36e cocktail de films : Les finissants en cinéma présentent leurs courts-métrages

Partager cette page à un(e) ami(e)

Votre courriel : * 
Courriel du destinataire : * 
Nom du destinataire : * 
Commentaire (facultatif)

Groupe final_2Le 14 mai dernier, les finissants en cinéma partageaient avec le public leurs réalisations sur grand écran. À l’affiche du 36e cocktail de films du Cégep de Saint-Jérôme :  8 courts-métrages, dont 3 documentaires, 3 fictions et 2 films hors-concours, projetés à la salle Germaine-Guèvremont devant familles, collègues et amis.

Le jury a décerné la palme du meilleur documentaire au film « Connecté sur l’électrosmog », qui présente le parcours atypique de José Levesque, un technicien en télécommunication atteint par un syndrome d’intolérance aux champs électromagnétiques émis par les appareils sans-fil.

Le titre du meilleur film de fiction a quant à lui été remis au court-métrage « Comic Boy : Les expérimentations », lequel met en scène l’histoire d’un grand adepte de comicbooks, tanné de se faire intimidé à l’école et qui décide de devenir lui-même un super-héros.

Résultats d’un travail d’équipe rigoureux et couronnement de leur formation, les courts-métrages des finissants ont été produits dans un contexte favorable à la création. Des enseignants passionnés ont soutenu les étudiants dans la concrétisation de leurs idées. De l’écriture du scénario au montage final, ils ont pu compter sur leur étroite collaboration afin de mener à terme des projets bien ficelés.

Par ailleurs, le matériel et les installations spécialisées dont dispose le Collège, à savoir l’équipement de tournage et d’éclairage ainsi que les salles de montages, ont largement profité à la qualité des productions. À cet égard, le Cégep de Saint-Jérôme s’impose de plus en plus comme institution de référence en matière de cinéma.

Il s’agissait d’une occasion unique de visionner les productions des cinéastes de demain. 

Félicitations à tous les finissants! La qualité de vos productions laisse présager un avenir prometteur pour le 7e art québécois!


Exposition des finissants en arts visuels : 35e édition!

Du 6 au 14 mai, l’agora du Collège s’est transformée en galerie d’art accueillant les réalisations artistiques colorées des finissants en Arts visuels. L’exposition regroupe les projets synthèses des 23 finissants qui illustrent leur propre processus créatif, au terme de deux ans de formation. Parmi les différentes formes d’arts sculpturales, picturales et numériques, nous retrouvons la photographie, le dessin, la peinture, la sculpture ainsi que la vidéo et les installations. L’amalgame des moyens d’expression utilisés a créé un univers créatif et dynamique.

Lors de la soirée officielle du vernissage, le 6 mai dernier, la direction du Collège a octroyé le prix souvenir 2015 à Gabriel Gaussiran pour son œuvre intitulée Aliénation réalisée sur feuille acrylique avec peinture en aérosol. La direction en a fait l’acquisition afin d’encourager le diplômé talentueux à poursuivre dans la voie de la création.

Gab_Gossiran05La toile de Gabriel a également reçu le prix coup de cœur des professeurs et des étudiants. C’est avec une immense fierté que Gabriel a accepté ces hommages. À travers sa démarche artistique, il a appris que « les arts peuvent nous en apprendre beaucoup sur nous-mêmes et les autres en nous faisant découvrir des visions différentes. »

Mme Gamine Gagnon, enseignante en arts visuels, qui a chapeauté l’organisation de cet événement, se dit choyée de constater l’ardeur avec laquelle les finissants de la cohorte 2015 ont préparé l’événement. Elle souligne également l’importance de cette relève : «En ces temps austères, les artistes ont besoin de répondre à cette nécessité, celle de créer. Et, notre société mérite leurs propositions créatives pour contribuer à bâtir un monde à notre image. »

La liste des lauréats :

Prix souvenir 2015 et coup de coeur des professeurs et des étudiants : Gabriel Gaussiran
Prix cheminement et coup de coeur du public : Annie-France Fortin
Prix engagement : Anthony St-Amour
Prix avenir : Annabelle Amyot, Sarah Madgin, Isabelle Tessier

Félicitations à tous les finissants!

_1505_ExpoArtsCSTJ_02


Gabriel Chancy de retour avec l’équipe nationale junior!

