• Accueil
  • Une récolte record de 125 250 $ au profit de la campagne majeure

Une récolte record de 125 250 $ au profit de la campagne majeure

Partager cette page à un(e) ami(e)

Votre courriel : * 
Courriel du destinataire : * 
Nom du destinataire : * 
Commentaire (facultatif)

Paul Calcé, président CA du Cégep, Carole Marchand, présidente du CA de la Fondation, Miguel Gauthier, co-président d’honneur, Nadine Le Gal, DG du Cégep, Joël Bouchard, directeur de la Fondation, Patrick Lachapelle et Patrice Mainville, co-président d’honneur et Stéphane Maher, co-président de la campagne majeure et maire de Saint-Jérôme

Présenté au prestigieux club de golf le Blainvillier le 5 juin dernier, c’est 153 golfeurs et cyclistes qui ont répondu à l’invitation des présidents d’honneur, Messieurs Patrice Mainville, Patrick Lachapelle et Miguel Gauthier des Caisses Desjardins de la Rivière-du-Nord, de Mont-Tremblant et du Cœur des Hautes-Laurentides. Grâce à l’implication remarquable des présidents d’honneur, des membres du comité organisateur, de nos généreux partenaires ainsi que des participants, la Fondation du Cégep a réussi à amasser la somme de 125 250 $. Il s’agit du meilleur résultat obtenu depuis le lancement de l’activité en 1994.

Les bénéfices de l’activité seront dédiés à la campagne majeure « voir grand pour soigner » portant sur le Centre de simulation de Saint-Jérôme et de Mont-Laurier. Cette campagne vise à soutenir le Collège dans l’acquisition d’équipements de pointe pour son programme de soins infirmiers. Le coût du projet est de 1,6 million de dollars.

Sur la photo de gauche à droite : Joël Bouchard, directeur de la Fondation, Louise Marquis, Martin et Frédéric Thibeault des marchés Métro Thibeault, Nadine Le Gal, DG du Cégep, Nelson Thibeault, des marchés Métro Thibeault et Carole Marchand, présidente du CA de la Fondation

La présidente du conseil d’administration de la Fondation, Mme Carole Marchand, a profité de la présence des 170 personnes réunis pour le souper pour décerné le titre de membre honoraire de la Fondation du Cégep de Saint-Jérôme à Martin Thibeault des marchés Métro Thibeault. Mme Marchand a également remercié Frédéric Thibeault, Nelson Thibeault et Louise Marquis pour leur engagement et leur implication avec la Fondation depuis 1999.

Le titre de membre honoraire est décerné par le conseil d’administration de la Fondation à une personne ou à un organisme ayant rendu des services exceptionnels et qui se démarque par son engagement notoire et exemplaire. Pour marquer le coup, le directeur de la Fondation, M. Joël Bouchard, lui a remis une plaque.

Depuis 1994 la Fondation a remis plus de 3,85 millions de dollars à la communauté du Cégep de Saint-Jérôme.


Une équipe de rugby masculin faisant partie du RSEQ au CCMT à compter de l’automne 2018

Les Blizzards, équipe de rugby masculin du Centre collégial de Mont-Tremblant

Une toute nouvelle équipe sportive de rugby masculin faisant partie du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) verra le jour à compter de l’automne 2018 au Centre collégial de Mont-Tremblant (CCMT). Les Blizzards du CCMT participeront pour la toute première fois dans la région de Québec, à plusieurs parties contre les Titans du Cégep de Limoilou, les Trappeurs du Cégep de Baie-Comeau, les Lions du Cégep de Champlain, les Élans du Cégep de Garneau, les Dynamiques du Cégep de Sainte-Foy et les Vulkins du Cégep de Victoriaville.

