de découvrir différents musées new-yorkais tels que le MOMA et le New Museum, en plus de visiter les quartiers voués à l’art contemporain et au commerce de l’art.

Ils ont avidement découvert la vie américaine par la marche en ville. Un arrêt au MASS MoCA à North Adams dans le Massachusetts au retour leur aura permis de connaître l’art contemporain international en dehors des grands centres urbains. Les étudiants sont revenus ravis et nourris de leur expérience!


La rue Al Mutanabbi commence ici : des étudiants se mobilisent pour la liberté de parole

Le 20 mars, les étudiants d’Élyse Dupras, de Marie-Ève Dubé et de Nathalie Prud’Homme se sont rassemblés pour participer localement à l’événement international, qui célèbre la liberté de parole, la pensée et le livre.

Après une conférence captivante sur la censure en Iran, donnée par Hanieh Ziaei, spécialiste du Moyen-Orient, Charlotte Alarie, Olivier Baril, Raphaël Constant, Ève-Marie Cyr et Joey Labelle, étudiants du Collège, ont lu leurs textes de création, inspirés par les événements survenus à Bagdad en 2007, paroles d’espoir pour un monde lucide et libre.

 


Une délégation d’étudiants se rend à Québec pour le Prix littéraire des collégiens

Une délégation de 17 étudiants du CSTJ s’est rendue à Québec, les 11 et 12 avril, pour prendre part à la sélection du lauréat du Prix littéraire des collégiens. 

Chaque année, les cégépiens des quatre coins de la province sont invités à sélectionner l’oeuvre qui s’est le plus démarquée parmi une sélection de 5 romans québécois. En lice pour cette prestigieuse distinction se trouvaient les textes Querelle de Roberval, de Kevin Lambert, De synthèse, de Karoline Georges, Les villes de papier, de Dominique Fortier, Ce qu’on respire sur Tatouïne, de Jean-C. Réhel et Créatures du hasard, de Lula Carballo.

C’est ainsi que les étudiants inscrits au cours de littérature, option concours du CSTJ se sont attelés à la tâche et ont lu les 5 romans, les ont analysés, en ont discuté en classe afin de sélectionner leur coup de cœur. 

Si la tradition veut qu’au terme de ce rigoureux exercice, un représentant soit nommé pour représenter le Collège lors des délibérations nationales,  le groupe a plutôt choisi de dépêcher une délégation pour prendre part aux activités du Prix littéraire des collégiens. 

Ainsi, les étudiants ont donc planifié une escapade d’une nuitée dans la capitale pour assister du Salon du livre ainsi qu’à la cérémonie de clôture du concours afin d’en connaître le gagnant. Mention spéciale à Jimmy Guénette, Colin Bruneau-Sauvé, Laurie Guay et Anna-Zakarina Therrien-Lachance qui ont réalisé l’impossible : trouver un logis abordable pour 17 jeunes, en plus d’organiser le transport et les repas pour tout ce beau monde!

Ce voyage a permis de promouvoir le français et le pouvoir de la littérature. Les étudiants ont rencontré les auteurs et ont pu échanger avec eux… en plus de faire dédicacer les livres qui leur ont été offerts par le Prix littéraire des collégiens!

Remerciement

Un remerciement spécial à la Fondation du Cégep de Saint-Jérôme qui, grâce à son appui financier, a rendu possible ce projet.


Tammy Verge se dévoile aux finissants en cinéma!

L’actrice et animatrice Tammy Verge était de passage au Cégep de Saint-Jérôme le 10 avril dernier pour rencontrer les élèves inscrits en Arts, lettres et communication – Cinéma. Dans le cadre des cours enseignés par Philippe Lemieux, Mme Verge est venue causer avec les élèves de sa carrière, de ses aspirations et de sa vie.

Débordante d’énergie et toujours franche, Mme Verge a inspiré le groupe de futurs diplômés du Cégep en racontant de nombreuses anecdotes pigées dans toute sa carrière. De sa découverte des ligues d’improvisation scolaires dans sa ville natale de Québec, en passant par son rôle marquant dans la série télévisuelle Dieu merci!, Tammy Verge a souligné les leçons de vie qu’elle a retenues de chacune de ses expériences dans le milieu des médias québécois. Animatrice à l’émission du matin Debout les comiques du CKOI 96,9 FM (où apparaît à l’occasion Philippe Lemieux à titre de chroniqueur), actrice au théâtre comme à la télévision, Mme Verge a souligné l’importance de suivre son cœur et d’être passionné pour le travail que l’on exerce, peu importe la nature de celui-ci.

Le sens de la repartie et l’humour pour laquelle Tammy Verge est reconnue était au rendez-vous et les élèves ont eu droit à une conférence ponctuée de secrets professionnels, de révélations et de confidences.

Philippe Lemieux remercie la Fondation du Cégep de Saint-Jérôme pour sa généreuse contribution qui a rendu possible cette conférence.


2 titres provinciaux pour l’équipe de natation des Cheminots!