GabrielChancy_OlivierRiopel_équipenationalejunior2015

Les Québécois Gabriel Chancy et Olivier Riopel sont sélectionnés au sein de l’équipe nationale junior 2015

Du 6 au 11 mai derniers avait lieu le camp de sélection pour l’équipe nationale junior de volleyball, au Centre national d’entraînement à Gatineau. Au terme d’une semaine haute en couleur et en émotion, Gabriel Chancy a obtenu la confirmation qu’il joignait les rangs de l’équipe, pour une troisième année consécutive. Le passeur des Cheminots s’est dit très fier d’avoir été sélectionné parmi les joueurs les plus talentueux du pays.

C’est donc un été bien rempli qui attend Gabriel. Dès la fin des cours, il reprendra la route de Gatineau afin de débuter les entraînements avec l’équipe junior. La première compétition à laquelle il prendra part sera la Coupe panaméricaine junior, dont Gatineau est l’hôte. Par la suite, il s’envolera vers la Corée du Sud afin de participer aux Universiades 2015 en juillet. Les matchs en sol asiatique contribueront à réchauffer les membres de l’équipe, en vue du Championnat du monde des moins de 21 ans, ayant lieu au Mexique en septembre prochain.

C’est une expérience incroyable que s’apprête à vivre le numéro 1 des Cheminots. Son été, chargé en compétitions et en adrénaline, sera suivi de son entrée sur le circuit universitaire, avec les Carabins de l’Université de Montréal.

Petit à petit, Gabriel crée son chemin qui, souhaitons-le, lui permettra d’accomplir son rêve : participer aux Jeux olympiques.

C’est avec plaisir que nous pourrons suivre l’évolution de ce joueur bien de chez nous!


Bourses de la Fondation Sport-Études : le CSTJ voit deux de ses étudiants-athlètes récompensés

Le 8 mai dernier, lors de sa traditionnelle remise de bourses printanières, la Fondation Sport-Études a souligné l’excellence et la persévérance de 33 étudiants-athlètes de niveau collégial et universitaire. Parmi les lauréats, deux étudiants du CSTJ, Alexandre Delisle-Houde (hockeyeur) et Katherine Simoneau (skieuse acrobatique), ont mérité les honneurs pour leur réussite sur les plateaux sportifs et académiques. La cérémonie s’est déroulée à la Brasserie Molson Coors de Montréal et était animée par Matthieu Proulx, analyste à RDS.

Katherine et Alexandre ont tous deux adhéré au programme de l’Alliance Sport-Études du Cégep de Saint-Jérôme à l’automne 2014 et poursuivent actuellement des études en Sciences de la nature. La première a été nommée récipiendaire d’une des bourses de persévérance de 1 000 $ remise par la Fondation Sport-Études et le second s’est vu remettre un prix saluant son excellence académique, assorti d’une bourse de 1 000 $ octroyée par Cégep à distance.

Simultanément engagés dans des études supérieures et dans une carrière sportive de haut niveau, ces derniers s’investissent pleinement dans la réalisation de leurs objectifs personnels.

Katherine SimoneauKatherine Simoneau – bourse de persévérance
Sa vitesse de descente et la qualité d’exécution de ses sauts ont toujours été les fers de lance de Katherine, au moment de dévaler les pistes dans les épreuves de bosses. Or, à la suite d’une blessure très sérieuse, celle-ci a dû faire preuve d’une persévérance impressionnante afin de continuer de pratiquer le ski acrobatique et de retrouver son aisance.

La discipline et la détermination avec lesquelles elle s’est remise à l’entraînement lui ont, en revanche, permis de remonter la pente. Si bien, qu’elle est parvenue à se hisser au deuxième rang du classement provincial de sa catégorie cette année.

Son prochain objectif : joindre les rangs de l’équipe du Québec. Côté carrière, l’étudiante caresse le rêve d’ouvrir et d’opérer sa propre clinique de chiropractie ou de kinésiologie.

Alexandre Delisle-HoudeAlexandre Delisle-Houde – bourse d’excellence académique
Après avoir porté les couleurs des Cataractes de Shawinigan pendant un an, Alexandre a été repêché par l’Armada de Blainville-Boisbriand, au sein de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ).