Implanter une équipe au CCMT

Le rugby est un sport qui oppose 2 équipes qui se disputent un ballon ovale et dont le nombre de joueurs varie entre 7 à 15. Le ballon est joué à la main (passes) ou au pied (coups), des formes de mêlées et de touche avec comme objectif de marquer plus de points que l’adversaire en réussissant soit des essais, soit des buts. Voyant l’engouement des élèves pour ce sport, les entraîneurs de l’École secondaire Curé-Mercure ( ayant  des équipes féminines et masculines de rugby nommés  les Voyageurs de Curé-Mercure) ont approché la direction du CCMT afin que ceux-ci mettent sur pied une équipe officielle au collège. Depuis 2017, une équipe parascolaire composée d’une douzaine étudiants du CCMT avait pu disputer quelques matchs contre des équipes séniors de la région faisant partie du Club de Rugby Mont-Tremblant.  À compter de septembre 2018, l’équipe des Blizzards pourra disputer officiellement plusieurs matchs contre d’autres cégeps de la région de Québec.

Une fierté pour le centre

La direction du CCMT et de la vie étudiante sont très heureuses de l’arrivée de cette équipe sportive au sein de son établissementCela confirme l’intérêt des jeunes envers cette discipline encore peu connue à travers le réseau collégial. L’engouement dans la région est grandissant pour ce sport et les jeunes étudiants-athlètes seront fiers de porter pour la première année, le chandail des Blizzards du CCMT.  «Depuis plus d’un an, tout le personnel du collège a travaillé d’arrache-pied sur ce projet et y a mis beaucoup d’efforts afin de voir naître cette équipe. Par l’arrivée des Blizzards,  nous pourrons nous  distinguer des sports offerts dans les centres de Mont-Laurier et Saint-Jérôme» de souligner Diane Aitken, directrice du CCMT.

Un entraîneur expérimenté

C’est Anthony Dubois-Trottier passionné de rugby qui entraînera les Blizzards.  Malgré son jeune âge (24 ans), ce dernier a un parcours impressionnant dans la pratique de ce sport.  Il est  joueur actif auprès du Club de Rugby de Mont-Tremblant en plus d’en être le président.  De plus, Anthony a joué de 2008 à 2010 dans le programme provincial junior. Possédant une formation d’entraîneur de niveau 2 et une formation d’officiel de match, Anthony connait ce sport comme le fond de sa poche! Il a entraîné l’équipe senior et junior du Club de Rugby Mont-Tremblant et a donné le goût, la saison dernière, à quelques étudiants du collégial de pratiquer ce sport.

Matchs à l’automne 2018

Les affrontements seront disputés contre le Cégep de Limoulou le 16 septembre, le Cégep de Victoriaville le 30 septembre et  à nouveau contre le Cégep de Limoilou le 14 octobre. C’est le Cégep de Garneau qui recevra pour le championnat qui se déroulera le 21 octobre.  Il est à noter que la division nord-est compte 7 équipes chez les garçons.

Qui peut s’inscrire dans une équipe sportive collégiale?

Les étudiants-athlètes à temps plein provenant des centres de Mont-Laurier, Mont-Tremblant et Saint-Jérôme pourront faire partie de l’équipe. Un camp de sélection débutera dès la première semaine de cours afin que l’équipe officielle soit formée le 30 août.

Pour pouvoir faire partie de cette équipe, il faudra que l’étudiant:

  • Soit inscrit à temps plein régulier ou en fin de DEC au niveau collégial selon les normes du ministère de l’Éducation (12 heures de cours/semaine ou 4 cours);
  • Doit réussir trois cours (ou cinq unités) à la session et annuellement, il devra réussir huit cours (ou 14 unités) pour être admissible à la prochaine session;
  • Être présent aux cours et aux pratiques;
  • Être engagé dans sa réussite académique en prenant les moyens mis à sa disposition (assiduité aux cours, au besoin : se référer à l’enseignant, tutorat par les pairs, carrefour multidisciplinaire, etc);
  • Faire signer sa fiche de présence à tous les cours pour la session d’automne 2018.

Pour plus d’information, il est possible de consulter le site Web du Réseau du sport étudiant du Québec.