Nos 24 Cheminots, 15 filles et 9 gars, étaient bien préparés pour ce dernier rendez-vous de la saison alors que 20 collèges participaient à ce championnat provincial totalisant plus de 200 nageurs.

Nos Cheminots ont remporté deux titres provinciaux, lors du championnat provincial de natation qui se déroulait au Cégep du Vieux Montréal, les 6 et 7 avril 2019.

L’équipe a remporté un total de 14 médailles, dont un triplé au 200 m libre féminin, après 12 épreuves. Au terme de la première journée, les Cheminots étaient au 1er rang au combiné avec 601 points, soit 103 points d’avance sur FX-Garneau.

Les filles, quant à elles, dominaient au premier rang avec 436 points, une avance de 132 points sur FX-Garneau tandis que les gars ont terminé au 5e rang avec 165 points. 

2e jour de compétition

Dimanche, l’équipe féminine – favorite pour remporter un second titre – trônait toujours au premier rang après les éliminatoires. 

Rosalie Davidson a remporté la médaille d’or au 100 m 4 nages, lors de la première finale, tandis que sa coéquipière Mia Desjarlais, a décroché la médaille d’argent.

Au combiné, les Cheminots ont descendu au deuxième rang (quelques points derrière FX-Garneau), avant de reprendre la tête du classement avec une avance de 186 points.

Bref, tout au long de cette deuxième journée de compétition, les Cheminots ont démontré leur puissance en remportant 12 autres médailles!

 Classement final
Équipe féminine 1er rang
Équipe masculine 5e rang
Combiné 1er rang

 

Performances à souligner

Lors de ce championnat, nous avons assisté à de belles performances de nos Cheminots:

  • Alicia Arcand a fracassé 4 records collégiaux et a remporté 6 médailles d’or, soit 2 médailles aux relais et 4 autres individuelles, battant ainsi le record de 5 médailles d’or obtenu par Maurane Arcand… sa sœur!
  • Rosalie Davidson a remporté 4 médailles d’or individuelles, une médaille d’or et une médaille d’argent aux relais.
  • Matis Côté-Tessier a remporté deux médailles d’or et a réalisé un record collégial.

Félicitations à toute l’équipe et l’entraîneuse Catherine Langelier.


DEUX ÉTUDIANTS DU CSTJ REÇOIVENT LA MÉDAILLE DU LIEUTENANT-GOUVERNEUR

Nadine Le Gal, directrice générale du CSTJ, en compagnie de Bastien et Victoria, les deux récipiendaires de la médaille du Lieutenant-gouverneur.

Bastien Comeau et Victoria Sanscartier, deux étudiants en Sciences de la nature au CSTJ, se sont vus décerner la médaille du Lieutenant-gouverneur en raison de l’excellence de leur dossier académique et de leur engagement. 

Bien qu’il détienne la meilleure cote R du programme, c’est l’attitude de Bastien Comeau qui a retenu l’attention de ses enseignants, comme en fait foi la lettre de mise en candidature.

« Ces excellents résultats scolaires sont l’aboutissement d’un travail acharné. […] Il est très motivé, sérieux et intéressé par la matière qui lui est enseignée. Il étudie même les notions complémentaires qui ne sont pas dans les évaluations du cours. Derrière son air sérieux, c’est une personne très drôle qui gagne à être connue.

« Grâce à sa grande maîtrise des concepts enseignés, Bastien n’hésite pas à aider ses collègues. Son implication ne s’arrête pas à la classe. En effet, par le passé, il a été tuteur au Centre d’aide en français et au carrefour des Sciences de la nature. Il sera tuteur au Carrefour à nouveau pour sa dernière session au collégial, responsabilité demandant un minimum de quatre heures de bénévolat par semaine. Avant même d’être tuteur, il était régulièrement présent au Carrefour et déjà il aidait les autres. Il a participé aux tournois d’échecs, aux quiz des Sciences de la nature versus Sciences humaines ainsi qu’aux courses des Vikings », peut-on lire dans le document.

Victoria Sanscartier, quant à elle, s’est démarquée par sa persévérance et sa résilience. Rappelons que la basketteuse, qui évolue au sein des Cheminots, a subi une importante commotion cérébrale.

« Malgré tout, elle a su rattraper la matière de ses différents cours. À titre d’exemple, elle a réussi à terminer la session avec une note de 92 % en calcul intégral, note 20 % au-dessus de la moyenne. De plus, Victoria a été utilisée dans les médias à titre d’exemple pour le protocole de traitement des commotions cérébrales au Collège. Malgré cette expérience déstabilisante et mettant en péril sa réussite scolaire, elle a su se démarquer en maintenant une cote R parmi les meilleures du programme.

« Victoria est curieuse, elle est très mature, a confiance en elle et a une belle personnalité joviale. Une charge de travail élevée ne lui fait pas peur. Elle comprend vite, aime confronter sa compréhension et participe bien en classe », a fait valoir Annie Dejardins, au nom des enseignants en Sciences de la nature, dans sa lettre de recommandation. 

Le CSTJ tient à les féliciter pour leur exploit et leur souhaite la meilleure des chances pour la suite!