Il vient d’ailleurs tout juste d’y boucler sa première saison, en s’illustrant comme un joueur d’une redoutable efficacité. À ce chapitre, au cours de la saison régulière, le joueur de centre a marqué 7 buts et amassé 14 passes, en 63 matchs.

Lorsqu’il aura décroché son diplôme en Sciences de la nature, il désire évoluer pour un club professionnel. Il envisage également de poursuivre des études universitaires au cœur des sciences de la santé, en kinésiologie ou en pharmacie.

 Le CSTJ est fier de compter dans ses rangs deux athlètes d’élite et étudiants émérites!

Alexandre-Katherine_alliance


GALA SPORTIF DES CHEMINOTS : LES ATHLÈTES ÉMÉRITES RÉCOMPENSÉS

111_Gala

L’équipe du Service d’animation sportive a honoré le travail de ses athlètes lors du traditionnel gala sportif des Cheminots, le jeudi 30 avril dernier. Devant une audience de 175 athlètes réunis à l’auditorium, une cinquantaine de récompenses ont été octroyées dans le cadre d’une cérémonie animée par Sascha Nadeau, réalisatrice de la vidéo promotionnelle des Cheminots.

Pour chaque équipe sportive, au moins un prix a été décerné pour le « Leadership Or » et la « Performance Or ».

Pour leur leadership, ont été honorés : Paméla Côté (basketball), Pierre-Olivier Larocque (natation), Sarah-Anne Godard (volleyball), Aymeric Côté-Gadoua (soccer), David Cantin (basketball), Francis Ladouceur (football défensif), Alexandre Bouvrette (football offensif), Nicolas Thibeault (volleyball), Catherine Pauzé-Brodeur (soccer) et Alexandre Lafontaine (volleyball).

Quant aux athlètes primés en raison de leurs performances individuelles, il s’agit de Anne-Florence Bastien (basketball), Charles Poisson (natation), Sarah-Anne Godard (volleyball), Frédéric Hamel (soccer), Benjamin Ouellette (basketball), Louve Mestone Moussenguet (football défensif), Alexandre Bouvrette (football offensif), Marc-Antoine Dumouchel (volleyball), Catherine Pauzé-Brodeur (soccer), et Gabriel Chancy (volleyball).

Concernant les deux prix les plus prestigieux « Détermination Or» et « Recrue Or» de l’année, ils ont respectivement été remis à la joueuse de basketball Anne-Florence Bastien et à Youssef Baati, de l’équipe de volleyball dans la division 1.

Le rendement académique n’a pas été oublié! Dix athlètes ayant une cote R entre 32,626 et 37,028 ont été récompensés. C’est finalement Vanessa Mailhot-Franco qui a obtenu le prix de la meilleure « Cote R».

Un certificat a aussi été remis aux étudiants-athlètes qui seront diplômés à la fin de la session. Parmi eux, plusieurs poursuivront leur carrière sportive à l’université. En effet, Gabriel Chancy, Nathan Tzara et Philippe Labelle deviendront des Carabins (Volleyball – Université de Montréal), Catherine Pauzé-Brodeur joindra les Patriotes (Soccer – UQTR), Alexandre Bouvrette et Francis Ladouceur s’entraînent déjà avec les Stingers (Football – Université Concordia), Anne-Florence Bastien fera le camp d’entraînement des Citadins (Basketball – UQAM), finalement Audréanne Reid tentera sa chance avec le Rouge et Or (Natation – Université Laval).

De plus, le Cégep a profité du gala pour souligner les exploits des Cheminots qui se sont distingués en méritant une place sur les équipes d’étoiles. Enfin, les équipes sportives ayant reçu des mentions spéciales durant la saison ont été mises en lumière : le football pour éthique sportive, le volleyball masculin division 2 pour le titre de champions de conférence, le volleyball masculin division 1 pour la médaille de bronze au Championnat provincial et la natation pour la médaille d’argent au Championnat provincial.

Le Cégep a décerné une bannière spéciale, qui sera exposée sur les murs de la piscine, aux nageuses Claudia Leduc et Carol-Ann Savoie qui ont été couronnées championnes provinciales.

L’équipe d’animation sportive du Cégep de Saint-Jérôme tient à remercier tous les athlètes qui ont contribué à la vie sportive du Collège!