Rencontre d’information

Pour les étudiants intéressés, une rencontre se tiendra le 22 août prochain à 12 h au local 110 du CCMT. Cette rencontre expliquera notamment les conditions d’admission, l’horaire des pratiques et des matchs, le matériel nécessaire ainsi que d’autres informations importantes pour les futurs joueurs. Pour plus d’information, veuillez vous rendre sur notre page Web du collège . Vous pouvez également contacter Mélanie Provost, technicienne en loisir à compter du 6 août au 819 429-6155, poste 5358 ou par courriel à l’adresse suivante: melprovost@cstj.qc.ca.


Bourses du Fonds de recherche du Québec – Nature et technologie pour 4 étudiants du CSTJ

Pour une deuxième année consécutive, des étudiants du Cégep de Saint-Jérôme (CSTJ) ont eu l’opportunité d’obtenir des bourses du Fonds de recherche du Québec – Nature et technologies (FQRNT) pour effectuer des stages d’été en milieu de recherche. Grâce au programme de bourses du FQRNT , Cédric Canuel, Mikael Badeau, Charles-Antoine Fauteux et Simon-Olivier Savard  pourront bénéficier chacun d’une bourse de 5000 $ pour effectuer un stage dans un laboratoire de recherche situé en milieu universitaire ainsi que dans les deux Centres collégiaux de transfert de technologie (CCTT) affiliés au CSTJ, soit l’Institut du véhicule innovant (IVI) ainsi que le Centre de développement des composites du Québec (CDCQ) pendant la période estivale.

Des étudiants passionnés

Passionné par le monde de la science et par celui de la recherche, Simon-Olivier Savard étudiant en Sciences de la nature a décidé de se pencher sur des éléments de topologie et sur la caractéristique d’Euler-Poincaré, sous la supervision d’un chercheur chevronné du Département de mathématiques et de statistique de l’Université de Montréal.

Cédric Canuel, étudiant en Techniques de matériaux composites, compte implanter et assurer le suivi d’un programme 5S (LEAN), une méthode d’organisation des postes de travail en vue d’en améliorer la qualité, la sécurité et l’efficacité .  Il réalisera également des activités de transformation de matériaux composites et participera aux activités de recherche appliquée et d’aide technique, en support à l’équipe de chercheurs et de techniciens pendant son stage au CDCQ.    

Mikael Badeau et Charles-Antoine Fauteux , tous deux étudiants en Techniques de génie mécanique, agiront quant à eux, à titre d’assistants à la recherche en transport avancé sous la supervision de François Adam, le directeur général de l’IVI.

Nous profitons de l’occasion pour remercier les enseignants passionnés et inspirants qui ont participé aux démarches de mise en candidature.

Pour de plus amples renseignements au sujet du Programme de bourses de stage en recherche lancé par le FQRNT, veuillez contacter Roxana Staiculescu, conseillère pédagogique, responsable du dossier de la recherche au CSTJ à l’adresse suivante: recherche@cstj.qc.ca.


Le guide de gestion des commotions cérébrales du CSTJ continue de faire jaser!

C’est au tour de RDS de diffuser un reportage sur l’adoption du nouveau guide de gestion des commotions cérébrales, administré aux étudiants-athlètes du CSTJ depuis août dernier.

« Avec ce nouveau protocole, c’est le physiothérapeute qui détermine quand l’étudiant-athlète est prêt à revenir au jeu ou à reprendre ses études. Ce n’est pas l’entraîneur ni l’enseignant. Cette décision n’est pas influencée par les matchs ou les examens importants à venir. Elle tient vraiment compte de l’état du jeune. De plus, il y a des balises claires pour guider les interventions de l’entraîneur, des enseignants et autres professionnels, afin que l’étudiant ne ressente aucun stress supplémentaire inutilement. Il peut donc se concentrer exclusivement sur son rétablissement. On prend vraiment soin de nos athlètes », fait valoir Richard Campeau, coordonnateur du Service d’animation sportive au Collège.

Un reportage à visionner!