112_Gala 113_Gala 114_Gala 115_Gala 116_Gala 117_Gala 118_Gala


Vanessa Racine de retour de buffalo

IMG_7779

Crédits @Connor Mah

Vanessa Racine, étudiante-athlète membre de l’Alliance Sport-Études, fait partie de l’équipe nationale féminine de hockey sur luge. Du 27 avril au 3 mai, l’étudiante en Techniques d’éducation spécialisée était à Buffalo pour une série de trois matchs d’exhibition contre les États-Unis, avec les membres de son club. En marge du Championnat du monde de hockey sur luge masculin, cet affrontement a donné lieu à des rencontres combatives entre les équipes nationales!

Après s’être inclinée deux fois en prolongation puis avoir remporté une victoire, Vanessa ne retire que du positif de l’expérience. Soulignons que la cohésion entre les joueuses de son équipe s’est avérée d’une robuste efficacité. 

17416576356_62d7f2b420_k

Crédits @Connor Mah

Objectif : Les Jeux de Corée du Sud 2018!
Désireuse de voir le hockey sur luge féminin s’inscrire officiellement sur la carte des disciplines pratiquées aux Jeux paralympiques, l’équipe canadienne met les bouchées doubles pour faire rayonner ce sport. Les joueuses sont d’ailleurs bien déterminées à faire reconnaître cette épreuve, au même titre que le hockey sur luge masculin.

Le Collège appuie Vanessa dans ses ambitions de grande envergure et l’encourage dans ses objectifs sportifs!


Défi têtes rasées : deux étudiantes passent à l’acte pour les enfants atteints de cancer

IMG_8145-2Grâce à l’initiative du Club action-santé affilié au Comité planète, le Collège vivait, le 6 mai dernier, l’émotion poignante d’un Défi têtes rasées. Dans un élan de solidarité, les étudiantes Pascale Roy et Naomie Bernier-Gagné, qui avaient décidé de mettre leur tête à prix et de sacrifier leur chevelure, sont passées de la parole aux actes. Le montant amassé par le biais de leur collecte de fonds respective s’élève à 1 940 $.

Lancé à l’échelle de la province par l’organisme Leucan, le Défi têtes rasées est une activité de financement qui mobilise la communauté. L’argent récolté permet d’offrir des services aux familles d’enfants atteints de cancer et d’investir dans la recherche clinique.

Il est possible de donner en ligne ici : https://www.tetesrasees.com/

Félicitations aux participantes pour leur geste d’une générosité remarquable!


Le CSTJ fait entendre sa voix au Prix littéraire des collégiens 2015

Larry_Tremblay_prix_litt_2015

Jennifer Bubar (étudiante), Larry Tremblay (auteur gagnant du Prix littéraire des collégiens 2015) et Mélanie Plourde (enseignante), lors de la cérémonie de remise du prix, au Salon du livre de Québec.

Cette session, 32 étudiants du Cégep de Saint-Jérôme, inscrits à la version « concours » du quatrième cours de français, ont pris part au processus de nomination de l’œuvre lauréate du « Prix littéraire des collégiens 2015 ». Décerné annuellement, ce prix est remis à l’auteur ayant publié, dans la dernière année, l’œuvre narrative québécoise favorite du lectorat de niveau collégial. Les étudiants du CSTJ ont d’ailleurs remporté leurs élections, car c’est leur roman choucou qui a été couronné.

Un cours de français qui encourage la lecture d’œuvres actuelles et le débat d’idées!

En s’inscrivant au cours « Littérature québécoise, option concours », les étudiants intéressés ont fait le choix de consacrer une partie importante de leurs périodes de français à l’étude de cinq œuvres actuelles du corpus québécois. Ces œuvres, soumises par le comité organisateur du « Prix littéraire des collégiens », devaient être lues avec attention, sous la gouverne de leur enseignante Mélanie Plourde.

Dans le but de désigner l’ouvrage qui, selon eux, se distinguait du lot pour son originalité et sa pertinence, les étudiants étaient appelés à exercer leur jugement critique à l’égard des romans prescrits, pour ensuite discuter en classe de la qualité de chacun des récits. En mars, certains d’entre eux ont par ailleurs eu la chance d’assister à une rencontre avec les cinq auteurs, à la Librairie Olivieri, à Montréal.

Les œuvres en lice étaient les suivantes :

–       La ballade d’Ali Baba de Catherine Mavrikakis
–       Bondrée d’Andrée A. Michaud
–       Fais pas cette tête de Jean-Paul Beaumier
–       Le feu de mon père de Michael Delisle
–       L’orangeraie de Larry Tremblay

Leur choix arrêté, les participants ont confié le mandat à Jennifer Bubar, étudiante en Journalisme et communications, de représenter le Collège à la table des délibérations et de livrer un plaidoyer en faveur de leur roman coup de cœur : L’orangeraie de Larry Tremblay.

Délibérations nationales à Québec
Cette dernière a eu le privilège d’aller défendre le choix de son groupe à Québec, les 9 et 10 avril. Et nul doute que sa voix a trouvé écho, puisque le jury délibérant a penché du même côté que le CSTJ. Les délégués d’une cinquantaine d’institutions collégiales ont en effet consacré L’orangeraie, un roman sur la guerre à la fois actuel et hors du temps qui possède la force brute des grandes tragédies et le lyrisme des légendes du désert.

C’est donc à l’auteur Larry Tremblay qu’a été attribué le « Prix littéraire des collégiens 2015 », l’un des honneurs littéraires les plus importants et les plus convoités au pays. Le dramaturge a reçu son prix avec émotion et enthousiasme, lors du Salon du livre de Québec, le 10 avril.

À noter que l’histoire sera adaptée pour la scène et sera présentée sur les planches en mars 2016, au Théâtre Denise-Pelletier.

Félicitations à la classe pour son discernement!
Voilà une belle démonstration que les étudiants du CSTJ sont en mesure d’apprécier avec justesse et clairvoyance une oeuvre littéraire.  

 


Trois étudiantes brillent à la finale régionale du concours québécois en entrepreneuriat

 

TAD_concours-québécois-entrepreneuriat

Marc Labelle (enseignant) et les trois finissantes responsables du projet de simulation d’entreprise

Camille Paquette, Cindy Phaneuf et Précillya Godbout-Hébert, trois finissantes en Techniques de comptabilité et de gestion, sont sorties lauréates de la finale régionale du Concours québécois en entrepreneuriat, tenue le 5 mai dernier, à Mirabel. Ces dernières ont remporté les honneurs dans la catégorie « collégial / individuel ou petit groupe », grâce à leur projet de simulation d’entreprise.

Elles ont reçu une bourse de 500 $, laquelle s’ajoute à celle de 100 $, méritée dans le cadre de leur victoire à l’édition locale.
Nous leur souhaitons la meilleure des chances pour la grande finale nationale!

 

PROJET DE SIMULATION D’ENTREPRISE
Les élèves de 5e secondaire de quatre écoles de la région ont été initiés aux tâches liées à la gestion d’une entreprise, à travers une expérience de simulation. L’objectif du trio d’étudiantes était de faire connaître l’entrepreneuriat et de susciter l’intérêt à l’égard de cette voie d’avenir dans les Laurentides.

Pour ce faire, les élèves des écoles visitées étaient jumelés à des finissants du programme. Afin de guider leurs apprentis vers les meilleures décisions d’affaires, ces derniers les accompagnaient dans les tâches administratives : la gestion des stocks, la négociation, les achats, les ventes, la comptabilité ainsi que la gestion du temps et du stress.

LE PLUS GRAND CONCOURS EN ENTREPRENEURIAT DE TOUTE LA FRANCOPHONIE
Mis sur pied voilà 17 ans, le Concours québécois en entrepreneuriat vise à soutenir le développement de l’entrepreneuriat au Québec par la récompense d’initiatives concrètes, tant dans le volet Entrepreneuriat étudiant que dans le volet Création d’entreprises, et cela, sur tout le territoire québécois. Le volet Entrepreneuriat étudiant encourage la création de projets qui contribuent au développement de caractéristiques entrepreneuriales (leadership, sens de l’initiative, etc.) en milieu scolaire, du primaire à l’université.

Ce concours se veut une rampe de lancement par excellence pour les entrepreneurs, les gestionnaires, les créateurs et les inventeurs du Québec de demain.