Plus de 6600$ remis à des organismes communautaires grâce aux étudiants en Techniques de travail social

 

Montant remis à une responsable de l’organisme Centre sida amitié (services d’accueil, de soutien et d’accompagnement aux personnes vivant avec le VIH/sida et les hépatites virales ainsi qu’à
leurs proches).

Lors de la session d’hiver dernier, des étudiants de première année du programme Techniques de travail social ont organisé et réalisé une collecte de fonds et de vêtements dans le cadre de leur cours intitulé animation et travail d’équipe. Ces activités avaient pour but de répondre aux besoins de divers organismes communautaires de la région œuvrant auprès des personnes dans le besoin. 

Des projets étudiants qui « font du bien »

Ces projets auront permis aux étudiants de faire différents apprentissages sur l’animation de groupe ainsi que sur le savoir-faire à développer afin de contribuer au travail en équipe en plus de vivre une expérience terrain et développer des habiletés de coopération avec différents partenaires liés à l’intervention. D’ailleurs, Mme Johanne Drouin enseignante en travail social, tient à souligner leur professionnalisme ainsi que leur engagement, des valeurs essentielles dans cette profession.

Des étudiantes qui remettent un montant à l’organisme La Halte des proches (aide et soutien aux proches et membres de l’entourage de personnes souffrant d’une maladie mentale).

Grâce à leur dévouement, ce sont 6644$ qui ont été remis à des organismes à but non lucratif par la tenue de plusieurs activités telles que des soirées de quilles, une soirée spaghetti, une soirée de karaoké et diverses ventes. Les étudiants auront pu sensibiliser la population, via la tenue de leurs activités, sur différentes problématiques comme l’itinérance, la santé mentale, la pauvreté et la situation des familles notamment.

L’animateur de Face à la rue à une activité de levée de fonds

L’animateur Jean-Marie Lapointe, qui anime la série docu-réalité Face à la rue qui traite de l’itinérance au Québec, a accepté l’invitation d’étudiants qui ont organisé un souper spaghetti au profit de l’organisme Hébergement Fleur de Macadam qui supporte les personnes itinérantes de Saint-Jérôme. Les étudiants étaient très heureux de la présence de M. Lapointe qui connaît bien la réalité de ces personnes. Ce souper aura d’ailleurs permis d’amasser un montant de 1100$ qui a été remis à cette maison d’hébergement.

Des étudiantes lors du souper spaghetti au profit de l’organisme Hébergement Fleur de Macadam en compagnie de Jean-Marie Lapointe, animateur du docu-réalité Face à la rue qui traite de l’itinérance au Québec.

Organismes ayant reçu des montants provenant des projets des étudiants 

Les organismes ayant reçus de l’argent grâce aux projets mis en place par les étudiants du programme sont les suivants: Hébergement Fleur de Macadam, L’Écluse des Laurentides, Auberge du coeur L’envolée, Maison Pause-Parent, Césame,  l’organisme en santé mentale L’envolée, L’ami du quartier, Société de l’autisme, Centre Sida Amitié, La halte des proches, SOS Café de rue, La Licorne (santé mentale).

Bravo aux étudiants de Techniques de travail social pour leur dévouement!

 


Mention d’honneur de L’AQPC pour Caroline-Emmanuelle Petit-Jetté

Au centre, la lauréate Caroline-Emmanuelle Petit-Jetté, du Cégep de Saint-Jérôme qui reçoit sa Mention d’honneur des mains d’Hélène David, ministre de l’Enseignement supérieur (à droite), et de Richard Moisan, président de l’Association québécoise de pédagogie collégiale (AQPC) (à gauche). Crédit photo: Prince Dufort Production

Caroline-Emmanuelle Petit-Jetté , enseignante au Département de mathématiques du Cégep de Saint-Jérôme, a reçu la mention d’honneur de l’Association québécoise de  pédagogie collégiale (AQPC), remise lors de son 38e colloque annuel qui avait lieu à Saint-Hyacinthe du 6 au 8 juin dernier.