Deuxième Simulation régionale de l’ONU au CSTJ

150502_simonu_h2015_6_web

De gauche à droite : Mme Carole Rivest-Turgeon (directrice des études du Cégep de Saint-Jérôme), Mme Christine Saint-Pierre (ministre des Relations internationales et de la Francophonie et ministre responsable de la région des Laurentides) et M. Pierre Dionne-Labelle (député fédéral de Rivière-du-Nord)

Pour une deuxième année consécutive, Solidarité Laurentides Amérique centrale (SLAM) a organisé une Simulation régionale de l’Organisation des Nations Unies (SIMONU) en collaboration avec des enseignant-e-s des cégeps de Saint-Jérôme et Sainte-Thérèse ainsi que de quatre écoles secondaires (l’Académie Lafontaine de Saint-Jérôme, l’école secondaire Augustin-Norbert-Morin de Sainte-Adèle, la polyvalente Curé-Mercure de Mont-Tremblant et l’école secondaire d’Oka).

L’édition 2015 a eu lieu le 2 mai au Cégep de Saint-Jérôme et a réuni plus de 100 « diplomates d’un jour » qui ont représenté 31 pays, dont trois d’Afrique, sept des Amériques, douze d’Asie, huit d’Europe et un d’Océanie.

La journée a débuté par une cérémonie d’ouverture lors de laquelle ont pris la parole Mme Christine Saint-Pierre, ministre des Relations internationales et de la Francophonie (MRIF) et ministre responsable de la région des Laurentides, M. Pierre Dionne-Labelle, député fédéral de Rivière-du-Nord et Mme Carole Rivest-Turgeon, directrice des études du Cégep de Saint-Jérôme.

Par la suite, les étudiant-e-s se sont réparti-e-s en six ateliers, soit cinq commissions thématiques (adaptation aux changements climatiques, violences faites aux femmes (2), réfugiés syriens, conflit de l’eau Israël-Palestine) et une simulation du conseil de sécurité sur la situation en Irak. Des personnes-ressources expérimentées les ont accompagné-e-s dans leurs délibérations.

En après-midi, les délégué-e-s réuni-e-s en assemblée générale ont procédé à l’adoption des résolutions rédigées dans les commissions et à la remise du rapport du Conseil de sécurité.

La simulation fut clôturée par la remise de 18 bourses de 100$ aux délégué-e-s s’étant le plus démarqué-e-s.

SLAM tient à remercier le Ministère des Relations internationales et de la Francophonie du Québec pour son appui financier dans le cadre du Fonds pour l’éducation et l’engagement du public à la solidarité internationale (FEEPSI) géré par l’Association québécoise des organismes de solidarité internationale (AQOCI).

Merci également au Forum jeunesse des Laurentides pour sa contribution dans le cadre du Fonds de participation citoyenne, au député Pierre-Karl Péladeau et au Cégep de Saint-Jérôme pour leur contribution aux bourses, de même qu’au Buffet des continents qui a offert le dîner aux bénévoles et dix chèques-cadeaux comme prix de participation.

Enfin, SLAM remercie particulièrement les trois invité-e-s de la cérémonie d’ouverture, les enseignant-e-s qui se sont impliqué-e-s pour l’organisation et la réalisation de cet événement ainsi que toutes les personnes-ressources, les participant-e-s et bénévoles.

Source :
Sylvie Gendron, coordonnatrice de SLAM
info@slamlaurentides.org // 450 569-6470


Nouveau record de participation pour la course des vikings

cstj_courseVikings_h2015_28_webLe mercredi 29 avril dernier se déroulait la très excitante Course des vikings, organisée par le Département d’éducation physique du Cégep de Saint-Jérôme. Cette 4e édition a rassemblé un nombre record de 319 participants. Parmi ceux-ci, une centaine de vikings survoltés de l’école secondaire Augustin-Norbert-Morin et de la Polyvalente Saint-Jérôme sont venus gonfler les rangs des participants du Collège.

Au signal des 16 départs donnés dans la journée, étudiants et membres du personnel se sont  lancés dans le circuit périlleux de 3,5 km, aménagé dans la zone boisée derrière le Centre communautaire Notre-Dame. Le parcours était parsemé de dix obstacles permettant de tester la force, l’agilité et la ténacité des coureurs. L’ajout de nouvelles épreuves rendait d’ailleurs le circuit imprévisible et stimulant.

Les guerriers ont dû : faire avancer un cube de bois à coup de masse, traverser des toiles d’araignées de cordes, ramper, marcher sur des câbles, franchir des palissades, effectuer des tirs de précision au lance-pierre, tirer des pneus, hisser des bûches en hauteur à l’aide d’une corde, percuter une cible pour faire sonner une cloche et transporter un sac de sable, le tout en tentant de réaliser le meilleur temps possible.