Souligner l’expertise et la passion de pédagogues exceptionnels

Chaque année, l’AQPC décerne une Mention d’honneur à des professeurs du réseau collégial qui se sont illustrés par leur engagement pédagogique et par leur contribution à la qualité de l’enseignement collégial. Les personnes honorées sont désignées par leurs pairs, dans chaque établissement participant. En remettant la Mention d’honneur aux lauréats, l’AQPC signale devant leurs collègues de tout le Québec leur compétence, leur dévouement, la qualité de leur travail ainsi que la passion qu’ils y mettent au quotidien afin d’aider leurs étudiants à apprendre et à réussir. 

Une enseignante dévouée pour ses étudiants

Cette enseignante ayant été nommée enseignante de l’année du CSTJ lors des prix Phénix en août dernier a terminé l’année en beauté en recevant la mention d’honneur de l’AQPC entourée de membres de la direction et de collègues de son département.

Madame Petit-Jetté n’hésite jamais à créer du nouveau matériel ou à essayer de nouvelles stratégies afin d’aider ses étudiants à mieux comprendre. Grandement impliquée dans la Techniques de transformation des matériaux composites, cette dernière fait beaucoup d’efforts pour adapter ses cours à ses étudiants en plus de  travailler à l’élaboration d’un projet d’aide à la réussite pour ceux-ci.  Elle y met énormément d’énergie, autant que si elle faisait elle-même partie du programme! De plus, lorsqu’elle siège à un comité programme, ses collègues savent qu’ils peuvent compter sur elle afin d’être bien représentés.

Toutes nos félicitations à cette enseignante d’exception faisant partie de la grande famille du CSTJ!

À propos de l’AQPC et de son colloque annuel

L’AQPC est un organisme à but non lucratif qui a pour mission de promouvoir, de stimuler et de soutenir le développement ainsi que l’évolution de la pédagogie collégiale. Depuis plus de 35 ans, l’AQPC organise un colloque sur la pédagogie au collégial et plus largement, en enseignement supérieur. Au fil du temps, ce rendez-vous annuel est devenu incontournable. Du 6 au 8 juin 2018, plus de 1 300 pédagogues y ont participé pour améliorer leurs pratiques, apprendre de leurs collègues et favoriser davantage la persévérance ainsi que la réussite des étudiants. Le 38e colloque annuel de l’AQPC a été accueilli par le cégep de Saint-Hyacinthe. www.aqpc.qc.ca.


Le bronze aux 24e Olympiades canadiennes des métiers et des technologies pour deux étudiants en Génie mécanique du CSTJ!

Les 24e Olympiades canadiennes des métiers et des technologies organisées par l’organisme à but non lucratif Skills/Compétences Canada, se sont tenus les 4 et 5  juin dernier à Edmonton en Alberta. Nathan Lequin et Samuel Lavoie, deux étudiants de 3e année en Techniques de génie mécanique au CSTJ, ont participé à l’événement. Ces derniers ont remporté la médaille de bronze dans la catégorie « mécatronique » au niveau postsecondaire. 

Qualification aux Olympiades québécoises

Suite à leur participation aux 15e Olympiades québécoises des métiers et des technologies qui avaient lieu les 3 et 4 mai dernier à la Place Bonaventure de  Montréal,  les deux étudiants en Génie mécanique se sont qualifiés pour participer à la compétition canadienne en remportant la 4e place dans la catégorie « mécatronique ». Seulement 44 des 300 compétiteurs ont obtenu leur laissez-passer pour les Olympiades canadiennes dont nos deux étudiants du CSTJ. Cette compétition nationale était organisée par l’organisme Compétences Québec qui promouvoit les métiers spécialisés et les programmes de formation professionnelle et technique en vue d’assurer la prospérité économique du Québec. Cela permet notamment, de mettre en valeur les jeunes qui choisissent de se qualifier dans les centres de formation professionnelle et les cégeps du Québec.

Nathan Lequin et Samuel Lavoie, deux étudiants de 3e année en Techniques de génie mécanique au CSTJ, accompagnés de leur enseignant Simon Lupien

Une participation à des Olympiades canadiennes

 Les Olympiades ont pour but de susciter l’intérêt des jeunes du Canada à l’égard des professions stimulantes dans les métiers spécialisés et les technologies et de mettre en valeur ces choix de carrière. Cet événement s’adressant aux étudiants de niveau secondaire et postsecondaire met ces derniers au défi dans 44 domaines faisant partie de six secteurs spécialisés:  le transport, la construction, la fabrication et l’ingénierie, la technologie de l’information, les services et l’employabilité. Ce sont plus de 200 médailles qui ont été remises aux champions et aux championnes de ces différents secteurs. 

Qu’est-ce que la mécatronique?

La mécatronique combine la technologie de la mécanique, de l’électronique, de l’informatique, de la pneumatique, de l’électricité et de l’hydraulique. Un emploi dans ce domaine peut comprendre l’assemblage, la fabrication, l’entretien ou la commande de produits ou de systèmes de production. Les travailleurs doivent réaliser l’assemblage des éléments mécaniques, électriques et pneumatiques de systèmes de transfert suivant la documentation et les schémas fournis.

But de l’épreuve

L’épreuve à laquelle Nathan Lequin et Samuel Lavoie ont participé avait pour but de leur fournir  l’occasion de montrer certaines des compétences et des connaissances acquises en cours de formations et qui doivent être maîtrisées dans le domaine de l’automatisation de la fabrication. Les compétences en mécatronique ont été évaluées au moyen d’une épreuve pratique qui consistait en l’assemblage des composantes mécaniques, électriques et pneumatiques d’un système de fabrication commercial. L’épreuve incluait la création et la programmation d’une logique de commande selon une séquence de travail documentée, au moyen d’automates programmables.  Ces derniers avaient 12 heures pour réaliser leur épreuve sur deux jours, à raison de 6 heures par jour.

À propos des Olympiades canadiennes des métiers et des technologies

Les Olympiades canadiennes des métiers et des technologies constituent la seule compétition nationale pour de multiples domaines spécialisés et sont destinés aux étudiants et aux apprentis du pays. Chaque année, plus de 500 jeunes des quatre coins du Canada se réunissent pour prendre part à des concours dans plus de 40 métiers et technologies.

En fournissant aux jeunes l’occasion de se mesurer à leurs pairs de partout au pays, Skills/Compétences Canada leur procure aussi une expérience pratique reliée aux métiers et aux technologies. En outre, par ces concours, cet organisme veut faire découvrir ces domaines spécialisés aux jeunes et aux personnes qui les influencent. Les étudiants doivent prendre part à des concours locaux, régionaux puis provinciaux ou territoriaux pour mériter la chance de représenter leur province ou leur territoire aux Olympiades.

Mondiaux des métiers

La compétition canadienne permettait aux participants de se qualifier pour les mondiaux des métiers qui auront lieu en Russie en 2019. Seul les médaillés d’or et d’argent dans chacune des catégories des Olympiades canadiennes auront la chance de participer à la compétition mondiale.


Deux étudiants du CSTJ au Camp mathématique 2018 de l’AMQ

Sur la photo : Félix-Antoine Chevigny, François Dubois-Roy ainsi que tous les membres de l’équipe « Mathematicians in Black » au Camp mathématique 2018 de l’AMQ

Deux étudiants du programme Sciences de la nature du Cégep de Saint-Jérôme ont participé du 27 mai au 2 juin dernier, au Camp mathématique de l’Association mathématique du Québec. Félix-Antoine Chevigny et François Dubois-Roy, se sont classés respectivement 25e et 44e sur 192 participants à travers la province au concours mathématique qui a eu lieu en février, ce qui leur a mérité une invitation au camp.

Le camp mathématique collégial est une activité parrainée par l’Association mathématique du Québec (AMQ) et la Société mathématique du Canada dans le faire découvrir à des étudiants doués en sciences et en mathématiques la beauté des mathématiques, leur pouvoir créateur et leurs nombreuses applications. Les campeurs et campeuses peuvent rencontrer des chercheurs en sciences mathématiques et fraterniser avec des cégépiens et cégépiennes de partout dans la province qui partagent leur intérêt pour les mathématiques.