Félicitations aux responsables de l’événement Christophe Allen et Olivier Morin de même qu’à tous les membres du comité organisateur. Ces derniers ont pu compter sur la collaboration du Département de techniques d’intervention en loisir et sur le soutien financier de la Fondation du Cégep de Saint-Jérôme, grâce au fonds d’initiatives locales qui encourage les projets du CSTJ.

Bravo à tous ceux qui ont eu le courage de se lancer dans l’aventure! Restez à l’affût, car vous serez bientôt rappelés au combat.

Pour toutes les photos et informations, suivez la Course des vikings sur Facebook!

 Les podiums Collège
 Étudiants – hommes  Étudiants – femmes  Employés – hommes  Employés – femmes
  1. Gabriel Sarrazin (15min05)
  2. Pier-Luc Fortin (15min31)
  3. Pascal Labelle (15min49)
  1. Anne-Florence Bastien (18min53)
  2. Charlotte Lalonde (19min26)
  3. Roxanne Bouchard (20min13)
  1. Joey Leckman (15min52)
  2. Steve Audet (16min00)
  3. Christian Kelly (16min59)
  1. Véronique Labonté (18min53)
  2. Caroline Aubé (19min26)
  3. Sarah Juteau (20min13)
 Les podiums Écoles secondaires
 Étudiants – hommes  Étudiants – femmes
  1. Émile Rouleau (17min16)
  2. Samuel Fortin (17min27)
  3. Jean-Christophe Reid (17min34)
  1. Maud Pelletier (19min19)
  2. Béatrice Vanier (20min24)
  3. Marianne Themens (20min59)

L’équipe du CSTJ GRANDE LAURÉATE du concours Science, on tourne!

sciencesOnTourneIMG_0171Ce samedi, au Domaine Forget à Sainte-Irénée, une équipe de trois étudiants du Cégep de Saint-Jérôme remportait fièrement le plus important concours scientifique intercollégial du Québec. Gabriel Lalonde (Techniques de génie mécanique), Miguel Baril-Lahaie (Sciences de la nature) et Francis Roy (Techniques de génie mécanique) ont en effet surclassé les 600 participants de la 23e édition de la compétition Science, on tourne! et ainsi mis la main sur les bourses de 1 000 $, remises à chaque membre de l’équipe. Leur victoire préalable lors de l’édition locale, en avril dernier, leur avait valu un laissez-passer pour cette finale nationale, accueillie cette année par le Centre d’études collégiales en Charlevoix (CECC).

C’est en obtenant le plus haut pointage (522), dans le cadre du défi qu’avait lancé le Centre de démonstration en sciences physiques à tous les étudiants de niveau collégial de la province, que ces derniers ont triomphé, lors de la ronde ultime du concours. Avec pour titre « Tambour battant », le défi consistait à créer et à mettre en épreuve une machine autonome pouvant projeter une balle sur un mur, et ce, le plus de fois possible en 60 secondes. Les finalistes étaient également appelés à vulgariser les différents concepts utilisés aux membres du jury et au public venu les encourager.

Sollicitant à la fois leurs acquis scolaires, leur créativité, leur débrouillardise, leur persévérance, de même que leurs habiletés de fabrication, la conception de leur appareil les a plongés dans une expérience immersive d’innovation. C’est d’ailleurs en faisant intervenir des phénomènes physiques, électriques et technologiques que Gabriel, Miguel et Francis ont développé le mécanisme de leur machine.

Au final, l’engin de l’équipe du CSTJ a obtenu la meilleure performance au chapitre de l’efficacité de projection (qualifications et ronde finale combinées). Un exploit chaudement applaudi par les spectateurs présents, témoins de la fiabilité, de la précision et de la vitesse d’exécution avec laquelle opérait la machine du trio!

En plus des bourses totalisant 3 000 $ offertes par le ministère de l’Économie, de l’Innovation et des Exportations, chaque membre de l’équipe a reçu une inscription gratuite au Forum international Science et Société.

Félicitations aux trois ambassadeurs ingénieux du Collège et merci à leur accompagnateur Steve Audet et enseignant, Simon Lupien.