Chaque été depuis 1980, plus d’une vingtaine d’étudiant(e) s’étant distingués au concours de l’AMQ du niveau collégial et faisant preuve d’enthousiasme pour les mathématiques sont invité(e)s à passer une semaine sur un campus universitaire. Les journées sont animées par des chercheurs en mathématiques pures ou appliquées.

 


24e Mérite étudiant : la Fondation remet 33 150 $ en bourses

Chaque année, le Mérite étudiant constitue une occasion de souligner les performances académiques, les efforts, la progression et l’engagement des étudiants du Cégep de Saint-Jérôme.

À l’occasion de cet événement tant attendu, la Fondation du Cégep de Saint-Jérôme a remis quelque 83 bourses totalisant 33 150 $. Les prestigieuses bourses émérites Desjardins de 1000 $ ont été décernées à deux finissants, soit Yannick Lauzon et Ariann Bergeron, en raison de l’obtention de résultats scolaires exceptionnels et de leur rayonnement dans les milieux collégial et communautaire.

La bourse Cendrine Browne d’une valeur de 1000 $, lancée cette année en l’honneur de l’athlète olympique diplômée du CSTJ, a quant à elle été remise à Alexandre Alain en raison de ses excellentes performances sportives, sa détermination, son engagement et son attitude exemplaire à travers son cheminement sportif.  

 « C’est avec une grande fierté que la Fondation du Cégep de Saint-Jérôme a soutenu la présentation du 24e Mérite étudiant du Cégep de Saint-Jérôme. C’est pour offrir un programme de bourses d’études que la Fondation a été mise sur pied. C’est également pour mettre en valeur leur accomplissement et souligner leur réussite », a déclaré Carole Marchand, présidente de la Fondation du Cégep de Saint-Jérôme.

« Félicitations à tous nos étudiants méritants! Nous reconnaissons votre persévérance, votre motivation et vos accomplissements. Ceux-ci vous permettront d’atteindre les sommets auxquels vous aspirez, que ce soit à l’université, dans le cadre de vos responsabilités professionnelles ou même dans vos actions citoyennes », a fait valoir Nadine Le Gal, directrice générale du Collège.

La réussite, c’est l’affaire de tous

Lors de ce 24e Mérite étudiant, les efforts des étudiants ont été soulignés, mais aussi ceux de leurs proches. Ces derniers jouent un rôle primordial de soutien, d’accompagnement et de motivation. D’ailleurs, un des lauréats a profité de son passage sur scène pour remercier ses parents, donnant lieu à un moment à la fois cocasse et tellement touchant. 

Le personnel du Collège a aussi son rôle à jouer. Parlez-en à Pierre Sigouin, employé au CSTJ, qui a encouragé une étudiante à poser sa candidature pour une bourse de la persévérance… et qui l’a gagnée!

Comme quoi, la réussite de nos étudiants, c’est l’affaire de tous!
Félicitations aux lauréats! 


Le Colloque des sciences attire une centaine de curieux!

Le Prix des enseignants, quant à lui, a été décerné à Jordan Garant Landry, Félix-Antoine Chevigny et Achille Vigneault. (Photo : gracieuseté)

À l’occasion du traditionnel Colloque des sciences, tenu le 24 mai , plus d’une centaine de curieux sont venus admirer le projet synthèse de fin de programme des 123 finissants en Sciences de la nature et Sciences informatiques et mathématiques du Cégep de Saint-Jérôme (campus de Saint-Jérôme et de Mont-Tremblant).

Dans le cadre de leur projet, les étudiant devaient combiner différentes disciplines scientifiques dans le but de démontrer les compétences acquises dans le cadre de leurs études collégiales.

Par le biais de ces projets, les visiteurs ont pu en apprendre davantage sur différents phénomènes scientifiques, tels que les hologrammes et les mirages, ou encore, le syndrome du choc toxique. Ils ont aussi pu observer et comprendre comment certains étudiants ont réussi à créer un « interpréteur de langage de signes », ou un amortisseur harmonique!

L’équipe composée de Laurence Lauzon, de Juliane Mayrand et d’Émilie Patoine a remporté le prix Coup de cœur. (Photo : gracieuseté)

Distinctions

Grâce à la participation financière d’Hydro-Québec (1000 $), plusieurs prix ont été remis aux participants. L’équipe composée de Laurence Lauzon, de Juliane Mayrand et d’Émilie Patoine a remporté le prix Coup de cœur.

Le Prix des enseignants, quant à lui, a été décerné à l’équipe qui a le plus impressionné sous tous les aspects : la rigueur, l’originalité et la qualité du projet, et la qualité de la présentation, tant au niveau de la présentation à l’oral qu’à l’écrit (l’affiche). L’équipe ayant reçu ce prix était composée de Jordan Garant Landry, de Félix-Antoine Chevigny et d’Achille Vigneault. 


Le cheerleading est de retour au CSTJ!

Le programme de cheerleading est de retour au CSTJ! Dès le début de la session prochaine, le Service d’animation sportive (SAS) procédera au recrutement d’athlètes évoluant dans cette discipline.

Désirant offrir aux étudiants-athlètes un encadrement de qualité afin de leur permettre de se développer au maximum sur le plan sportif et pédagogique, le SAS a mis la main sur une équipe d’entraîneurs dynamique et compétente. Mélyssa Dufour-Crépeau et Jacinthe Éthier-Proulx, deux anciennes étudiantes du CSTJ,  transmettront leur passion pour ce sport aux étudiants.

Ayant elles-mêmes été des étudiantes-athlètes aux niveaux collégial et universitaire, elles incarnent les valeurs d’effort, de respect, d’engagement et de dépassement de soi chères à la famille des Cheminots. Il est évident qu’elles ont tout ce qu’il faut pour relancer ce programme, qui a cessé en 2014.

Ayant évolué pour le Rouge et Or de l’Université Laval en cheerleading, Mélyssa est une vraie passionnée. D’abord athlète, puis entraîneuse dans le circuit civil, elle possède toutes les qualités et le sérieux nécessaire pour mener une équipe collégiale. Ambitieuse, elle souhaite établir des bases solides pour ensuite propulser l’équipe aussi loin que ses athlètes le voudront.

Anciennement Cheminot en cheerleading, puis volleyeuse pour les Piranhas de l’ÉTS, Jacinthe Éthier-Proulx est toujours restée engagée au sein du SAS. Déterminée, il est évident qu’elle sera à la hauteur du défi. Jacinthe est un leader naturel qui a la capacité d’entraîner les autres à se dépasser et à y mettre du cœur.

Une séance d’information se tiendra en début de session afin d’expliquer le programme aux étudiants qui souhaiteraient intégrer l’équipe. La première compétition ayant lieu en novembre, les étudiants-athlètes auront un peu plus de deux mois pour s’exercer avant de se lancer officiellement sur le tapis du RSEQ.


Une bourse d’excellence académique pour Valérie Gilbert

(Photo : gracieuseté)

Valérie Gilbert, étudiante-athlète au Cégep de Saint-Jérôme, s’est mérité la bourse Sport-Études de la Fondation Desjardins.

Déterminée à réussir, la skieuse acrobatique a tout donné pour réussir dans ses études, malgré un horaire d’entraînement et de compétition très chargé.

La saison 2017-2018 a été déterminante pour elle. En effet, Valérie a été nommée recrue de l’année du circuit des bosses de la Coupe du monde. Elle a aussi obtenu une 10e place à la Coupe du monde de Mont-Tremblant, ainsi qu’une victoire à la Coupe Nor-Am de Killington.

La saison prochaine, elle souhaite participer à toutes les étapes du circuit de la Coupe du monde où elle voudra exécuter des sauts de type Backfull et Cork 720.

Félicitations Valérie!